07/06/2010

Le gouvernement turc et le “terrorisme d’Etat”

Une députée kurde victime de la brutalité policière turque


Jeudi 03 Juin 2010, une députée kurde membre du BDP a été blessée au cours d’une manifestation à Silopi. La jeune femme a été hospitalisée en raison d’une blessure sérieuse à l’os iliaque. A l’origine de cette blessure, les forces de l’ordre qui se sont heurtés aux manifestants.

A Silopi, près de 10 000 manifestants, selon une information de la presse kurde, se sont rassemblés pour dénoncer les opérations militaires qui, dans la région, s’intensifient. Organisée par la section locale du BDP ( parti pro kurde qui a remplacé le DTP) à la frontière de Habur (point de passage entre la Turquie et l’Irak), la manifestation pacifique a été perturbée par les forces de l’ordre turques qui ont attaqué les manifestants, faisant des dizaines de blessés parmi lesquels des députés kurdes.

Sevahir Bayindir, députée kurde de Şırnak, a ainsi été hospitalisée pour une fracture à l’os iliaque. Transportée à l’hôpital public de Mardin puis à l’hôpital d’Ankara, la jeune femme a subit une opération chirurgicale et ne devrait pas pouvoir se déplacer pendant au moins six mois.

Une intervention brutale dénoncée par les membres du BDP :

L’intervention brutale des forces de l’ordre turques a été dénoncée par les députés du BDP qui ont accusé le gouvernement turc de mener une politique semblable à celle de l’Etat israélien, régulièrement dénoncé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan dans le cadre du conflit israélo- palestinien. “Monsieur le Premier ministre et les membres de l’Assemblée nationale turque doivent condamner l’offensive menée à Silopi, eux qui dénoncent l’assaut menée par l’armée israélienne contre les civils” a déclaré Akin Birdal, député de Diyarbakir et membre de la Commission parlementaire pour les Droits de l’Homme.

Portant le sujet devant l’Assemblée nationale turque, Akin Birdal a interpellé les députés. ” Cette manifestation, autorisée par le préfet, n’avait même pas commencé que les forces de l’ordre ont attaqué les manifestants avec des gazs lacrymogènes, des jets d’eau et des matraques. Elue de Şırnak, Sevahir Bayindir a reçu plusieurs coups de matraque. Blessée, elle a été transportée à l’hôpital pour une fracture aux hanches. Les attaques faites à nos députés ne les concernent pas seulement. Cette attaque est une attaque contre l’Assemblée nationale de Turquie. C’est une attaque faite contre la démocratie, c’est une attaque faite contre une manifestation pacifique et démocratique protégée par les dispositions juridiques internationales, c’est une attaque faite contre les Droits de l’Homme” leur a-t-il expliqué.

L’homme politique fait le lien entre la période actuelle et celle qui précède le coup d’Etat du 12 septembre 1980, considérant les attaques et les lynchages dont sont victimes les universitaires, étudiants, prisonniers, citoyens et politiciens kurdes comme la manifestation du désordre et chaos voulu par certains. Mettant en garde l’Assemblée nationale turque du chaos qui pourrait l’emparer, Akin Birdal a exigé une ferme condamnation de la part des députés.

Le gouvernement turc et le “terrorisme d’Etat” :

Bengi Yildiz, député qui préside le groupe parlementaire du BDP, a quant à lui dénoncé “le terrorisme d’Etat” de la Turquie – renvoyant ainsi au Premier ministre turc un qualificatif qu’il a récemment employé contre la politique israélienne. ” Il a défendu l’idée selon laquelle la politique israélienne relevait du terrorisme d’Etat, que les attaques contre les civils, les enfants et les femmes étaient cruelles et qu’elles manifestaient une absence de conscience. Mais le gouvernement du Premier ministre agit de la même manière avec ces propres citoyens – il ne s’agit même pas d’étrangers- et ne s’en offusque pas. Faut-il que l’Etat en question soit l’Etat d’Israël et qu’il y ait à sa tête Sharon pour que la politique employée soit qualifiée de terrorisme d’Etat ? [...] Aujourd’hui, sous l’autorité de l’AKP, les femmes kurdes, les enfants, les maires, les députés reçoivent des balles à blanc et sont blessés pour avoir simplement manifester” s’est-il écrié. ” Le Premier ministre doit se débarrasser de ce deux poids, deux mesures. Il doit concevoir que c’est là du terrorisme d’Etat” a-t-il continué.

7 juin 2010

23:24 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | | |

Commentaires

Selon le site « Elaph.com », l’armée américaine a annoncé l’élimination de trois membres d’Al-Qaïda dans la région de Mossoul, au nord de l’Irak. Il s’agirait de l’émir de l’organisation dans cette région et de deux de ses adjoints. Ils étaient impliqués dans le recrutement de terroristes étrangers en Irak. Rappelons que la semaine dernière, Bagdad avait annoncé l’arrestation à Mossoul de sept ressortissants syriens, membres d’un groupe terroriste proche du parti Baas. Leur arrestation aurait, semble-t-il, permis la neutralisation de l’émir recruteur et de ses proches.

Par ailleurs, l’armée iranienne poursuit ses bombardements des régions kurdes, au nord de l’Irak. « Elaph.com » affirme en effet que l’Iran a pilonné plusieurs villages de la province d’Erbil, alors que les hélicoptères iraniens survolaient la région. La semaine dernière, l’armée iranienne avaient effectué une incursion de 5 km en territoire irakien.

Écrit par : Corto | 08/06/2010

C'est indignant! Et Erdogan se dit démocrate? Où sont les manifestations devant la cathédrale de Genève pour protester contre cette ignominie? Où est le M.U.R.? Une manifestation pacifique réprimée avec une telle brutalité montre le caractère dictatorial et le cynisme du gouvernement turc, qui se veut donneur de leçons! Et l'ONU n'a rien à faire d'un peuple qui n'a pas un État cotisant...Pourtant ils se donnent à fond pour les palestiniens. Quelqu'un pourrait nous expliquer?

Écrit par : Hakim | 08/06/2010

"Pourtant ils se donnent à fond pour les palestiniens"
M. Hakim l'auteur de cette phrase est en plein délire!!!!

Écrit par : Porphyre | 08/06/2010

Porphyre, le délire, ça ne risque pas de t'arriver !

Écrit par : Corto | 08/06/2010

Cette alliance politique entre la tyrannie des mollahs, la tyrannie des assads et les terroristes fascistes palestiniens ne fait que représenter la faiblesse du gouvernement turque en place.
Erdogan a enfermé des dizaines de hauts gradés dans ses geôles et malgré toutes ces apparences l'armée navale turque, en ce moment, se fait entrainer par Tsahal au large des côtes de Chypre ???
Tout ce cirque me laisse perplexe au plus haut niveau, je ne sais pas comment la mayonnaise va prendre, mais les règles physico-chimiques ne sont pas totalement respectées, maintenant toute ces gesticulations ont elles pour but de s'en prendre au peuple Kurde, ce n'est pas impossible !
Et il ne serait pas étonnant qu'Erdogan se refasse un pucelage avec le hamas pour mieux massacrer ses propres citoyens !!!

Écrit par : Corto | 08/06/2010

Quoi il est encore là ce gros con de Trollislamiste numismate d'Allah?

Écrit par : Carlitos de Unamuno | 08/06/2010

Selon la correspondante de « Radio-Orient » à Washington, Hoda Taoufik, les Etats-Unis sont confiants quant au vote du renforcement des sanctions contre l’Iran au Conseil de sécurité. Une résolution dans ce sens serait adoptée dans les jours à venir, en l’absence de tout recours au droit de veto des membres permanents du Conseil de sécurité. Pour inverser cette tendance, le président iranien, Mahmoud Ahmadinedjad s’apprête à se rendre en Chine, après sa visite actuelle en Turquie, pour convaincre ces deux pays de soutenir Téhéran. Mais selon plusieurs sources, la République islamique, qui menace de revenir sur l’accord signé avec la Turquie et le Brésil, cherche simplement à gagner du temps. D’autant plus que Téhéran dispose déjà de plus de 5,7 kg d’uranium enrichi, selon l’AIEA, et de quantités suffisantes pour fabriquer deux bombes, selon d’autres sources.
Egalement :

Pour gagner du temps et empêcher l’Occident de les sanctionner, les Iraniens allument des contre-feux et tentent de retarder toute action musclée contre leur programme nucléaire. Ce qui explique la nouvelle offensive terroriste en Afghanistan, avec la mort, hier, de 10 militaires de l’OTAN, dont plusieurs Américains et un Français. D’où également l’offensive dans le Kurdistan irakien, et la reprise des attentats à Bagdad et à Al-Anbar. De même, la proposition des Gardiens de la Révolution d’escorter les « bateaux humanitaires » pour Gaza que le Croissant rouge entend affréter, vise justement à provoquer des tensions latérales pour soulager les négociateurs du programme nucléaire.

Écrit par : Corto | 08/06/2010

Le ministère irakien des Affaires étrangères a convoqué, hier, l’ambassadeur d’Iran à Bagdad, pour protester contre la poursuite des bombardements, par l’armée iranienne, visant des localités de la province d’Erbil, dans le Kurdistan irakien (nord-est). Bagdad dénonce également les incursions iraniennes dans son territoire. En outre, le Rassemblement des oulémas irakiens a mis en garde contre la politique de grignotage territorial adoptée par Téhéran en Irak.

Parallèlement, l’armée turque poursuit ses attaques contre des positions présumées des rebelles kurdes de Turquie, dans le nord-ouest de l’Irak. L’Iran et la Turquie, et avec eux la Syrie, s’accordent en effet sur la nécessité d’écraser toute velléité indépendantiste kurde. Mais à tour de rôle, dans un passé récent, la Turquie avait exploité les kurdes irakiens contre Bagdad, comme la Syrie avait soutenu les kurdes de Turquie contre Ankara, et Bagdad avait hébergé les kurdes iraniens pour les utiliser contre Téhéran...

Écrit par : Corto | 08/06/2010

Mais j'admire Erdogane

Écrit par : sandrine | 08/06/2010

Achètes toi un poster !

Écrit par : Corto | 09/06/2010

Selon la télévision « Al Arabiya », quatre gardiens de la Révolution iranienne ont trouvé la mort, ce mercredi, dans le crash de leur hélicoptère, dans l’est de l’Iran sur des territoires Kurdes. On ignore encore les circonstances et les raisons de ce crash.

Écrit par : Corto | 10/06/2010

Les commentaires sont fermés.