17/06/2010

un rassemblement devant le Parlement ce jeudi 17 juin à 16h30

Non à l'extension des horaires des magasins !


 

Chères-Chers Ami-e-s,

Mesdames et Messieurs,

Le comité référendaire contre l'extension des ouvertures des commerces organise


un rassemblement devant le Parlement ce jeudi 17 juin à 16h30

pour montrer son opposition à la loi modifiant les horaires d'ouverture des magasins (LHOM) dont le vote aura lieu très prochainement.

Cette loi autorise les magasins à ouvrir jusqu'à 20h tous les jours de la semaine, jusqu'à 19h les samedis et 4 dimanches par an ce qui, sans répondre à aucun besoin de la population, péjore les conditions de vie et de travail des 20'000 vendeuses et vendeurs du canton, et dont les conséquences à long-terme ne doivent pas être sous-estimées: destruction du petit commerce et des marchés, coûts écologiques considérables, notamment en terme de dépenses énergétiques supplémentaires, le tout sans créer d'emplois.

C'est pourquoi nous devons nous faire entendre et inciter le parlement à rejeter cette loi!


Voici un extrait du tract qui sera distribué au parlementaires :

"A l'issue des négociations qui ont eu lieu entre les partenaires sociaux depuis le renvoi en commission, en janvier dernier, de la loi sur les horaires d’ouverture des magasins, le comité référendaire ne peut que réaffirmer son refus de l'extension des horaires d'ouverture des magasins. En effet, au cours de ces négociations, les syndicats se sont montrés prêts à faire des concessions sur la question des horaires de fermeture (19h30 en semaine, 19h le samedi et possibilité d’ouvrir deux dimanches par an) pour autant que le personnel reçoive une compensation significative au chapitre de ses conditions de travail. Le personnel de vente travaille en effet à l’heure actuelle selon des horaires qui varient de semaine en semaine, exigeant déjà une disponibilité horaire de 67h30 hebdomadaires, dans des emplois souvent pénibles et pour des salaires nettement insuffisants: une situation peu compatible avec une vie sociale et familiale.


Le résultat des négociations a été soumis au personnel de vente, réuni en assemblée générale commune par les deux syndicats le 15 juin dernier. La contrepartie consentie par le patronat à l’extension de la disponibilité horaire du personnel a été jugée résolument insuffisante, et les employé-e-s se sont dits prêts, à une très large majorité, à combattre le cas échéant par référendum toute extension des horaires d’ouverture des commerces. Ont été notamment dénoncés, dans le projet d’accord :


-       le refus d’une compensation salariale, (que ce soit une indemnité pour le travail du soir ou l'introduction d'une indexation de tous les salaires sur le coût de la vie pour garantir un pouvoir d'achat qui s'affaisse dans le secteur depuis 2002);

-       l’absence de protection contre les longues journées de travail (dont l’amplitude peut atteindre 14 heures) ;

-       et, plus généralement, la dégradation continuelle des conditions de travail ces dernières années dans le secteur.

Les employé-e-s ont par ailleurs souligné l'absurdité d'un projet qui, sans répondre à un besoin de la clientèle, va bouleverser leur cadre de vie familiale et sociale.
Pour le comité référendaire unitaire, le Parlement doit prendre en compte les préoccupations légitimes des employé-e-s et rejeter le PL-10448 modifiant les horaires d'ouverture des commerces."


Amicalement.
Alex BOSSARD

solidaritéS
www.solidarites.ch <http://ge.solidarites.ch>

12:42 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

L'armée turque à abattu 12 kurdes dans les montagnes du sud-est de la Turquie !

Écrit par : Corto | 19/06/2010

12 morts! 2 de plus que les turcs de la flottille de Gaza! Pourquoi n'y a-t-il pas des manifestations des "humanitaires"? Les kurdes vaudraient-ils moins que les turcs? Leur "solidarité" n'est que pour le Hamas, mais pas pour les kurdes!
Pourtant ceux-ci sont vraiment un peuple persécuté!!!

Écrit par : Hakim | 19/06/2010

Des dizaines de yachts et de petites embarcations turques ont accosté vendredi à la marina d'Ashkelon, en signe de soutien à Israël. Pour la 21e année consécutive, le Rallye des yachts a quitté Istanbul pour rejoindre la Syrie et le Liban avant d'achever son voyage à Herzliya dans une semaine. Cette année les organisateurs l'ont intitulé la ''Flottille de la paix''.

Écrit par : Corto | 20/06/2010

Les commentaires sont fermés.