25/09/2009

63 victimes de la police turque selon la Fondation BARANSAV

Selon le rapport de la Fondation des victimes de la police nommée Fondation Baran Tursun(BARANSAV), 63 personnes ont été tuées, blessées ou handicapées par des policiers turcs entre 2007 et 2009. La fondation précise dans ce rapport que les policiers responsables n’ont pas été poursuivis pour l’essentiel des cas, qui par ailleurs n’ont pas été médiatisés. La fondation rapporte quelques cas parmi lesquels:


63 victimes de la police turque selon la Fondation BARANSAV

  • le 05 avril 2009, Iskenderun (Hatay): Emre Günay, jeune homme, est tué d’une balle dans le dos par la police turque pour ne pas s’être arrêté alors qu’on le lui ordonnait.
  • le 23 avril 2009, Abdulsamet Erip, jeune garçon agé de 14 ans, décède suite à sa chute dans le ruisseau de Katramas. Il fuyait les bombes lacrymogènes lançées par la police.
  • le 28 août 2009, à Antep, Ibrahim Özkaymak décède d’une balle dans le corps alors qu’il marchait dans la rue. La balle provient de l’arme d’un policier qui avait tiré pour manifester une sommation.
  • le 03 juillet 2008, à Zonguldak, Erdal Keloğlu décède à la suite des coups de matraques que lui donnent les policiers lors de sa garde à vue.
  • le 10 décembre 2007, Kevser Yilmaz décède après avoir reçu une balle tirée par la police.
  • le 01 août 2009, Ahmet Akbaş décède dans le poste de police de Esenler.
  • le 21 juillet 2009, à Izmir, Abdurrahman Sözen décède dans le poste de police de Gümüşpala. Les autorités avaient déclaré qu’il s’était suicidé avec l’arme d’un policier.
  • le 11 août 2008, à Hatay, Orhan Cener est assasiné par les Forces spéciales de Hatay.
  • le 26 août 2008, dans l’arrondissement de Nilüfer à Bursa, Cengiz Koç se fait tirer dessus pour ne pas s’être arreté alors que la police turque le lui avait ordonné.
  • le 11 juillet 2008, à Antalya, Orhan Oflas décède d’une balle sortie de l’arme du policier Serkan Aytekin.
  • le 20 février 2008, dans l’arrondissement de Narlidere (Izmir), Ahmet Çankal est assassiné par Sidki Dalgin, un policier en retraite avec qui il s’est disputé.
  • le 22 mars 2008, à Van, lors des festivités du Newroz (nouvel ans chez les Kurdes) Zeki Erik meurt après un coup de feu tiré par les policiers sur la foule.
  • le 01 décembre 2008, Abbas I.. est retrouvé mort dans le siège de Police Çanakkale Anafartalar.
  • le 04 juin 2007, Hakki Çangı meurt à la suite d’une garde à vue dans le poste de police de Çanakkale. Les autorités ont déclaré qu’il s’était suicidé.
  • le 06 juin 2007, à Izmir, E.T (26 ans) est retrouvé mort dans le poste de police de Alsancak alors qu’il était en garde à vue.
  • le 18 septembre 2007, Dariusz Witek, polonais, se suicide par pendaison dans le poste de police d’Istanbul. Le jeune homme est resté pendu pendant près de 9H 00 sous les yeux des policiers qui pouvaient voir la scène grâce aux caméras.
  • le 09 juillet 2009, dans l’arrondissement de Turhal (Tokat), Mustafa Uslu décède après avoir reçu une balle dans le cou. Le jeune homme était passé outre l’injonction du policier qui lui demandait de s’arrêter.
  • Ali Demir est tué alors qu’il se promenait avec ses amis. L’homme ne s’était pas arrêté alors que la police le lui avait demandé. Le policier, poursuivi en justice, a été relaché.
  • dans l’arrondissement Güzeltepe d’Izmir, en 2007, Selami Atalay reçoit une balle du commissaire en chef. Il est condamné à vivre le reste de ses jours dans un fauteuil roulant.
  • le 26 janvier 2009, à Urfa, Ibrahim Çoban décède après les coups de feu tirés par la police.
  • le 22 juillet 2007, à Hatay, Tuncay Cüzdan est tué par la police qui l’avait confondu avec un autre
  • le 25 novembre 2007, à Izmir, Baran Tursun est tué par le policier Oral Emre Atar pour ne pas s’être arrêté alors que ce dernier le lui avait exigé. Le policier responsable de sa mort a été condamné à 2 ans et 1 mois de prison. L’affaire, en cours, a été portée devant la Cour de cassation.
  • le 21 novembre 2007, à Istanbul, Feyzullah Ete décède après avoir reçu des coups. Le police responsable a été condamné à 4 ans et 4 mois de prison.
  • le 25 août 2008, à Sivas, Turan Özdemir est tué pour ne pas s’être arrêté quand la police le lui ordonnait.
  • le 27 Octobre 2008, Çağdaş Gemik meurt d’une balle tirée par la police au prétexte qu’il ne s’est pas arrêté avec son vélo alors que la police le lui avait ordonné
  • le O6 août 2008, à Istanbul ( Bahçelievler), Fatih Cem Inci est tué par le policier Mustafa Atasoy.
  • le 26 janvier 2008, dans le parc Yalova de Bursa, Hüseyin Turgut est assassiné par le policier G.E suite à une dispute concernant une place de parking.
  • le 26 juin 2007, à Ankara, Ercan Ceylan est tué alors qu’il essayait de fuir la police.
  • le 15 février 2007, à Şırnak, Yahya Menekçe décède. Elle a été renversée par un véhicule blindé de la police.
  • le 05 mars 2007, dans l’arrondissement Erciş de Van, Mehmet Deniz meurt à la suite des coups de la police.
  • le 22 mars 2007, à Van, Zeki Erinç décède après le coup de feu de la police.
  • le 20 juin 2008, à Iğdır, Vusale Süleymanova, un ressortissant azerbaidjanais, perd la vie. Il a été jeté de la voiture de  police.
  • le 23 mars 2007, à Hakkari dans l’arrondissement de Yüksekova, İkbal Yaşar est assassiné par la police.
  • le 01 avril 2007, à Van, Ramazan Dal est assassiné par la police.
  • le 13 octobre 2008, à Istanbul, Ahmet Laçin meurt sous les coups de la police.
  • le 10 avril 2007, à Van, Fahrettin Şedat décède après avoir reçu une balle. Les forces de police tiraient sur la foule venue participer à un enterrement.
  • Halil Bulut est tué par la police pour ne pas s’être arrêté.
  • dans l’arrondissement de Seyhan (Adana), Fezvi Abik meurt d’une balle tirée par la police.
  • à Istanbul, Aytekin Aravutoğlu est assassiné par la police.
  • dans l’arrondissement de Ceyhan à Adana, Murat Kasap décède après avoir reçu une balle tirée par la police.
  • à Istanbul, Gökhan Belgüzar est retrouvé mort pendant sa garde à vue. Les autorités ont conclu au suicide.
  • à Bursa, Serkan Çetik est grièvement blessé après être tombé d’un immeuble. L’homme fuyait la police. Blessé, Serkan Çetik ne sera pas transporté à l’hopital mais dans une cellule. Il y décèdera.
  • le 08 novembre 2008, à Adana, Ahmet Yildirim est tué par la police.
  • le 13 juin 2007, à Istanbul (Ümraniye), Mustafa Kükçe décède à la suite des tortures qui lui ont été infligées lors de sa garde à vue dans le poste de police.
  • le 02 juillet 2008, à Zonguldak, Metin Yüksel est tué par la police.
  • le 15 juillet 2008, à Ankara, Gürel Varol est tué par la police pour ne pas s’être arrêté.
  • le 20 octobre 2008, à Istanbul, Ahmet Laçin a été transporté à l’hospital après avoir subis des tortures. Les autorités ont déclaré qu’il était mort après être tombé lorsqu’il tentait de s’enfuir de l’hopital dans lequel il était resté une semaine.
  • le 08 février 2008, à Istanbul, Emrah Dervişoğlu est tué par la police pour ne pas s’être arrêté alors que la police l’exigait.
  • à Istanbul, Yaşar Karaoğlan est tué par la police.
  • le 12 avril 2006, dans l’arrondissement de Seyhan (Adana), Uğur Çetin est tué par la police.
  • le 30 août 2007, dans l’arrondissement de Konak (Izmir), Aziz Yargi a été tué par la police.
  • le 20 octobre 2008, dans l’arrondissement de Doğubeyazıt (Ağrı), Ahmet Özhan décède lors d’une manifestation de protestation. Les forces de l’ordre avaient tiré sur la foule.
  • le 11 septembre 2008, dans l’arrondissement de Tekirdağ (Çorlu), l’enfant S.Ö (11 ans) est blessé par un tir de la police alors qu’il ramassait des déchets.
  • à Istanbul, Festus Okey, un nigérien, est assasiné dans le poste de police où il était placé en garde à vue.
  • le 16 juin 2008, à Ankara, Ercan Ceylan est tué par la police pour ne pas s’être arrêté.
  • le 20 novembre 2008, à Ankara, Soner Çankal décède après avoir reçu une balle de la police.
  • le 26 août 2008, à Bursa, Gökhan Ergün est tué par la police pour avoir refusé de s’arrêter.
  • le 18 septembre 2008, à Istanbul, Engin Çeber décède suite aux tortures qu’il a subi lors de sa garde à vue.
  • le 18 juin 2008,  à Istanbul, Yasin Kırbaş se fait tiré dessus par un policier en civil. Il est aujourd’hui handicapé.
  • le 19 janvier 2008, à Istanbul, Kemalettin Ridvan Yalin est blessé par une balle de la police. Il est aujourd’hui handicapé.
  • le 7 octobre 2007, à Istanbul, Ferhat Gerçek se fait tiré dessus par la police turque pour avoir distribuer en toute légalité des journaux de gauches.

 

Source: Firat news agency 

http://bersiv.com/actualite/2929-2929/

 

 www.assmp.org

19:09 Publié dans Associations | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

Autre son de cloche comme quoi "l'ouverture" à la question kurde existe aussi. ....Medya Örmek une jeune kurde de 10 ans vit dans un quartier populaire de Diyarbakir à majorité kurded et enseigne chez elle la langue kurde à des enfants du quartier. Sa famille a été poursuivie car l'organisation de cours illégaux est interdite mais les charges ont été abandonnées et Medy continue ses cours alors que l'université de Mardin s'apprête à inaugurer une chaire de kurdologie, une première en Turquie. (Extrait Courrier International n° 986.p-9)

Écrit par : demain | 26/09/2009

Les commentaires sont fermés.