06/07/2009

Un artiste britannique s'exile de Turquie après un conflit sur une oeuvre



Un artiste britannique en conflit avec les autorités turques pour un collage représentant le Premier ministre Erdogan en chien a affirmé jeudi ne pas envisager de revenir en Turquie avant que sa liberté soit garantie.

Michael Dickinson, qui a vécu pendant 23 ans en Turquie, avait été acquitté en septembre dernier après des poursuites engagées pour son oeuvre "Good Boy". Ce collage qui représente le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan avec le corps d'un chien, au bout d'une laisse faite à partir du drapeau américain, a été réalisé pour protester contre la participation de la Turquie à la guerre en Irak, selon l'artiste.

Mais cet acquittement a été annulé en juin, les juges estimant que l'artiste, résident de longue date en Turquie, aurait dû être au courant des sensibilités et coutumes du pays, selon son avocat Volkan Gultekin.

M. Dickinson, qui a quitté la Turquie et réside à présent près de sa ville natale de Durham, dans le nord-est de l'Angleterre, a qualifié ce retournement de "vraiment stupide".

"Je n'ai pas l'intention d'y retourner avant d'être sûr que je peux marcher librement", a-t-il indiqué à l'AFP expliquant avoir dû passer dix jours en prison avant son acquittement.

"Je me suis juste dit, ça suffit, comment peut-on être acquitté et puis que cela soit changé? Je pensais quitter la Turquie de toute façon, mais cela a certainement hâté mon départ".

La Turquie a été encouragée par ses partenaires à mieux respecter la liberté d'expression alors que le pays négocie son entrée dans l'Union européenne.

Michael Dickinson, qui gagnait sa vie en Turquie en enseignant l'anglais dans des universités turques, affirme avoir été mis sur une liste noire visant à l'écarter de ces emplois après la controverse.

Il dit en avoir été réduit à lire les lignes de la main des passants pour payer son loyer.

Une porte-parole du ministère de l'Intérieur britannique n'a pas pu indiquer si Londres avait reçu une demande d'extradition de la Turquie dans le cas de M. Dickinson.

Son avocat a estimé peu probable son extradition. (AFP, 2 juil 2009)

http://www.info-turk.be/371.htm#artiste

 

Demir SÖNMEZ

www.assmp.org

22:28 Publié dans Associations | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

Pauvres chiens, il ne méritent pas ça !

Écrit par : Maurice | 04/08/2009

Les commentaires sont fermés.