23/08/2010

Lettre ouverte aux camarades socialistes de Ville de Genève

Lettre ouverte aux camarades socialistes de Ville de Genève

Election du candidat socialiste pour le Conseil administratif de la

 

Ville de Genève


Le 1er septembre prochain, la section de la Ville de Genève du Parti socialiste élira son deuxième candidat pour les élections du Conseil administratif qui auront lieu en 2011.


D’emblée, je tiens à souligner que, quelque soit la décision l’Assemblée générale de la section de la Ville, je la respecterai et je militerai pour que les candidats de notre parti triomphent l’année prochaine, comme cela a été le cas il y a quatre ans. Cependant, j’aimerais bien que les camarades socialistes de la Ville tiennent comptent des éléments suivants lorsqu’ils feront leur choix le 1er septembre.
En ville de Genève nous avons besoin :



· d’un rassembleur qui mobilise autant au sein du parti socialiste qu’au-delà ;

· d’un camarade engagé qui poursuivra la lutte pour élever le niveau de vie sociale, économique et culturelle à Genève ;

· d’un homme politique qui promeut et défend les droits humains et la paix ;

 

· d’un homme politique qui défend les droits des peuples opprimés ;

· d’un homme politique qui défend et protège les droits des travailleurs ;

· d’un homme politique qui travaillera pour une Genève plus belle et plus moderne ;

· d’un homme politique qui défendra le mieux la ligne du parti ;

· d’un homme politique qui n’oublie jamais qu’il est membre d’un parti et qui participe activement à toutes ses activités ;

 

· d’un homme politique qui sait écouter et accueille avec respect aussi bien les encouragements que les critiques.



Vous aurez compris. Il s’agit de Jean-Charles RIELLE et c’est pourquoi je soutiens fermement sa candidature.

 

08rielle1.jpg

 

 


Depuis une vingtaine d’années, je milite pour les droits de l’homme et participe aux luttes politiques, sociales, culturels et économiques à Genève. Mon expérience oriente mon choix sur Jean-Charles, car j’écoute et entends, en différentes langues, la voix du peuple et de la rue de Genève. N’ayant aucun calcul personnel, j’exprime librement ma pensée, comme je l’ai faite lors des élections cantonales l’an dernier.


Il est de notoriété publique que la plupart de nos élus ne participe pas aux activités du parti, sauf lors des campagnes électorales. D’être élu n’implique pas de se compter comme des fonctionnaires, ni tourner le dos au parti. Nos élus ne doivent pas voir le parti comme un tremplin.


J’aimerais bien que vous lisiez ces lignes deux fois : avant et après les élections. Les élections municipales du printemps prochain seront très dures et rien ne sera comme avant. J’espère m’avoir trompé et que notre parti triomphera, en faisant élire ses deux candidats au Conseil administratif.


Pour terminer, je vous livre la réponse d’un paysan de 80 ans à une journaliste qui lui demande pourquoi il continue à lutter: “ces latifiundios [propriétaires terriens] sont très méprisants à notre égard. Ils ne nous considèrent pas comme un être humain; ils ne nous saluent même pas quant ils nous croisent. C’est révoltant. C’est pourquoi je participe à la résistence des paysans...”


Demir SÖNMEZ


Maison Populaire de Genève


www.assmp.org

 

Genève le, 22 Août 2010



01:48 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | | | |

Commentaires

Le bon docteur Rielle n'est pas le représentant des masses laborieuses mais un membre de la gauche longeole et cardon qui ne songe que de s'en mettre plein les poches sans se soucier des besoins des petites gens.

De plus, grâce à ces mesures contre les fumeurs il a réussi le tour de force de faire supprimer les pauses cigarettes aux travailleurs.

Voilà pourquoi en tant que socialiste jamais je ne soutiendrai sa candidature mais au contraire la combat vivement.

Écrit par : Hypolithe | 23/08/2010

Tous pour Charles Riellle au Conseil Administratif de la ville de Genève!

Écrit par : Rosa Lopes | 23/08/2010

Les partisans de l'abjecte politique d'ostracisation des fumeurs sont -qu'ils le veuillent ou non- des néo-puritains répressifs...Le néo-puritanisme répressif fut inventé par les NAZI...
LIRE: Robert PROCTOR "La guerre des nazi contre le cancer"

Écrit par : Documentaliste... | 24/08/2010

Le PS est l'exemple même du respect de la Démocratie puisque ces modèles sont Honecker (RDA), Ceaucescu (Roumanie), etc. Lisez les textes concernant ces hautes personnalités dans les archives du Berner Tagwart (organe officiel du PSS).

Écrit par : octave vairgebel | 25/08/2010

Octave, le temps ne s'est pas arrêté à ton adolescence. Les partis de gauches actuels ont des chartes très clairs et un fort attachement à la démocratie et à l'amélioration des conditions de vies de la population.

Mais évidemment, il n'y a de pire sourd celui qui ne veut entendre, et si tu croies que ton discours stupides et suffisant pour discréditer l'action politique de tes partis, c'est un peu facile.

C'est un peu comme si je rappellais que les grandes entreprises qui financent les partis bourgeois en suisse ont tirés une partie de leur fortunes en collaborant étroitement avec les nazis ...

Écrit par : Djinius | 25/08/2010

LIRE-surtout le débat- combats.ch/news/read/204/ la cigarette du condamné...

Conclusion: les socialistes actuels ne sont plus des démocrates mais des républicains dégénérés...et néo-puritains liberticides!

Écrit par : documentaliste | 26/08/2010

LIRE:
- l'édifiante histoire des campagnes anti tabac de 1498 à 2007
www.mai68.org/ag/1153.htm
- fumer tue! crac! boum! hue!
www.mai68.org/ag/1290.htm
- mort aux fumeurs (art. écrit par le sociologue robert castel)
www.liberation.fr/010164259-mort aux fumeurs

Écrit par : documentaliste | 26/08/2010

M. Rielle sous prétexte de prévention (campagne anti-fumée et votation acceptée) s'apprête une fois élu a encore limiter les droits des citoyens de Genève. Après, l'arrivée des Verts et de la Gauche au pouvoir qui ont limité la diversité de mobilité des habitants au profit de la mobilité douce avec le dernier projet de M. Pagani pour des tapis roulants pour les vélos à 400'000 Frs, on s'attend à tout. On dilapide l'argent des contribuables alors que les vélos payent une taxe minime, ne sont pas contraints à porter des casques, gilets réfléchissants et des lumières visibles pour tous, sans parler du code de la route qui n'existe pas pour eux. Autre question : pourquoi la Ville de Genève veut diminuer les parkings privés de chaque nouvelle construction et s'oppose systématiquement à la construction de plusieurs parkings publics et privés alors que le but est de libérer en surface des places de parking ? Leur combat est avant idéologique : on est contre et on veut l'imposer à la majorité...De plus ils sont soutenus par des "bobos" et on construit pour eux des logements ( à travers des associations, coopératives...) afin d'occuper les habitations du centre repoussant les nouveaux venus à la périphérie.

Écrit par : suissitude | 26/08/2010

Djinius, c'est juste, il n'y a qu'à voir la liberté des citoyens cubains ! Si ça ce n'est pas de l'amélioration de vie grâce au socialisme ! Les partis de gauche sont respectueux de la démocratie ? Allez raconter ça en Corée du Nord ! Le socialisme est la mort de la démocratie !

Écrit par : octave vairgebel | 30/08/2010

Tu persistes Octave à ne pas vouloir comprendre Octave,

C'est un peu comme si je disais que tous les mouvements de pensées néo-libéraux étaient fascistes car ils ont mis en place la junte militaire du général Pinochet.

Bon essaye de comprendre, sinon, franchement, je crois bien que je ne peux plus rien faire pour ton cerveau ramollis.

Écrit par : Djinius | 30/08/2010

Djinius, j'ai compris ! Effectivement le PS est digne d'éloges et très respectueux de la démocratie suisse. La preuve ? A la fin de chaque réunion, assemblée ou congrès les camarades entonnent à pleins poumons, le poing levé, le chant patriotique bien connu des pays démocratiques, l'Internationale !! Ces braves citoyens suisses connaissent mieux les paroles de ce chant qui leur rappelle les grandes démocraties de l'Est notamment que les paroles de notre Hymne National ! Quelle nostalgie du bon vieux temps. Pour ce qui est de mon cerveau, il m'est très utile mais le tiens est totalement inutile puisque c'est le Parti qui décide ! Tu me fais penser non pas à Pinochet mais à Pinuchet !
Santé camarade !

Écrit par : octave vairgebel | 01/09/2010

Ce qui est certain c'est que si notre "ami" Octave est resté bloqué à la période de la guerre froide et que, comme les hommes politiques de droite de l'époque d'ailleurs, il préfère dénigrer et se servir des pires exemples plutôt que de faire des remarques et autres propositions concrètes, il n'en demeure pas moins que J.C. Rielle représente, à mes yeux, le genre de candidat de gauche pour lequel je ne voterais jamais. Ce côté, je sais ce qui est bon pour vous et je ferais tout pour vous l'imposer, c'est exactement ce que je déteste dans le discours de ces donneurs de leçon moralistes que sont J.C. Rielle et quelques uns (pas tous heureusement) de ses camarades de gauche….

Écrit par : Vincent | 01/09/2010

Vincent, ce ne sont pas les pires exemples, ceux-ci je les évites ! Pour moi, dans le language du PS, il y a un mot qui n'existe pas c'est "entreprendre". Par contre les mots "manifester, casser du patron ou la Ville lors de manifs", cela est très présent !

Écrit par : octave vairgebel | 02/09/2010

Ahh oui Octave, dans nombre de discours d'élu de gauche on entend des appels à l'émeute !

Tout les jours ! Tout le temps ! DANS TES RÊVES !

Bref, dénigrer les autres ne donne pas tellement de crédits à tes idées ... enfin, quand je dis "idées", tu n'en n'exprimes jamais tellement, tu te contentes d'éructer et de tracer des parallèles (faux) entre les partis de gauche suisses et certaines dictatures du passé.

Oui, en fait c'est bien cela, comme Blondesen - un autre exemple de vieux réactionnaire - tu es un éléments du passé et disparaîtra bientôt dans l'oubli.

Écrit par : Djinius | 02/09/2010

Vincent, ton ami Rielle n'a pas fait un tabac pour les futures élections !!
Djinius, les appels à l'émeute par la gauche sont récents, souviens-toi de G8 et le l'OMC. Qui appelait à détruire Genève ? De Marcellus, Décarro et Pagani. Hommes de droite ?
Santé !

Écrit par : octave vairgebel | 04/09/2010

Les commentaires sont fermés.