21/09/2010

L’UDC TEINTE DE RACISME LA REVISION DE LA LACI 
NON A CETTE REVISION ANTISOCIALE! NON AU RACISME!



Communiqué de presse d’ACOR SOS Racisme


Le camp bourgeois s’est rassemblé pour cette importante bataille antisociale.

Le 26 septembre 2010, citoyennes et citoyens suisses se prononceront sur la révision de  la LACI (assurance-chômage) que souhaitent le Conseil fédéral, les Chambres, le PLR, les verts libéraux, le PBD, l'UDC et les milieux économiques: précariser les plus fragiles, les jeunes, les aînés.

Le 7 mars 2010, ces milieux ont subi un cinglant échec. Ils craignent de perdre à nouveau. Ils avaient investi des millions pour baisser les retraites des plus pauvres, et 3 électeurs sur 4 ont balayé leur projet.

Christophe Darbellay, Fulvio Pelli et Toni Brunner, respectivement présidents du PDC, du PLR et de  l’UDC ont donc réuni un comité «Oui à une assurance chômage sûre et solidaire» formé de 116 de leurs députés (45 UDC, 35 PLR, 32 PDC, 1 UDF, 1 Verts Libéraux, 1 PBD, 1 CVP). Dans une bataille antisociale d’importance, le camp bourgeois est uni: ce comité est coprésidé par 2 PDC, 1 Verts Libéraux, 4 PLR, 3 UDC, 1 PBD.

Le problème? La campagne de terrain que mène l’UDC, elle est raciste.

Bien loin d’être dans l’opposition, l'UDC investit son argent et son savoir-faire dans cette campagne. Elle ment aux électrices et aux électeurs. Son affiche «social-raciste» escalade une marche de plus. Pour l’UDC, le chômeur «c'est l'étranger qui vient en Suisse profiter de nos assurances sociales» (sic). Son affiche illustre un «étranger» qui se prélasse dans un hamac frappé des couleurs suisses, qui joue hilare avec la pile de gros billets obtenus de l'assurance-chômage.
Un étranger? De couleur sombre il a les yeux bridés, une grosse moustache, le nez camus, la mâchoire carnassière. Est-il africain, arabe, chinois, latino, philippin? Il n'est pas blanc, c'est donc un  «étranger».

Ils font campagne avec un parti raciste!

Soixante et onze députés des autres partis bourgeois se sont associés à l’UDC qui conduit une campagne raciste. Les députés libéraux-radicaux genevois et vaudois Martine Brunschwig-Graf, Hugues Hiltpold et Claude Ruey, le démocrate-chrétien genevois Luc Barthassat participent à ce comité. Récemment encore ils s’opposaient au racisme et à la xénophobie.

Le racisme nourrit la politique antisociale! Il faut le combattre!

Yvan Perrin, un des animateurs de cette nouvelle campagne, expliquait à la TSR (Télévision suisse-romande) les provocations de son parti à la veille du succès de l'initiative antiminarets «Nous irons aussi loin que la loi nous le permet» (InfraRouge, 9 octobre 2009). ACOR SOS Racisme dénonce ce que l'UDC veut accréditer, à savoir la prétendue existence d'une délinquance qui serait tout à la fois pénale, sociale, raciale. 
Maître du calendrier politique, l’UDC a obtenu que son initiative contre les «délinquants étrangers» soit votée, le 29 novembre 2010, elle ouvre la voie à une révision raciste du code de la nationalité.

Le gouvernement suisse a opposé un contre-projet à cette initiative. Il a ainsi donné aux citoyennes et citoyens suisses à choisir entre la peste et le choléra.
Pionnière en 1893 dans l'institutionnalisation de l'antisémitisme, la Suisse de 2009 a été, avec l'initiative antiminarets, pionnière dans celle de l'islamophobie.
La France de Nicolas Sarkosy comme l'Allemagne de Thilo Sarrasin nous donnent une idée des nuages qui s'accumulent.

Il est encore temps d'agir pour éviter l'orage.

Karl Grünberg
ACOR SOS Racisme
079 771 68 47

Ci-dessous, l'annonce de l'UDC publiée le 18 septembre 2010 par Le Matin

 

Sans titre1.png

 

 

 

 

13:26 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous estimez que l'UDC ment ? Alors prouvez-nous que vous avez raison !

Écrit par : octave vairgebel | 21/09/2010

Ne serait ce pas plutôt à l'UDC d'argumenter ses accusations ?

Écrit par : Antoine | 21/09/2010

La criminalité galopante dûe aux étrangers mérite autre chose que des affiches ringardes mais un vrai processus à échelle nationale : augmentation des peines plancher, expulsion en faisant pression sur les pays concernés, démantèlement des réseaux criminels mafieux, contrôle du blanchiment d'argent, lutte sur le terrain avec plus d'effectifs policiers pour reconquérir notre territoire, volonté politique avec l'arrêt de l'angélisme de gauche qui a fait de gros dégâts et collaboration internationale accrue avec l'Europe sur ces questions de petite, moyenne et grande criminalité.

Écrit par : Suissitude | 22/09/2010

J'ai découvert cette affiche aujourd'hui dans un journal. Elle est vraiment choquante, lourde de sous-entendus et foncièrement malhonnête, comme souvent avec l'UDC. J'ai envie de pleurer quand je vois le nombre d'électeurs qui les soutiennent. Beurk, j'ai mal à mon pays...

Écrit par : Anne | 22/09/2010

Question révision du chômage, il faut accepter de changer son accès pour pouvoir la garder pour ceux qui en ont vraiment besoin. Le CF a d'ailleurs accepté la révision de l'assurance accident, là aussi il faut l'assainir et surtout plus axé sur la prévention des accidents. Un OUI pour la révision de l'assurance chômage est responsable pour de bonnes raisons.

Écrit par : Suissitude | 23/09/2010

Je m'excuse, mais tout ce tapage pour ça me semble un peu disproportionné. Le personnage de cette affiche n'est nullement un étranger, il ressemble comme deux gouttes d'eau à tous les Suisses que je vois dans mon quartier. Au contraire ces type laiteux, blancs avec les oreilles décolées mes semblent pas du tout être des Suisses. On m'a même dit qu'ils étaient Macédoniens. Comment on peut accepter des Suisses qui ne sont pas de couleurs?

Écrit par : roby | 23/09/2010

Les commentaires sont fermés.