07/09/2010

Appel à boycotter les tpg pour mettre un signal fort contre la hausse des tarifs ! 


 

transportspublicsgratos.png

Comme pour la Loi sur l'Energie, ce sont encore les plus démunis qui passeront à la caisse.

L'augmentation des tarifs des TPG se fera davantage ressentir parmi ces couches de la population qu'auprès des habitant-e-s des riches communes.

...
C'est pourquoi cette augmentation tarifaire est non seulement anti-écologique mais également anti-sociale.

Nous, la JSG, allons nous battre jusqu'au 12 décembre pour mobiliser la population genevoise afin de
résister à cette mesure injuste et injustifiable. Nous allons mener une campagne déterminée aux moyens d'actions choques.

C'est pourquoi, notre premier acte est de lancer un appel à l'ensemble de la population genevoise, aux partis politiques et à toutes autres organisations et associations pour une journée de boycotte des TPG (Journée sans TPG) le vendredi 10 décembre 2010. Un rassemblement sera organisé à la fin de la journée afin de montrer le mécontentement populaire contre la hausse des tarifs des TPG.

 

Rejoignez l'événement facebook :

http://www.facebook.com/event.php?eid=147885351909860...

 

Signer la pétition contre la hausse des tarifs tpg:

 

http://www.ps-geneve.ch/tpg

 

Cet appel est signé par:

Jeunesse Socialiste Genevoise

lire communiqué de presse Jeunesse Socialiste Genevoise "Appel au boycott de Tpg ! "

http://www.js-ge.ch/

 

Jeunes Vert-e-s Genève

http://www.jvge.ch/

lire notre communiqué : 
NON à la hausse injuste des tarifs des TPG !
OUI à un financement assuré par ceux qui congestionnent le trafic en ville !

http://img28.xooimage.com/files/6/6/2/communiqu-jvg-boy.....

 

Retrouvez les Jeunes Vert-e-s Genève sous :

http://www.jvge.ch

Les Verts genevois :

<http://www.verts-ge.ch/>

La Décroissance : www.decroissance.ch

<http://www.decroissance.ch/>

 

16:37 Publié dans Economie | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |

Commentaires

Excellente initiative, il faut absolument encourager les gens à boycotter les TPG et surtout à prendre leur véhicule privé pour se rendre au travail, c'est tellement positif comme réaction!!! Vive les emboutaillages à Gve. le ou les jours de boyocott, à se demander si les verts soutiennent vraiment cette idée.

Écrit par : graindesel | 07/09/2010

Cher graindesel

Content que vous veniez mettre le vôtre sur ce blog.

Les Jeunes Vert-e-s Genève soutiennent en effet la JSG dans leur combat juste et qui répond à une mécontentement général de la population envers des décisions gouvernementales qui vont à l'encontre de l'urgence écologique.

http://www.jvge.ch/

lire notre communiqué : 
NON à la hausse injuste des tarifs des TPG !
OUI à un financement assuré par ceux qui congestionnent le trafic en ville !

http://img28.xooimage.com/files/6/6/2/communiqu-jvg...

Écrit par : Julien Cart | 07/09/2010

Communiqué des Jeunes Vert-e-s Genève

NON à la hausse injuste des tarifs des TPG !

OUI à un financement assuré par ceux qui congestionnent le trafic en ville !

Les Jeunes Vert-e-s Genève (JVG) tiennent à montrer leur soutien à l’action de boycott des TPG organisée par la Jeunesse socialiste genevoise, et partagent leur combat. Nous pensons en effet qu'il existe d'autres manières de financer les TPG que de faire porter le poids de la hausse sur le prix des billets, donc sur les plus démuni-e-s : c'est un très mauvais signe donné à la population par les TPG et le Conseil d’Etat à majorité de droite. De manière générale, la
population a l'impression justifiée que les transports publics sont trop chers.

Une hausse ne fera que décourager les genevois-e-s à utiliser un moyen écologique pour se déplacer, et renforcera l’image négative dévolue aux transports en commun. Les JVG pensent au contraire qu’il faut s’engager pour un changement d'habitudes et un transfert modal en faveur des transports collectifs au sein de notre agglomération.

Par ailleurs, les JVG rejoignent la jeunesse socialiste : le fait de répercuter la hausse sur le prix du billet n'est socialement pas admissible car ce sont les moins nantis de la population qui seront le plus touchés par cette hausse et c'est grâce à leur participation disproportionnée que la qualité des TPG sera assurée. Pour garantir une offre de qualité et un financement équitable, les JVG pensent qu’il faut au contraire faire payer le prix du billet à ceux qui
encombrent la ville, à ceux qui la congestionnent (soit les automobilistes eux-mêmes) au profit de ceux qui utilisent les transports en commun.

A cet égard, les JVG dénoncent, comme l’on fait Les Verts genevois, la décision récente de la majorité bourgeoise du GC de limiter le financement du réseau de tram à 2013, ce qui permettra uniquement de terminer les projets en cours (TCMC et TCOB). Il est navrant de constater que la droite manque clairement de vision à long terme en matière de promotion des transports en commun, lesquels sont pourtant, aux yeux de la population, garants de l'augmentation de la qualité de vie au sein de notre agglomération, qui demeure la ville de Suisse qui compte le plus de trafic au centre-ville.

C’est pourquoi, il est nécessaire que la population puisse montrer son mécontentement devant des autorités qui ne prennent pas en compte leurs légitimes préoccupations. Les JVG sont déterminé-e-s à participer de toutes leur force aux côtés de la Jeunesse socialiste pour dénoncer cette hausse injuste et anti-sociale en proposant des solutions alternatives. Ce boycott du 10 décembre doit en effet permettre à la population de découvrir d’autres
moyens écologiques que la voiture pour se déplacer en ville : c’est pourquoi nous appellerons ce jour-là à l’organisation de prêts de vélos (y compris électriques) et à la promotion de tout autre moyen de locomotion que la voiture individuelle, tel que le covoiturage, l’autopartage, le vélopartage, l’auto-stop, la marche à pied, le patin à roulettes, ou des actions telles que le Pedibus.

Écrit par : Julien Cart | 07/09/2010

@Julien Cart : D'accord avec vous au sujet de l'augmentation des tarif TPG mais pensez-vous vraiment que ne pas prendre les transports publics pour se rendre au boulot soit une solution, tout le monde ne peut pas se permettre de manquer, même un jour, alors quelle est la solution pour vous à part le véhicule privé, s'y rendre à pieds d'accord mais si vous habitez loin du centre-ville ou de votre travail??? J'aimerais bien connaître votre solution pour résoudre ce problème. Merci et bonne soirée.

Écrit par : graindesel | 07/09/2010

@Julien Cart : Je viens de lire le communiqué des jeunes verts et si je suis d'accord avec le covoiturage ou l'autopartage le reste me laisse sceptique, je vois tout a fait des personnes de plus de soixante ans (il y en a encore qui travaillent a cet age) se mettre au patin a roulettes, le vélo, la marche y compris pour aller faire les courses s'il n'y a pas des commerces dans leurs lieux de résidence et pourquoi pas la planche à roulette, la trottinette etc... Ce n'est pas très sérieux de ne pas tenir compte de tous les paramètres d'un problème, et je sais très bien que c'est quasiment la quadrature du cercle. A bientôt.

Écrit par : graindesel | 07/09/2010

Chers amis,

Jeune étudiante, mes parents m'ont appris à faire de l'exercice régulièrement en pratiquant la marche à pieds. Là où nous habitions les transports étaient rares et bondés, or il nous fallait marcher. J'ai pris l'habitude et cela me détendait après les cours. Je le fais encore aujourd'hui, il m'arrive de laisser tomber mon billet de bus, pour faire un peu d'exercice à pieds. Il suffit de s'organiser un peu plus tôt que d'habitude au départ, et avoir de bonnes chaussures ou tout simplement des "baskets". Une heure aller et une heure au retour, cela est très bon pour la santé. Aller hop là, "un kilomètre à pieds ça use, ça use, un kilomètre à pieds ça use les souliers.." On y vas à pieds au boulot..je comprends que pour les personnes âgées cela poserait un léger problème, mais bravo pour l'initiative du 10 décembre, j'adhère totalement! Certains employeurs devront passer à la caisse si la hausse aura lieu...., certains le font déjà dans certaines ONG.
Cette hausse ne fait pas une bonne publicité pour la Genève internationale et d'ouverture, pour les touristes etc. etc.
Esmé

Écrit par : Esméralda | 07/09/2010

Les commentaires sont fermés.