12/01/2011

Halte à la barbarie. Halte au terrorisme

 

Appliquer - partout - la Déclaration universelle des droits de l’homme Développer nos sociétés multiculturelles

 

Rassemblement de protestation qui se tiendras

jeudi 13 janvier 2011 de 18h. à 20h.

à la place de Neuve

La Fondation de l’Entre-connaissance et ACOR SOS Racisme lancent un appel commun à dénoncer la barbarie terroriste qui est commise au nom de la religion et les politiciens sans scrupules qui instrumentalisent et profitent de la confusion.

Au soir du 31 décembre  un acte de terrorisme barbare a tué devant leur église et à la sortie d’un culte 23 fidèles de la communauté chrétienne copte d’Alexandrie et blessé des dizaines de personnes. Et nous n’oublions pas non plus l’attentat perpétré en octobre 2010 contre la communauté chrétienne irakienne.

Longtemps, pour ne pas gêner les gouvernements de ces pays, l’Europe et l’occident se sont contentés d’un silence dangereux qui n’a fait qu’empirer la situation.

Attribué à El Qaïda cet attentat s’inscrit dans une série d’agressions récemment commises contre des Chrétiens dans le monde et soulève à juste titre notre plus ferme indignation.

Faut-il le rappeler? Le 17 novembre 1997 un groupe islamiste égyptien massacrait 62 personnes à Louxor, dont 36 touristes suisses, au cours d'une chasse à l'homme rythmée par les exécutions dans le temple Hatshepsout. Et cet attentat n’avait pas alimenté la vague de méfiance ou d’hostilité contre les musulmans que nous connaissons aujourd’hui.

Oui, des minorités politico-religieuses manipulent la foi pour provoquer un conflit de civilisation entre l’occident et l’orient et nous les condamnons sans exception. Nous n’oublions pas non plus que de nombreux attentats frappent également des communautés musulmanes.

Mais nous condamnons également les forces politiques et religieuses qui manipulent

les émotions que provoquent ces crimes en suggérant une responsabilité de l’islam tout entier, une complicité de tous les musulmans.

Notre condamnation de tous les attentats terroristes est intransigeante, elle s’exprime au nom:

·  de notre refus de toutes les formes de racisme et de fanatisme,

·  de notre volonté de voir appliquer partout la Déclaration universelle des droits humains,

·  de notre certitude que seule une société multiculturelle et démocratique pourra triompher des replis sur soi communautaires et identitaires,

·   et qu'une telle société doit reposer sur des institutions laïques.

Notre condamnation ne doit pas se limiter à des paroles mais prendre la forme d’un engagement public à combattre les fléaux du terrorisme et du racisme.

C’est pourquoi nous
vous appelons à participer au

Rassemblement de protestation 
qui se tiendra jeudi 13 janvier 2011
de 18h. à 20h.
à la Place de Neuve.


Fondation de l’Entre-connaissance
Hafid Ouardiri

ACOR SOS Racisme
Karl Grünberg

Soutiennent à ce jour cet appel: Appel spirituel de Genève,
Association des Tunisiennes et des Tunisiens de Suisse,
 Plateforme interreligieuse de Genève,
Parti socialiste
, solidaritéS, Maison populaire de Genève

18:45 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

L'IRAN ATTAQUE L'APOSTASIE : 70 CHRÉTIENS IRANIENS ARRÊTÉS POUR AVOIR APOSTASIÉ DE L'ISLAM

C'est illégal en Iran de partager le Christianisme avec les Musulmans ou même de prêcher l'Évangile en Farsi, la langue persane, dans une église tolerée. C'est aussi illégal pour un Musulman de rejeter l'Islam, la religion officielle de l'Iran (l'apostasie). Les convertis Musulmans Iraniens au Christianisme, parlant Farsi, doivent se cacher pour prier, ce qui est en Iran illégal. En septembre de 2010 une cour d'appel à maintenu une condamnation à mort contre le pasteur Youcef Nadrkhani, condamné pour apostasie. La sentence est retardée pour donner aux agents du service de contre-espionnage iranien plus de temps pour essayer de forcer le pasteur Nadrkhani à renoncer au Christ et à retourner à l'Islam. Sa femme a été condamnée à l'emprisonnement à perpétuité. Ils ont deux petits enfants qui leur ont été enlevés. Des mesures sévères ont été appliquées contre environ 70 croyants, qui ont été arrêtés par les autorités depuis le Jour de Noël. La plupart sont des récents convertis de l'Islam. Ils sont interrogés et pressés de retourner à l'Islam . Priez pour eux, s'il vous plaît .

Écrit par : Hakim | 14/01/2011

Les commentaires sont fermés.