19/05/2011

Des enfants kurdes au siège des Nations - Unies !

 

Deux cent enfants Kurdes manifestent sur la Place des Nations pour leurs droits à l'éducation dans leur langue maternelle.

Des enfants Kurdes ont transmis leurs doléances cet après-midi aux Nations-Unies

DSC_1689.jpg
DSC_1678.jpg
DSC_1660.jpg
DSC_1647.jpg
DSC_1673.jpg
DSC_1630.jpg
Reportage photos: Bengül YAGIBASAN
---------------------------------------------------------------
Appel des enfants kurdes aux organisations internationales (ONU, UE UNICEF et toutes les autres)

Par le traité de Lausanne du 24 juillet 1923, notre pays, le Kurdistan, a été morcelé entre la Turquie (Kurdistan du Nord), l'Iraq (Kurdistan du Sud), l'Iran (Kurdistan du l'Est) et la Syrie (Kurdistan de l'Ouest). Mais il n'y avait pas seulement cette répartition, il y a aussi la répression de notre langue maternelle, le kurde. Les pays colonialistes ont non seulement essayé de nous anéantir par les armes, mais aussi par l'assimilation. La Turquie a déclaré le turc comme seule langue nationale et interdit ainsi le kurde, notre langue maternelle.

En plus, le gouvernement turc a proclamé le patrimoine culturel des Kurdes comme étant l'héritage des Turcs. Et maintenant encore, l'administration turque déclare qu'il y a seulement une seule nation et une seule langue dans la République turque et elle continue i. enseigner la langue turque au monde entier. Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a par exemple lancé un appel au gouvernement allemand en 2008 en lui rappelant que l'assimilation des Turcs en Allemagne signifie une violation des droits humains, car par elle l'identité culturelle est reniée. Le même premier ministre a martelé quelques mois plus tard dans la ville de Colemêrg (Hakkari, Kurdistan du Nord) pendant un congrès de son parti AKP qu'il n'existe qu'une seule nation et qu'une seule langue dans la République turque: la nation turque et la langue turque. Ceux qui ne peuvent pas accepter ce fait doivent quitter le pays et en chercher un autre.

Le même Etat célèbre chaque année une journée des enfants le 23 avril. Lors de cette fête, les enfants kurdes et ceux d'autres minorités doivent se présenter comme des enfants turcs. Comme ce courant de pensée est obligatoire, des dizaines d'enfants kurdes comme Ceylan Onkol ou Ugur Kaymaz ont été tués par des unités des forces de l'ordre légales et illégales, violés ou emprisonnés à cause de leur revendication de parler leur langue maternelle, le kurde. Les tribunaux donnent généralement une peine de détention particulièrement longue à ces enfants.

La situation des Kurdes dans les autres pays est plus ou moins pareille, seulement les méthodes sont différentes: l'Iran et la Syrie essayent d'assimiler les Kurdes et d'anéantir leur identité culturelle en utilisant des méthodes primitives. En 2010, le gouvernement iran ien a exécuté trois enseignants à cause de leur activité culturelle et mis en prison beaucoup d'autres enseignants illégitimement. La Syrie connait comme la Turquie une seule identité, c'est la nation arabe. Seulement dans la partie sud du Kurdistan, la situation s'est améliorée ce qui nous remplit, nous les enfants kurdes, d'espoir.

Le traité de Lausanne a fait souffrir des millions de Kurdes. A cause de ça, les enfants kurdes font appel aux organisations internationales comme l'ONU, DE, UNICEF et toutes les autres pour intenter une action commune contre cette assimilation, car elle représente, comme le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a dit, une violation des droits humains. C'est non seulement la faute des pays colonialistes (Turquie, Syrie, Iran et Iraq), mais aussi des autres pays qui ont signé le traité à Lausanne en 1923.

Depuis 88 ans, les Kurdes souffrent du reniement et de l'extirpation. C'est pourquoi nous, les enfants kurdes, nous disons: Ne touchez pas au futur des enfants kurdes et du peuple kurde!

Nous prions l'ONU de prendre les problèmes des Kurdes au sérieux et d'adopter les mesures suivantes:

1) L'ONU doit, dans une séance urgente, installer une commission qui est responsable des problèmes kurdes et d'une campagne urgente pour la langue kurde

2)  L'Europe doit assumer la responsabilité de l'assimilation et de l'extirpation de l'identité culturelle en combattant plus activement contre la Turquie et les autres pays

3)  Comme mesure alternative, nous proposons à l'Union Européenne de développer et de réaliser un projet pour la langue kurde

For it check you the Int. article : Das Buch 'MeDschRi Menschenrechte û Menschenrechtechartal 6. Auflage 2010 Art. 12 Seite 419,Art. 28 Seite 424,Art. 29 Seite 425,Art. 30 Seite 425(Kulturelle Identitiit),Art.l Seite 354,Art. 37 Absatz abc und d Seite 426,Art.26 Seite 9 und Absatz 3,Art.30 Seite 10 û hwd.
Comité des enfants kurdes en Suisse
PO Box
3616, CH-B021 Zurich

Reportage photos: Haykel Ezzeddine

20110518_7272.jpeg20110518_7270.jpeg20110518_7279.jpeg

20110518_7269.jpeg
20110518_7276.jpeg
20110518_7277.jpeg
Des enfants kurdes au siège des Nations - Unies ! .jpeg
20110518_7272.jpeg

Reportage photos: Haykel Ezzeddine

===========================================

Maison Populaire de Geneve

Case postale 1141

1211 Genève1 Suisse

Tel : 0041(0)79 256 30 11

 

11:04 Publié dans enfants | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.