29/10/2011

Les Kurdes demandent l'aide de l'ONU

Les Kurdes demandent l'aide de l'ONU


Lors du Congrès National Kurde (KNK) qui s’est tenu à Bruxelles, 21 partis politique kurde et 18 organisation civile se sont rassemblés.

Ils ont voulu que les kurdes déterminent eux-mêmes leurs destin, sans conditions, et ils ont fait un appel à l’Organisation des Nations Unies pour que des forces de paix soient envoyés au Kurdistan.

A cette réunion de solidarité et de rassemblement qui s’est déroulée du 21 au 23 octobre à Bruxelles, ont participé 21 représentants d’organisation politique, 18 organisations civiles et démocratiques, des politiciens indépendants ainsi que des intellectuels, cette réunion a rassemblée 150 personnes.

Lors de cette réunion qui à duré 2 jours, différents sujets ont été traité tel que : les états aux 4 coins du Kurdistan, l’organisation des kurdes et la politique qu’entreprennent les Etats-Unis et l’Union Européenne envers les kurdes.

Lors des débats pour la question kurde, l’accent a été mis sur les relations et les accords internationaux, les revendications légitimes, les formules de solutions, et la création d’un fond pour la conférence internationale des nations.

Dans le compte-rendu de cette réunion, lors de laquelle des débats ont eu lieu et où des propositions ont été émises, les 22 revendications communes ont été listées.

La 1ère revendication était : « Au Moyen-Orient et dans le Monde, le problème kurde est un problème ethnique, géographique et humain. Il faut que ce problème soit étudié dans ce contexte et il faut qu’il soit résolu d’une façon juste».

QUE L’ORGANISATION DES NATIONS-UNIES ENVOI UNE FORCE DE PAIX

Un appel a aussi été fait aux sociétés internationales pour que la paix soit instauré à l’amiable. Il a aussi été dit dans le compte-rendu : « il faut une solidarité nationale, il faut que des places soient données au sein de l’Organisation des Nations-Unies aux représentants des kurdes et du Kurdistan et aussi que les Nations-Unies joue activement un rôle pour la question kurde ».

De plus il a été demandé aux Nations-Unies d’envoyer une « force de paix » dans les régions kurdes de Turquie, d’Iran et de Syrie. Il a aussi été dit que : « la solidarité nationale, est prête à adresser un fond pour ce pas de l’Organisation ».

TANT QUE LE PROBLEME KURDE NE SERA PAS RESOLU, LE MOYEN-ORIENT NE POURRA PAS DEVENIR DEMOCRATIQUE

Les organisations kurdes ont adressé un message aux Etats-Unis et à l’Union Européenne en disant clairement que « tant que la question kurde n’est pas résolu, il est impossible que le Moyen-Orient devienne démocratique ».

Les organisations kurdes souhaitent que le PKK soit retiré des listes de terroristes et ils souhaitent de plus que, avec en tête Abdullah Öcalan, tout les prisonniers politiques de Turquie, de Syrie et d’Iran soient libérés.

Les organisations kurdes condamnent les opérations orientés vers la région fédérale kurde et souhaite que la population kurde reste en état d’alerte.

Ils ont voulu que la réunion de solidarité et de rassemblement kurde soit organisée 1 fois par an et il a été décidé que les organisations et les personnalités qui n’y participent pas y soient invitées.

Les partis et les organisations qui ont participés à la réunion sont : Kongra Gel, YNK, Zahmetkêş, Zahmetkêşên Serbixwe, Hizbî Sosyalistî Demokrat , Hizbî Şuî, PÇDK, Hizbî Demokratî Kurdistan, Hizbî Demokratî Kurdistanî Îran, PJAK, Partiya Komunistî Kurdistan-KKP, PDK-S, PDK-Pêşverû, PYD, Partiya Çep a Kurd, Yekitiya Parlamenterên Kurdistan, CHAK, Kon-Kurd, Yekitiya Êzîdiyan, Partiya Îslamiya Kurdistan, PDK-Bakûr, PADEK (Partiya azadî û demokrasî
ya Kurdistanê).

12:18 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

Très bonne initiative de la part des parties kurde ..il est vrai que l'on entend jamais parler l'ONU a propos du problème kurde.

Écrit par : Gul | 01/11/2011

Je voudrais saluer l'intiative prise par les différentes organisations kurde dans le monde entier.Pour ma part , je ferais tout ce que je peux pour que ça soit entendue la voix des kurde par les organisations mondiales , comme O.N.U ect.Alors je suis en IRAN et je ne peux avoir un métier comme tout un chacun dans ce pays seulement parce que je suis Kurde et je supose que c'est pareil qu'en Syrie ,en Irak en Turkie .Alors les Kurdes en Syrie à ces jours-ci doivent être plus actifs avant la révolution dans ce pays .Je crois qu'on doit aller vers l'unification du peuple Kurde dans le monde entier.
Espérons ainsi.

Écrit par : hatam sahami | 01/11/2011

Les commentaires sont fermés.