18/05/2011

Vague d’arrestations en Turquie : 771 kurdes arrêtés en 16 jours

Vague d’arrestations en Turquie :

771 kurdes arrêtés en 16 jours

 

polis tutuklamalari.jpg


La police turque a arrêté plus de 250 kurdes pour la seule journée du lundi 16 mai dans 14 villes, ce qui porte le nombre des arrestations à 771 depuis début mai. Parmi eux figurent des enfants, des étudiants et de nombreux responsables du principal parti kurde BDP.

Le gouvernement AKP du premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan intensifie la pression policière sur la principale formation kurde, Parti pour la paix et la démocratie (BDP) avant les élections législatives prévue le 12 juin.

Alors que l’armée mène des opérations d’envergure contre le PKK, parti des travailleurs du Kurdistan, malgré le cessez-le-feu unilatéral observé depuis aout 2010 par cette organisation, la police sème la terreur sur les sympathisants actifs du BPD dans les villes, arrêtant des milliers de personnes.

Selon un décompte basé sur les articles publiés par deux agences de presse kurde, Firat et DİHA, au moins 253 kurdes ont été arrêtés le 16 mai dans 14 villes, dont 54 à Hakkari, 53 à Istanbul, 50 à Diyarbakir, 33 à Siirt et 15 à Cizre.  Ce chiffre porte à 771 le nombre d’arrestations au cours de seize premiers jours de mai.

Les autorités turques procèdent à des vagues d'arrestations parmi les kurdes, notamment à la suite de la campagne de désobéissance civile sans précédente, lancée le 24 mars par les organisations kurdes pour les droits fondamentaux.

Au moins 2 788 personnes ont été arrêtées et 747 d’entre eux ont été écrouées dans la seule région kurde pendant les quatre premiers mois de l’année 2011, selon un rapport de l’Association des droits de l’homme (İHD), rendu public le 13 mai, ce qui porte à 3559 le nombre d’arrestations depuis début de l’année. Les arrestations sont multipliées par deux et les cas de torture et de mauvais traitements ont brutalement augmenté de 200 pour cent, dénonce l’association.

http://www.kurdish-info.eu/News-sid-Vague-d-arrestations-...

10:37 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | | |

Commentaires

Comme pour DSK, les personnes arrêtées jouissent de la présomption d'innocence et il est peu heureux de montrer des photos où on reconnaît les gens qui se font embarquer par la police. S'ils sont innocentés, personne ne montrera de photos de leur libération.

Écrit par : Philippe Marton | 18/05/2011

Les commentaires sont fermés.