26/04/2009

Un enfant torturé par un militaire et un autre enfants est décédé le jour de la fête des enfants en Turquie

Pour voir les images atroces de l'enfant kurde battu à mort par le militaire turc:



Un enfant torturé par un militaire et un autre enfants est décédé le jour de la fête des enfants en Turquie

 


L’occasion du 89e anniversaire de l'ouverture de la Grande assemblée nationale de Turquie, Atatürk, en bon père fondateur, avait dédié l'indépendance de la nation aux enfants en proclamant le 23 avril 1920 "fête des enfants et de la souveraineté nationale".

Aujourd'hui, les 4 millions d'enfants qui travaillent dans des conditions insalubres pour survivre ou qui mendient au lieu d'aller à l'école (source: ILO), qui sont soumis à la maltraitance, à la drogue, à l'alcool, aux abus sexuels, à la misère et à l'exil, lui sont sans doute très reconnaissants.


Et que dire de ces millions d'enfants kurdes dont on a volé la langue, le sourire et les rêves ?


Aujourd'hui même, au cours d'une manifestation de protestation contre les rafles policières massives effectuées ces derniers jours dans les rangs du parti DTP (pro-kurde), un enfant kurde de 12 ans dénommé Seyfi Turan a été tabassé à mort à Hakkari par un membre des forces spéciales, à coups de crosse de mitraillette.

L'enfant a été transporté aux urgences de l'hôpital universitaire de Van. Il est dans le coma.

 

 

 

L’enfant Abdulsamet Erip a voulu s’échappé au bombe fumigène de la police, en s’échappant il est tombé dans une rivière, L'enfant a été transporté aux urgences de l'hôpital universitaire de Van. Il est décédé ce matin. 24 avril 2009

 

On se rappellera qu'en janvier dernier, M. Erdogan avait fustigé l'opération contre Gaza durant le sommet de Davos en présence de Shimon Peres. Son show avait fait un tabac et nombreux sont ceux qui avaient vu en lui un grand humaniste.


Depuis, on ne compte plus le nombre d'enfants kurdes tabassés, arrêtés ou massacrés par les forces de sécurité turques.

Actuellement, des centaines d'enfants kurdes qui ont manifesté contre les opérations terroristes de l'Etat turc peuplent les prisons.




Rendre leur enfance aux enfants le jour des enfants, est-ce trop demander ?

http://www.info-turk.be/368.htm#enfant


Maison du Peuple de Genève

Demir SONMEZ

www.assmp.org

assmp@assmp.org

 

13:49 Publié dans Associations | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour M. SONMEZ,

lorsqu'un enfant meurt, c'est l'humanité qui disparaît avec lui.

Il repose désormais en paix, loin des Hommes et de leur folie.

Paix à lui,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 25/04/2009

Les commentaires sont fermés.