23/09/2011

Conférence internationale de Genève : C’est à la communauté internationale de réagir maintenant!

gv-1.jpg

Peut on considérer la conférence internationale sur le camp d’Achraf qui a eu lieu à Genève jeudi 22 septembre comme un succès? Pourquoi pas? On doit y croire et tout faire pour que ça marche. Ce qu’il faut retenir de cette conférence très médiatisée et largement suivie que la reconnaissance par le HCR des droits des Achrafiens comme demandeurs d’asile ouvre la porte à un épilogue qu’on veut croire positive avec par exemple l’envoi d’observateurs de l’ONU comme garantie à l’application des règles les plus élémentaires aux droits humains.

Parmi les points évoqués est dont l’importance est primordiale est d’empêcher le gouvernement irakien à renoncer à la fermeture de ce camp à la fin de cette année tant que tous les réfugiés n’ont pas trouvé refuge ailleurs. C’est la seule façon de les protéger du régime iranien qui veut leur perte coûte que coûte.

Pendant cette conférence plusieurs personnalités ont pris la parole pour condamner l’injustice qui règne sur place ou pour appeler la communauté internationale à prendre ses responsabilités afin d’épargner la population civile d’un éventuel massacre.

Parmi les intervenants: Maryam Radjavi, Présidente élue de la résistance iranienne, Rudi Giuliani, ancien maire de New York et candidat à la présidentielle de 2008, Edward Rendell, ancien gouverneur de Pennsylvanie (2002 – 2011) et ancien président du parti démocrate (2000), Michael Mukasey, ancien ministre de la justice des Etats-Unis  (2007 – 2009), John Bruton, ancien premier ministre irlandais  (1997 – 2004) et chef de la commission de l’Union européenne aux USA (2004 – 2005), le général américain James Conway, commandant du corps des Marines (2006 – 2010), Louis Freeh directeur du FBI (1993 – 2001), Gunter Verheugen, commissaire européen (1999- 2009) et ancien vice-ministre allemand des Affaires étrangères, Mitchell Rice, chef de la stratégie du développement au Département d’Etat américain (2003 – 2005), et plusieurs parlementaires de pays d’Europe comme Jean-Charles Rielle, Eric Voruz, Eric Barthassat (Suisse), Giorgio Bornacin (Italie), Matthew Offord (Grande-Bretagne) et Rémy Pagani, membre du Conseil administratif de Genève. C’est Maître Nils de Dardel, co-président du Comité suisse pour la défense d’Achraf qui a ouvert la conférence et Eric Sottas, ancien secrétaire général de l’OMCT qui en était le modérateur.

Succès qui n’attend qu’une application sur place de toutes les revendications émises pendant la soirée!

Maison Populaire de Genève

www.assmp.org


Interview de Monsieur AFCHINE ALAVI, Commission des Affaires Etrangères

 


DSC_4560.jpg
DSC_4568.jpg
DSC_4576.jpg
DSC_4581.jpg
DSC_4594.jpg
DSC_4611.jpg
DSC_4644.jpg
DSC_4699.jpg
DSC_4706.jpg
DSC_4737.jpg
DSC_4744.jpg
DSC_4813.jpg
DSC_4761.jpg
DSC_4537.jpg
DSC_4540.jpg
DSC_4544.jpg
DSC_4563.jpg
DSC_4871.jpg
DSC_4881.jpg
DSC_4949.jpg
DSC_5080.jpg
DSC_4887.jpg
DSC_4898.jpg
DSC_4908.jpg
DSC_4909.jpg
DSC_4910.jpg
DSC_4930.jpg
DSC_4995.jpg
DSC_5022.jpg
DSC_5038.jpg
DSC_5105.jpg
DSC_5109.jpg
DSC_5083.jpg
DSC_5118.jpg
L1003658.jpg
DSC_5126.jpg
DSC_4616.jpg


http://www.tsr.ch/video/info/#id=3413190

01:14 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

Très bon reportage camarade Démir

Écrit par : Haykel | 23/09/2011

Une réunion plus que nécessaire , pour rappeller le combat pour la liberté pour tous et partout. Merci pour cette réunion et bravo . Luc Barthassat

Écrit par : Luc Barthasst | 23/09/2011

merci à vous Demir d'ouvrir cette fenêtre

dans un cadre médiatique où sinon peu d'info sur ce camp n'est à découvert depuis 2008

où je ne comprends pas l'inaction ou l'impuissance du HCR depuis tant d'années et dont c'est le job,

ni l'absence d'action du HCR par ex. auprès du conseil de sécurité de l'ONU

Écrit par : graphycs | 24/09/2011

Les commentaires sont fermés.