05/02/2010

NON au vol de nos retraites

 

NON

au vol de nos retraites


et des rentes d’invalides et survivants LPP

 

 

Votation du 7 mars 2010


 

 

 

Ne travaillons pas pour enrichir les assureurs privés !


 

VOTONS NON AU VOL DE NOS RETRAITES LE 7 MARS 2010


 

La Constitution fédérale garantit la protection de nos revenus

de retraité-e-s, pas les profits des assureurs privés !


 

VOTONS NON AU VOL DE NOS RETRAITES LE 7 MARS 2010


 

Ces derniers et leurs amis politiques nous disent qu’ils manquent

600 millions par an à nos caisses de pensions. MAIS,sans compter les frais de gestions du capital, les frais administratifsdes assureurs privés s’élèvent à plus de640 millions par année, soit environ 400 francs par anet par assuré!

 

 

Or une grande partie de ceux-là sont inutiles (publicité et commissions versées aux intermédiaires). Ainsi, les frais administratifs des institutions de prévoyance sans but lucratif ou des caisses autonomes, ou professionnelles gérées partiairement, sont de l’ordre de 60 à 120 francs par an et par

assuré...

 

VOTONS NON AU VOL DE NOS RETRAITES LE 7 MARS 2010


La plupart des femmes savent qu'elles ne toucheront que de petites rentes du deuxième pilier, celui-ci reste le privilège d'hommes gagnant généralement bien leur vie. Ainsi plus de 50% des femmes âgées ont pour unique revenu l'AVS, alors que cette proportion s'élève à 15,3% chez les hommes. La baisse des rentes accentue encore plus les inégalités entre les hommes et les femmes...

 

Journée nationale samedi 13 février

Carrefour de Rive 15h

 

Comité unitaire référendum LPP :

Communauté genevoise d’action syndicale CGAS, SEV, SIT, SSP/VPOD, SYNA, Syndicom, UNIA,Les Verts, Parti socialiste genevois, Mouvement pour le socialisme, solidaritéS, Association de défense et de détente de tous les retraités et futurs retraités AVIVO, Cartel intersyndical du personnel de l’Etat et du secteur subventionné, DAL (Défense des Aîné-e-s, des Locataires, de l'Emploi et du Social)

 

www.vol-des-rentes.ch

 

P1010080.JPG

 

 

 



P1010079.JPG

P1010084.JPG
P1010088.JPG

 

P1010089.JPG

 

P1010090.JPG

P1010092.JPG

 

P1010093.JPG
P1010094.JPG
P1010098.JPG
P1010099.JPG
P1010100.JPG
P1010109.JPG
P1010110.JPG

P1010113.JPGP1010116.JPG

P1010122.JPG
P1010123.JPG

P1010124.JPG
P1010125.JPG
P1010126.JPG
P1010127.JPG
P1010129.JPG
P1010130.JPG
P1010135.JPG



Maison populaire de Genève

www.assmp.org















19:58 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

Les caisses de pension peuvent utiliser jusqu'à 10% pour leur fonctionnement à savoir payer des campagnes de publicité mais aussi les membres de leur conseil d'administration. Ce pourcentage est très élevé et non justifié, c'est déjà à la base un vol organisé. De plus La LPP n'est pas une caisse de solidarité mais de répartition, l'employeur et l'employé mettent les mêmes sommes selon leur revenu et au final ce 2ème pilier va devenir comme l'AVS. On nous avait promis une retraite dorée mais 2 facteurs sont aujourd'hui quasi sûrs ; vieillissement de la population et baisse de la natalité. Donc les futurs cotisants vont manqués. Seule l'immigration pourra sauver la Suisse car aucune politique sur la natalité et aucune condition-cadre pour les femmes qui travaillent de plus en plus (crêche, fiscalité,etc) n'ont été mise en place sans parler de la construction d'appartements assez grands pour y loger les familles, les infrastructures insuffisantes pour faciliter la vie des habitants de la région lémanique. C'est donc NON à cette votation car on doit revoir la copie et notamment mettre le doigt sur le fonctionnement des caisses et comment elles utilisent les sommes colossales. Les caisses ne devraient prélever que de 2% pour leur fonctionnement comme le font les banques. Lire la BD de Christophe Badoux : la Cinquième variable aux Editions Castagniééé qui explique la LPP (qui est assez compliqué) et montre comment les caisses et leur conseil d'administration fonctionne.

Écrit par : demain | 06/02/2010

Les commentaires sont fermés.