28/09/2011

Droit de manifester: une très belle victoire!


Une bien belle victoire aujourd’hui pour la gauche militante. Paolo Gilardi un des militants les plus actifs à Genève a gagné son procès contre la Police genevoise. Rappel des faits, le 28 novembre dernier le militant de la Gauche anticapitaliste a organisé une manifestation improvisée suite à la victoire de l’UDC qui a réussit à faire passer son initiative xénophobe pour le renvoi des criminels étrangers.

Résultat: une amende qu’il a refusé de payer. Aujourd’hui au Tribunal de police, Gilardi a été acquitté. Un camouflet contre la police. La liberté de manifester sort vainqueur de ce procès qui montre une fois de plus que la gendarmerie outrepasse ses droits et excelle avec son excès de zèle. Comme la très bien souligné Maître De Dardel avocat de Gilardi: des manifestations de joies se déroulent souvent à Genève à l’occasion de matchs de football sans que pour autant que ces rassemblements  non autorisés ne fassent l’objet d’aucune poursuite.

J’ai suivi les premiers instants de ce procès et j’ai donné la parole à plusieurs militants venus apporter leur soutien à Paolo Gilardi. Ce dernier m’a confié au téléphone ses premières impressions: “Une belle victoire pour des droits démocratiques ce qui signifie que la police ne peut pas tout se permettre, ni Madame Rocha non plus”. Voilà qui est bien dit!

L1004067.JPG
DSC_6281.JPG
DSC_6283.JPG
L1004074.JPG
L1004077.JPG
L1004078.JPG

DSC_6285.JPG

 

Nous appelons ainsi celles et ceux qui le peuvent à venir soutenir et accompagner ces camarades devant le Tribunal, 9, rue des Chaudroniers: le mardi 4 octobre à 10h15 pour celui de Christian Tirefort et Eric Decarro.

19:29 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | | |

Commentaires

Sauf qu'il ne l'as pas organisé ce rassemblement, il y a pris part comme d'autres militants.

Écrit par : B | 28/09/2011

" a gagné son procès contre la Police genevoise..."

Il me semble que ce n'est pas la Police genevoise qui a fait cette loi contestée mais des politiques, des députés...
La Police n'a donc pas perdu ce procès.

Écrit par : Ivan Skyvol | 29/09/2011

Dans un contexte de la crise du capitalisme, l'Etat bourgeois se divorce du peuple et devient un Etat policier au service de grandes oligarchies multinationales.

Écrit par : Lazaro Pary | 30/09/2011

Les commentaires sont fermés.