01/08/2010

Manifestation place de la Bastille pour sauver la vie de M. Kazemi et d’autres prisonnier politiques

Conseil National de la Résistance d’Iran

 

Iran : Le pouvoir judiciaire des mollahs confirme la condamnation à mort d’un prisonnier politique

 

Il est accusé de <<moharebeh>> à cause de la présence de son fils à Achraf

 

Le systém judiciaire du régime irainen a confirmé la condamnation à mort de Jaafar Kazemi, un prisonnier politique accusé de soutenir les Moujahidine du peuple d’Iran (OMPI). La Résistance iranienne appel le Sécrétaire général des Nations unies, le Conseil de sécurité, le Haut Commissaire aux droit de l’homme et toutes les organisations des droits à prendre des mesures urgentes pour sauver la vie de M. Kazemi et d’autres prisonnier politiques.

 

M. Kazemi 47 ans, ancien prisonniers politique des années 1980, a été arrêté de nouveau le 18 septembre 2009 et transféré à la prison D’Evine à Téhéran. Il a été soumis à la torture et à des pressions médiévales pour le pousser au repentir et faire des aveux forcés dans des simulacres de procés. Face à sa resistance , le régime l’a condamné à mort le 26 avril, pour « moharebeh » (Guerre contr Dieu) et «  implication dans la propagande contre le régime par coopération avec des groupes hostiles ».

 

Contrairement à la loi du régime, sa peine n’a pas été examinée par les mollahs de la Cour suprême et à la place, c’est l’une des branches des tribunaux de Téhéran dirigée par le mollah Zargar qui a confirmé sa peine. Zargar est responsable de la mort de nombreux membres et sympathisants de L’OMPI et d’autes opposants au régime.

 

Selon d’autres informations, les autorités pénitentiaires à Evine ont subitement coupé tous les contactes entre les prisonniers politiques de la section 350 et leurs familles. Cela a sucité des inquiétudes des familles des prisonniers condamnés à mort.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 30 juillet 2010

 

Le 31 juillet 2010, Manifestation place de la Bastille à Paris pour sauver la vie de M. Kazemi et d’autres prisonnier politiques

 

Les photos : Demir SÖNMEZ - Place de la Bastille - ParisDSC02638.JPG

DSC02639.JPG
DSC02640.JPG

 

DSC02642.JPG
DSC02643.JPG

 

 

 

DSC02644.JPG
DSC02645.JPG
DSC02647.JPG
DSC02648.JPG
DSC02650.JPG
DSC02651.JPG
DSC02652.JPG
DSC02665.JPG
DSC02666.JPG
DSC02669.JPG
DSC02670.JPG ; margin: 0.7em 0;" />
DSC02672.JPG
DSC02674.JPG
DSC02675.JPG
DSC02676.JPG
DSC02677.JPG
DSC02678.JPG
DSC02679.JPG
DSC02680.JPG
DSC02681.JPG
style="text-align: center">DSC02682.JPG
DSC02683.JPG

 

 

 

12:39 Publié dans Solidarité | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | | | |

Commentaires

On se croirait revenu au temps du fascisme où Mussolini faisait défiler dans les rues de Rome les mêmes troupes qui tournaient en rond.

Il en va de même de vos photos. Il y a comme saturation.

Et surtout n’oubliez pas qu’aujourd’hui nous fêtons notre Fête nationale et que pour une fois nous tirons le rideau sur les problèmes extérieurs.

Rappel : la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres aura lieu à Frauenfeld du 20 au 22 août 2010, une belle fête où les véritables suisses se retrouveront entre eux et n'auront pas à supporter les urbains.

Écrit par : Hypolithe | 01/08/2010

Bonne fête Démir et à bientôt

Écrit par : Haykel | 01/08/2010

Bravo pour ce beau repportage photo sur une question d'actualité qui touche fort!

Écrit par : Jean | 01/08/2010

Bravo Démir

Belles photos qui exprime l'attachement de photographe aux questions humaines et à la solidarité.

En espérant que le peuple iranien courageux pourra se débarrasser au plus vite de ces mollahs fascistes.

A propos du fascisme je suis étonné qu'un des ces simple d'esprit suisse enfermé dans sa mégalo ridicule vient nous donner des leçon sur le fascisme !
je crois qu'il doit être inquiet comme les firmes Suisses qui font des affaires avec la dictature au pouvoir en Iran et sont inquiet du soulèvement des Iraniens.

Écrit par : ivan Clerc | 05/08/2010

@ ivan Clerc
simple d'esprit embué par les théories gauchistes du style bobo propres à la gauche genevoise du style "cardon et longeole" du vrai concentré de bouillon de boeuf ambulant incapable de différencier plaisanterie et patriotisme véritable.

Bien entendu le fascisme de gauche n'existe pas...

Écrit par : Hypolithe | 06/08/2010

Les commentaires sont fermés.