03/06/2010

Murad AKINCILAR, Il est libère !

 

Grâce à votre soutien, Murad AKINCILAR, Il est libère !

 

 

photo.jpg
photo Murat et Eylem

Murad AKINCILAR, Il est libéré !

 

 

 


Madame, Monsieur, Chère amie, cher ami,

Nous avons l’immense joie de vous annoncé que M. Murad AKINCILAR, il a été libéré cette après-midi (03 juin 2010)

Grâce à votre soutien et à l’action de ses avocats, les organisations humanitaire et ainsi qu’à tous ceux et toutes celles qui se sont mobilisées.

Nous vous adressons nos plus vifs remerciements pour votre solidarité.

Vive Solidarité Internationale

Demir SÖNMEZ

Maison Populaire de Genève

www.assmp.org

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Pour la libération du syndicaliste et militant des droits démocratiques Murad Akincilar

Genève, le 13 janvier 2010

Au nom du Comité de soutien pour la libération du syndicaliste genevois Murad Akincilar, détenu en Turquie depuis le 30 septembre 2009, nous sollicitons votre soutien dans la campagne pour sa libération.

Nous avons l’honneur de vous adresser un appel international pour la libération de Monsieur Murad Akincilar. Le mercredi 30 septembre 2009, Monsieur Murad Akincilar a été arrêté à Istanbul devant domicile par des agents en civil. Son épouse a été témoin de son arrestation.

Murad Akincilar est un intellectuel, syndicaliste et militant des droits humains connu et engagé en Suisse comme ailleurs en Europe. Murad travaille à Genève auprès d’Unia, le plus grand syndicat de Suisse. Il y travaille depuis de nombreuses années comme secrétaire syndical. Citoyen de Genève, au bénéfice d’un permis d’établissement, il est retourné en juillet dans son pays natal, la Turquie, pour une visite privée.

Murad Akincilar semble être inculpé, comme c’est presque systématiquement le cas lors d’arrestations politiques en Turquie, d’entretenir des liens avec une organisation terroriste. Le dossier d’inculpation est resté à ce jour inaccessible en vertu d’une procédure d’exception en vigueur en Turquie.

Des larges milieux politiques et sociaux en Suisse , près de deux mille personnes, des élus dans le parlement suisse et dans les parlements cantonaux, des partis, des associations et des syndicats ainsi que de larges milieux politiques dans les parlements - européen et allemand notamment - apportent leur soutien à M. Akincilar. Les grandes organisations syndicales internationales appuient cette cause et ont déjà adressé des lettres aux autorités turques. Si vous le désirez nous pouvons vous faire parvenir un exemplaire du dossier attestant ces soutiens.

Concernant l’état de santé de Murad Akincilar, nous sommes extrêmement inquiets. Murad a été opéré des deux yeux au mois d’octobre après s’être plaint durant plusieurs jours de perte de la vue sans que les autorités de détention ne s’en préoccupent. Il serait en train de récupérer sa capacité visuelle de l’œil gauche, mais aucunement de l’œil droit - qui pour l’heure n’a pas de vision - vraisemblablement à cause de la brutalité des spots et du stress violent lors des heures d’interrogatoire ainsi qu’à cause du retard de l’intervention chirurgicale.

Nous exigeons la libération immédiate et inconditionnelle de Monsieur Murad Akincilar.

Nous vous serions extrêmement reconnaissants de bien vouloir intervenir auprès du gouvernement turc, pour demander la libération de notre collègue syndicaliste et militant des droits démocratiques.

En vous remerciant d’avance pour votre soutien, en vous priant d’avoir l’obligeance de nous tenir au courant de vos démarches et de nous faire savoir si vous acceptez que nous en fassions état auprès des médias, nous vous adressons nos cordiaux messages.

Pour le comité de soutien : Jamshid Pouranpir, Unia, chemin du Surinam 5,

1203 Genève, Suisse

Tél : +41 79 827 86 27, jamshid.pouranpir@unia.ch

23:08 Publié dans Solidarité | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

Une bonne nouvelle!

Écrit par : Riro | 03/06/2010

Ouf! enfin!

Écrit par : Haykel | 03/06/2010

Et pas une pensée pour Max Göldli, détenu depuis bientôt deux ans par la Libye ?

Écrit par : Philippe Marton | 04/06/2010

Les commentaires sont fermés.