14/12/2009

Regardez les images… la haine anti-kurde est visible jusqu’au plus profond de leur âme…

 

 

 

13 décembre 2009

 

 

Firat News vient de publier des photos de fascistes tirant en direction de la foule manifestant contre la fermeture du DTP à Istanbul. Un kurde a été blessé à la jambe et a été placé en garde à vue avec la balle dans sa jambe.

Sur les photos, nous pouvons remarquer qu’il y a deux personnes à visage découvert qui tirent en direction des manifestants.

 

Où se trouve la police? Nulle part…

 

 

Elle observait de loin les manifestants se faire attaquer par un groupe de fascistes… en tirant de temps en temps des gazs lacrymogènes pour disperser les gens et en arrêtant bien sûr les “méchants terroristes” du DTP qui manifestait pacifiquement.

La nouvelle est reprise par les journaux turcs… remixée pour faire croire que les fascistes se sont défendus à la venue des “terroristes” kurdes…

 

 

Il est clair qu’en Turquie, les Kurdes sont des personnes de deuxième classe… Et qu’on ne me dise pas qu’il ne faut pas mélanger Kurde et partisan du PKK/DTP… Aller dire que vous êtes kurdes au milieu de ces fascistes, nous verrons si ils vous accordent toujours le droit de vivre…

 

 

Ca fait des années qu’on nous dit que nous possèdons les mêmes droits… Pourtant, en Turquie, c’est la victime qui est placé en garde à vue si il est Kurde. C’est forcèment à cause du Kurde, ça doit sûrement être un terroriste-tueur-de-bébés-turcs.

En Turquie, selon ses lois, il n’y a pas de ségrégations… si vous vous déclarez TURC. Une fois que vous vous dites Kurde… les ennuis commencent. Car il y a une ségrégation de facto par la mentalité chauviniste des habitants de ce pays.

 

 

Regardez les images… la haine anti-kurde est visible jusqu’au plus profond de leur âme…

 

 

 

0cbc6a69-faist-saldiri-ist1.jpg
c5da420c-faist-saldiri-ist2.jpg
04.jpg
09.jpg

 

Nous avons les photos des assaillants le visage découvert… mais Milliyet s’est permis de les brouiller pour ne pas montrer le visage de ses concitoyens. Nous n’allons pas cacher leur visage quand même… Une puissance féérique se dégage de leurs faciès… les anges (gardiens) de la Turquie… les défenseurs de la démocratie (à la kémaliste).

 

 

http://bersiv.com/a-la-une/3554-les-attaques-fascistes-saccentuent-a-istanbul


Source: Photos de Firat News

Maison Populaire de Genève

 

www.assmp.org

 

 

11:48 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

très bon article... bon courage, la lutte continue pour que les discriminations cessent !

Écrit par : M.U.R | 13/12/2009

"Il est clair qu’en Turquie, les Kurdes sont des personnes de deuxième classe" comme le sont les coptes égyptiens ou les kabyles en Algérie.

Écrit par : demain | 14/12/2009

Les commentaires sont fermés.