01/09/2010

Quelqu’un peut-il vivre à Genève avec 3’200.- CHF? Ou avec 3’550.- CHF en fin de carrière?

Bonjour à toutes et à tous,

Nombre d’entre vous le savent peut-être déjà, jeudi 2 septembre les grévistes d’ISS et le comité de soutien qui s’est constitué autour d’eux, les syndicats dont bien sûr le SSP, organisent une nouvelle manifestation. Cette manifestation est soutenue par solidaritéS.

Quelqu’un peut-il vivre à Genève avec 3’200.- CHF? Ou avec 3’550.- CHF en fin de carrière? Ce combat est celui de tous les bas salaires, contre l’avidité de ceux qui voudraient réduire encore celui des plus mal payés d’entre nous. Ceci alors que, dans un même temps, ISS annonce une année de bénéfices records, particulièrement en Suisse.

Jeudi 2 septembre les travailleuses et les travailleurs entameront leur 9e semaine de grève, et pourquoi? Pour le respect de leur convention collective que leur employeur a dénoncée.

Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà reçu, voici le tract d’appel à notre manifestation, ce jeudi à 18h devant les canons.


 

Manifestation contre le dumping salarial

Jeudi 2 septembre à 18 h

Devant le Grand Conseil (Rue de l'Hôtel-de-Ville 2)

Comité de soutien 2.9.pdf


Le Conseil d’Etat a déjà laissé pourrir la situation pratiquement 2 mois. Il est temps que le Grand Conseil agisse.  Merci de distribuer largement ce tract autour de vous.  Merci surtout de venir, et de venir accompagné de tou-te-s celles et ceux que vous connaissez.

Cordialement

Karl Grünberg

 

 


 

 

 

Commentaires

OUI, certes difficilement. Mais de nombreux retraités y arrivent.

Et puis, nous sommes dans une société libérale. Chacun fait de sa vie tant privée que professionnelle ce qu'il veut.

Pour gagner plus, il faut se former plus... et travailler plus. Bref, se remuer le cul. Certains le font, d'autres non. Par conséquent, ces derniers ne doivent surtout pas se plaindre...

Écrit par : Dolorès | 01/09/2010

La question ici n'est pas de se former, mais plus d'octroyer aux employés des salaires décents et convenables. ISS générent des profits sur le dos de ces employeurs, et ils ont raison de maniferster leur colère.

Écrit par : Fatima | 01/09/2010

@Dolorès

Vous devriez avoir honte de raisonner ainsi ! Allez dire à une vendeuse qu'elle doit se remuer le cul pour se former et gagner plus. Alors attendez en retour la bonne claque que vous méritez amplement sur votre visage de bâtarde qui ne semble se légitimer que par l'argent. Votre société libérale est créatrice de walking poor et rares sont les fainéants "instruits" de votre milieu qui font 10 heures par jour de travail pénible dans les conditions des vendeuses et autres professions identiques. Et c'est pour les sans-dessein comme vous que les bourgeois demandent de les faire travailler plus le soir. Malheureusement pour les vendeuses, il y a encore des gens comme vous qui les considèrent comme leur animal favori quand il y a un achat à faire tard le soir......tout cela parce que vous vous faites chier dans votre triste monde de bourgeoise.

Écrit par : lappal | 01/09/2010

lappal, pourquoi faire les achats le soir alors que les commerces en France voisine sont ouverts jusqu'à 21 heures ? Faites comme les syndicalistes et certains élus de gauche (ils se reconnaîtront), faites vos achats le dimanche matin à Collonge ou à Divonne ou le samedi matin à Ferney.

Écrit par : octave vairgebel | 01/09/2010

Ahh la chère Dolorès qui vit le cul confortablement installé sur un amas de bifton se dit qu'il fait bon vivre dans une société libérale, et que si les pauvres y mettaient un peu plus du leurs, il n'en seraient pas là.

MERCI DOLORES ! Je pense que tu peux aller invité le vieux contre-péteux plus bas pour aller boire un thé et glousser contre la politique socialiste !

Écrit par : Djinius | 01/09/2010

@ Lappal

Comme vous, je milite pour un monde plus juste.

Mais lorsqu'un(e) employé(e) n'est pas satisfait(e) de son travail, de son salaire ou de son entreprise, il/elle a la liberté d'aller voir ailleurs...

@ Fatima

La formation est un excellent ascenseur social, avec à la clé un meilleur salaire pour celui/celle qui a fait cet effort.

Écrit par : Dolorès | 01/09/2010

Je suis tout à fait d'accord que la formation est un moyen excellent qui permet d'évoluer au sein de son entreprise, et j'encourage les employers à revendiquer ce droit, mais n'empêche, certaines compagnies peu importe la formation, exploitent les gens.

Dans mon pays, un proverbe dit: tu es prince et je suis prince, qui se changera de nourrir les animaux?

Nous avons besoin de nettoyeurs, vendeurs, ingénieurs..et nous devons leur fournir un salaire décent.

Écrit par : Fatima | 01/09/2010

Les commentaires sont fermés.