04/01/2011

138 ans de prison !

La journaliste kurde condamnée à 138 ans de prison

löjl

güncel
La justice turque a condamné le 30 décembre à 138 ans de prison Emine Demir, la rédactrice en chef d'Azadiya Welat, le seul quotidien kurde du pays,  pour « appartenance à une organisation terroriste » et « propagande en faveur de cette organisation » à travers des articles publiés.

La journaliste Emine Demir, 24 ans,  a été condamnée par la 5e chambre de la cour d'assises de Diyarbakir en  en vertu de l'article 314 du code pénal turc, mais également en vertu de l'article 7 alinéa 2 de la loi antiterroriste (LAT), ceux-ci condamnent l'appartenance au PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan) et  la propagande en sa faveur.

Pour 84 articles incriminés entre 2008-2009, la cour condamne la journaliste 84 fois à un an et six mois de prison, en total 138 ans. La cour a émis également un mandat d'arrêt contre la journaliste kurde qui ne s'est pas présentée à l'audience.

L'avocat de journaliste Servet Ozen a demandé l'acquittement de sa cliente lors de l'audience, soulignant que les articles publiés doivent être considérés dans le cadre de la liberté d'expression.  

La 5e chambre de la cour d'assises avait condamné, le 13 mai 2010, Vedat Kursun, ancien rédacteur en chef d'Azadiya Welat  à une peine totale de 166 ans et 6 mois de détention.

Le 9 février 2010, Ozan Kilinç, ancien propriétaire et rédacteur en chef du seul quotidien en langue kurde, avait été condamné par contumace à 21 ans et 3 mois de prison, et privé de ses droits civiques.

Azadiya Welat a été suspendu huit fois, dont trois fois en 2010, par la justice turque depuis qu'il sort de manière quotidienne en 2006. Au moins 9 journalistes d'Azadiya Welat sont toujours en prison.

22:32 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.