11/01/2010

Appel l'initiative de Lutte Contre La Peine de Mort ..



A la presse et l'opinion publique.



Nous, petit groupement militant contre la peine de mort, invitons toute la presse à notre manifestation.

Notre but :

1. Critiquer la peine de mort en interpellant les gouvernements par la pression de l'opinion publique.

2. Montrer une forme de solidarité avec celles et ceux qui sont confrontés à la peine de mort. Ils ne sont pas seuls, nous sommes avec eux.


Notre manifestation aura lieu le 12 janvier 2010 entre 14h00 et 16h00

devant le bâtiment des Nations Unies, Palais Wilson

à Genève.


L'initiative de Lutte Contre La Peine de Mort


A la presse et à l'opinion public.


Chers amis,

Notre coeur voudrait pouvoir se passer de l'explication qui suit et nous souhaiterions que le thème de la peine de mort ne soit plus à l'ordre du jour dans la presse. Mais, malheureusement, la peine de mort existe bel et bien et nous nous devons d'élever nos voix contre cet acte inhumain. Nous sommes quelques personnes à être très touchées par la violence de ces actes et nous sommes déterminés à nous battre afin d'exprimer notre totale désapprobation de toute peine de mort, violence et torture.

La punition allant jusqu'à la mort reflète une mentalité barbare instituée dans le but d'établir une forme de domination par la force. Certains Etats veulent garantir leur supériorité et la continuité de leur pouvoir en bafouant sans scrupule les droits fondamentaux des citoyens.

Dans plusieurs régimes dictatoriaux, certaines personnes sont menacées et emprisonnées parce qu'elles osent émettre des critiques sur la manière de diriger. Très souvent, les condamnés à mort n'ont fait aucun crime et n'ont droit à aucune assistance judiciaire.  La peine de mort doit être exclue y compris pour les criminels. Nous proclamons que la liberté de pensée doit être respectée en tant que droit fondamental.

Aujourd'hui, l'Iran met l'ensemble de la population sous son joug de violence et de sévérité. Les gens sont menacés de mort s'ils ne suivent pas la ligne du gouvernement. Les prisons sont bondées ; des démocrates, intellectuels et étudiants, révoltés contre le système, forment la grande majorité de la population carcérale. Des exécutions quotidiennes ont lieu dans les prisons. Des jeunes de moins de dix-huit ans sont punis de peine de mort et leurs bourreaux attendent le jour de leur dix-huit ans pour passer à l'acte. Juste avant nouvel-an, un enfant et quatre Kurdes ont été tués par des barbares. Zeynep Celaliyan, jeune femme courageuse qui n'hésite pas à s'insurger contre les persécutions mise en place par le gouvernement, ainsi que quatorze jeunes Kurdes attendent la mort en ce moment.

Et nous ? Allons-nous rester silencieux et détourner le regard face à tant d'injustices et d'horreur ? Ne rien dire nous rend coupable !

L'être humain a droit à la vie. La peine de mort qui est en vigueur aux Etats-Unis, en Iran, en Chine et dans quatre-vingt-six autres pays du monde doit être abolie et si des crimes doivent être punis, se sont ceux des tyrans qui exécutent et donne la mort en se prenant pour Dieu.

Le 10 décembre 1948, La Déclaration Universelles des Droits de l'Homme a été signée. L'article 5 dit ceci :

« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. »



Nous appelons donc chaque pays à faire son devoir. Le droit à la vie est un droit sacré.



L'initiative de Lutte Contre La Peine de Mort


kurd.vicdani.red.insiyatifi@gmail.com

 

www.assmp.org


17:24 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.