15/12/2009

Les députés kurdes démissionnent du Parlement turc



A la suite d'une réunion du Congrès pour la Turquie démocratique à Diyarbakir, le co-président du DTP Ahmet Türk a déclaré que
les 19 députés du DTP ont confirmé leur décision de démissionner du Parlement turc. Déjà samedi, le DTP avait annoncé que ses députés boycotteraient le Parlement turc. "Notre groupe (parlementaire) s'est de fait retiré du Parlement, à partir  d'aujourd'hui. Il ne participera plus aux travaux" du Parlement, avait déclaré à la presse Ahmet Türk.

S'adressant lundi aux dizaines de milliers dde manifestants kurdes à Diyarbakir, Ahmet Türk a dit: «Nous, Kurdes et Turcs, devons avoir la volonté de construire la paix. Notre rêve n'est pas différent de celui de Martin Luther King, nous aussi nous rêvons de liberté.»

Pendant ce temps, les protestations contre la fermeture continue à travers le pays. 

Lors de la manifestation à Diyarbakir, des jeunes kurdes
en colère combattu la police avec des pierres et des bombes incendiaires dans plusieurs villes samedi. Au moins 60 personnes ont été arrêtées.

Des affrontements ont eu lieu également à Dogubeyazit (est), où des manifestants ont lancé des engins incendiaires et des pierres sur les policiers, dont cinq ont été blessés légèrement, selon l'agence de presse Anatolie.

A Adana (sud), où vit une importante communauté kurde, la police a lancé des grenades lacrymogènes face à des manifestants lançant des pierres et des engins incendiaires, selon Anatolie.

La journée de dimanche a été, pour le troisième jour consécutif, émaillée d'incidents entre manifestants kurdes et la police, à Istanbul notamment.

Une soixantaine de jeunes Kurdes ont lancé dimanche soir des bouteilles incendiaires sur des boutiques et des voitures dans le quartier populaire de Gaziosmanpasa (rive européenne) et se sont heurtés à la police anti-émeutes, selon Anatolie.

Des manifestations similaires se sont produites dans d'autres quartiers de la ville.

Plus tôt dans la journée, des manifestants kurdes s'étaient déjà heurtés dans le centre d'Istanbul à un groupe de nationalistes turcs et à des habitants du quartier, dont certains étaient armés de pistolets. (AFP, 14 déc 2009)

Source

info-turk

http://www.info-turk.be/376.htm#Les

 

www.assmp.org

 

 

 

16:59 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.