30/10/2011

APPEL URGENT A L’OPINION PUBLIQUE AUX DEPUTES DU PARLEMENT EUROPEEN, AUX ORGANISATIONS INTERNATIONALES, AUX DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME ET AUX MEDIAS-PRESSE DU MONDE !

Turquie : Ragip Zarakolu et tous les prisonniers d’opinion doivent être libérés immédiatement

rzarakolu.jpg

 

APPEL URGENT
A L’OPINION PUBLIQUE
AUX DEPUTES DU PARLEMENT EUROPEEN,
AUX ORGANISATIONS INTERNATIONALES,
AUX DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME
ET
AUX MEDIAS-PRESSE DU MONDE !


Le 28 octobre 2011, dans une nouvelle vague d’arrestation, la police turque a arrêté à Istanbul M. Ragip Zarakolu, journaliste, défenseur des droits humains bien connu, directeur de la maison d'édition Belge[1] et Président du Comité de liberté de publication de l'Association des éditeurs de Turquie, Mme Büşra Ersanlı, professeur du droit constitutionnel et membre du Parti pour la paix et la démocratie (BDP) ainsi que des dizaines de personnalités kurdes. Ces arrestations s’ajoutent à plus de 4500 membres et dirigeants du BDP arrêtés au cours de ces six derniers mois dont 1600 d’entre eux ont été incarcérés. Parmi ces derniers figurent également Deniz Zarakolu, fils du Ragip Zarakolu, et l’auteur Aziz Tunç.

Contexte

Ces arrestations font partie d’une campagne de terrorisme d’Etat du gouvernement turc, lancée lors des dernières élections en Turquie (juin 2009), pour réduire au silence ses opposants, en particulier toute personne défendant les droits fondamentaux du peuple kurde. Pourtant, habilement transformées en référendum sur la nouvelle constitution à écrire, le parti AKP de M. Recep Tayyip Erdogan, le Premier Ministre, a largement remporté ces élections. C’était aussi un succès pour le BDP (parti pro-kurde) qui, malgré tous les obstacles (arrestations massives arbitraires, procès politiques, loi électorale défavorable l’obligeant à présenter des candidats indépendants, etc.), a obtenu 36 sièges. C’est ce qui aurait rendu furieux M. Erdogan, étant donné qu’il a changé de discours à l’instar de ses prédécesseurs pour qui la question kurde en Turquie « n’existe pas », surtout « si l’on évite d’en parler » !

Plus grand prison mondiale pour les défenseurs des droits humains, journalistes et élus

On compte actuellement dans les prisons turques plus de 70 journalistes incarcérés, sans parler des milliers de procès intentés à l’encontre des journalistes, écrivains et politiciens.

Depuis le printemps 2009, les arrestations arbitraires se comptent par milliers, mais aussi des incarcérations parmi les rangs du BDP. En effet, ce dernier paie le plus grand tribut à cet égard, étant donné qu’il est quasiment décimé avec au moins 4000 incarcérations dans ses rangs parmi lesquelles on trouve des parlementaires, Maires, Conseilles municipaux, dirigeants de sections et cadres dudit parti. A titre d’exemple, seul dans la province de Sirnak, 500 membres du BDP dont cinq Maires, quatre Maires-adjoints et 15 Conseillers municipaux se trouvent en prison.

Ceux et celles qui sont en liberté, pour le moment, ne sont nullement épargné-e-s. Le chef-Procureur de Diyarbakir a récemment inculpé (mi-octobre 2011) trois députées du BDP, dont Mme Leyla Zana, lauréate du Prix Sakharov des droits de l’homme, pour lesquelles il demande une peine de prison de 148 ans dont 45 ans pour Mme Zana ! Leur crime ? Avoir participé à des meetings non autorisés et « avoir fait la propagande en faveur d’une organisation terroriste (PKK) ».

Parmi les défenseurs des droits de l’homme opprimés, le cas de M. Muharrem Erbey, Vice-Président national de l’Association des droits de l’homme de Turquie et Président de la section de Diyarbakir, est illustratif. Arrêté le 24 décembre 2009 à 4h30 du matin chez lui par une unité anti-terroriste, il est incarcéré depuis dont l’acte d’accusation a été rendu récemment en public. Son crime : avoir dénoncé les violations des droits humains dans sa région auprès des instances européennes et onusiennes des droits de l’homme !

Dysfonctionnement du système juridique turc et méthode d’Erdogan

M. Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, qui s’est rendu récemment en Turquie, estime que « Le système judiciaire turc présente de longue date des dysfonctionnements systémiques qui compromettent la jouissance des droits de l’homme et des libertés fondamentales. » Selon son analyse, « La Cour européenne des droits de l’homme a rendu plus de 2 200 arrêts contre la Turquie entre 1995 et 2010. Près de 700 concernaient des violations du droit à un procès équitable et plus de 500 des atteintes au droit à la liberté et à la sûreté. (…) Un autre aspect de ce problème complexe est l’imprécision de la législation turque au sujet de certaines infractions, en particulier celles afférentes à des liens présumés avec des organisations criminelles. (…) une attention insuffisante est portée à la qualité des preuves dès le début de la procédure. Cette combinaison de facteurs fait que la simple ouverture de poursuites peut devenir – en elle-même – une sanction. Il en résulte un effet inhibiteur très préoccupant. »[2] <#_ftn2>

C’est décidément la procédure judiciaire qui constitue la méthode d’intimidation de M. Erdogan. En effet, les six députés d’origine kurde membres du BDP élu en juin 2009 se trouvent toujours derrières les barreaux. L’un d’eux, M. Hatip Dicle qui a déjà purgé 10 ans de prison avec Mme L. Zana suite à un autre procès politique en 1994, a été remplacé par un membre du parti de M. Erdogan (Mme Oya Eronat).

Un journaliste turc écrivait cet été que M. Erdogan garderait dans sa poche une liste de 800 à 1400 personnes à emprisonner parmi les quelles des politiciens. Cette information est confirmée non seulement par la présidence du BDP, mais aussi dans la pratique comme relatée ci-dessus. D’ailleurs, M. Hasip Kaplan, Vice-Président du groupe parlementaire du BDP, dénonçait récemment la politique de guerre menée par M. Erdogan et les 200 000 (deux cents mille) procès en cours concernant la liberté d’opinion et d’expression.

Il faut souligner par ailleurs que, selon la législation turque actuelle, en cas de procès à leur encontre, les élus municipaux sont exclus d’office de leur fonction durant toute la procédure judiciaire par le Ministre de l’Intérieur.

C’est dans ce contexte que survient l’arrestation de M. Ragip Zarakolu, éminent intellectuel turc. Cela signifie que M. Erdogan ne supporte plus les critiques à l’encontre de son gouvernement. Il a choisi apparemment la « méthode judiciaire » pour éliminer ses adversaires politiques. C’est aussi sa réponse apparemment à une solution pacifique et démocratique à la question kurde et à la reconnaissance du génocide arménien.

Il est à déplorer que ce personnage et son parti, pourtant notoirement ennemie des droits de l’homme, qui est promu par l’Occident comme exemple de démocratie aux peuples arabes.

Nous appelons les Etats, institutions, Parlementaires et organisations qui respectent et œuvrent pour l’application effective des normes internationales sur la liberté d’opinion et d’expression d’intervenir d’urgence en faveur de la libération de M. Ragip Zarakolu et tous les prisonniers politiques en Turquie.



[1] <#_ftnref> La Maison d'édition Belge est connue pour ses publications sur les minorités en Turquie, en particulier sur les Kurdes et sur le génocide Arméniens.

[2] <#_ftnref>  Cf. http://www.coe.int/t/commissioner/News/2011/111014TurkeyV...



Maison Populaire de Genève
Case postale 1141
1211 Genève
www.assmp.org


 

23:38 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

29/10/2011

Les Kurdes demandent l'aide de l'ONU

Les Kurdes demandent l'aide de l'ONU


Lors du Congrès National Kurde (KNK) qui s’est tenu à Bruxelles, 21 partis politique kurde et 18 organisation civile se sont rassemblés.

Ils ont voulu que les kurdes déterminent eux-mêmes leurs destin, sans conditions, et ils ont fait un appel à l’Organisation des Nations Unies pour que des forces de paix soient envoyés au Kurdistan.

A cette réunion de solidarité et de rassemblement qui s’est déroulée du 21 au 23 octobre à Bruxelles, ont participé 21 représentants d’organisation politique, 18 organisations civiles et démocratiques, des politiciens indépendants ainsi que des intellectuels, cette réunion a rassemblée 150 personnes.

Lors de cette réunion qui à duré 2 jours, différents sujets ont été traité tel que : les états aux 4 coins du Kurdistan, l’organisation des kurdes et la politique qu’entreprennent les Etats-Unis et l’Union Européenne envers les kurdes.

Lors des débats pour la question kurde, l’accent a été mis sur les relations et les accords internationaux, les revendications légitimes, les formules de solutions, et la création d’un fond pour la conférence internationale des nations.

Dans le compte-rendu de cette réunion, lors de laquelle des débats ont eu lieu et où des propositions ont été émises, les 22 revendications communes ont été listées.

La 1ère revendication était : « Au Moyen-Orient et dans le Monde, le problème kurde est un problème ethnique, géographique et humain. Il faut que ce problème soit étudié dans ce contexte et il faut qu’il soit résolu d’une façon juste».

QUE L’ORGANISATION DES NATIONS-UNIES ENVOI UNE FORCE DE PAIX

Un appel a aussi été fait aux sociétés internationales pour que la paix soit instauré à l’amiable. Il a aussi été dit dans le compte-rendu : « il faut une solidarité nationale, il faut que des places soient données au sein de l’Organisation des Nations-Unies aux représentants des kurdes et du Kurdistan et aussi que les Nations-Unies joue activement un rôle pour la question kurde ».

De plus il a été demandé aux Nations-Unies d’envoyer une « force de paix » dans les régions kurdes de Turquie, d’Iran et de Syrie. Il a aussi été dit que : « la solidarité nationale, est prête à adresser un fond pour ce pas de l’Organisation ».

TANT QUE LE PROBLEME KURDE NE SERA PAS RESOLU, LE MOYEN-ORIENT NE POURRA PAS DEVENIR DEMOCRATIQUE

Les organisations kurdes ont adressé un message aux Etats-Unis et à l’Union Européenne en disant clairement que « tant que la question kurde n’est pas résolu, il est impossible que le Moyen-Orient devienne démocratique ».

Les organisations kurdes souhaitent que le PKK soit retiré des listes de terroristes et ils souhaitent de plus que, avec en tête Abdullah Öcalan, tout les prisonniers politiques de Turquie, de Syrie et d’Iran soient libérés.

Les organisations kurdes condamnent les opérations orientés vers la région fédérale kurde et souhaite que la population kurde reste en état d’alerte.

Ils ont voulu que la réunion de solidarité et de rassemblement kurde soit organisée 1 fois par an et il a été décidé que les organisations et les personnalités qui n’y participent pas y soient invitées.

Les partis et les organisations qui ont participés à la réunion sont : Kongra Gel, YNK, Zahmetkêş, Zahmetkêşên Serbixwe, Hizbî Sosyalistî Demokrat , Hizbî Şuî, PÇDK, Hizbî Demokratî Kurdistan, Hizbî Demokratî Kurdistanî Îran, PJAK, Partiya Komunistî Kurdistan-KKP, PDK-S, PDK-Pêşverû, PYD, Partiya Çep a Kurd, Yekitiya Parlamenterên Kurdistan, CHAK, Kon-Kurd, Yekitiya Êzîdiyan, Partiya Îslamiya Kurdistan, PDK-Bakûr, PADEK (Partiya azadî û demokrasî
ya Kurdistanê).

12:18 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

25/10/2011

459 morts, 1’352 blessés et près de 500'000 habitants sans abris!

SEISME MORTEL A VAN

A la presse Aux Autorités cantonales A la Ville de Genève Aux Communes genevoises A la population genevoise

Genève, le 25 octobre 2011,

Madame, Monsieur,

Ce dimanche 23 octobre, la province turque de Van a subi un violent tremblement de terre.

Au moment où nous vous écrivons, le séisme aurait fait 459 morts et 1’352 blessés. Le bilan sera vraisemblablement revu à la hausse… les destructions sont massives surtout dans les villes de la région (2262 bâtiments recensés à ce jour).

Le climat est très rude à cette période de l’année et les habitants sans abris (près de 500'000) passent leurs nuits dans le froid glacial.

Ce n’est pas la première fois que l’Association Maison populaire fait appel à vous. Ensemble, avec l’aide de la population genevoise, des municipalités des communes genevoises, des départements de la Protection civile et des affaires sociales, nous avons pu rassembler plusieurs tonnes de matériel pour les sinistrés des séismes au Kurdistan et d’Iran ainsi qu’aux victimes du tsunami en Asie du Sud-Est. Nous avions également rassemblé plusieurs dizaines de milliers de francs qui avaient permis d’acheter du matériel supplémentaire (chauffages, rations de nourriture), distribué directement dans les communes sinistrées. Votre aide concrète a été appréciée à sa juste mesure.

Le tremblement de terre de ce dimanche est une nouvelle occasion de faire valoir notre solidarité avec un peuple victime d’une catastrophe naturelle et humanitaire.

La population kurde a un urgent besoin de l’aide du Canton de Genève, de ses communes, de la Ville et des citoyens genevois. Pour ce faire, les dons en espèces sont les bienvenus et nous vous appelons à les verser directement au Croissant Rouge Kurdistan

CCP : 80-17192-8 mention « Van »

En faisant appel à votre compréhension et à votre solidarité, nous vous présentons, Madame, Monsieur, nos salutations les meilleures.

Pour l’Association Maison Populaire de Genève

Demir Sönmez

 

 

227573-vandeprem25.jpg

 

227603-vandeprem3.jpg
227605-vandeprem5.jpg
227607-vandeprem6.jpg
227608-vandeprem7.jpg
227609-vandeprem8.jpg
227611-vandeprem2.jpg
227622-vandeprem20.jpg
227623-vandeprem21.jpg
227624-vandeprem22.jpg
227625-vandeprem23.jpg
227627-vandeprem25.jpg
227628-vandeprem26.jpg
227631-vandeprem29.jpg
227634-vandeprem31.jpg
227656-depremvan3.jpg

Actualités Swisscom -

 

Maison populaire de Genève

Case postale 1141 CH-1211 Genève 1

T: + 41 (0) 79 256 30 11

BCGE ccp 12-2-2 compte 5021.30.88 – Clearing : 788 N° IBAN : CH4200788000050213088 www.assmp.org assmp@assmp.org


12:15 Publié dans Aide humaitaire | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

24/10/2011

Election Fédéral 2011

Après une soirée pleine de rebondissements, la population confirme son soutien au PS genevois. D’abord une victoire éclatante pour Liliane Maury Pasquier et Robert Cramer qui confirme que les Genevoises et les Genevois veulent des personnes qui représentent leurs idées : une Suisse ouverte vers le monde, proche des préoccupations des citoyennes et des citoyens en matière d’assurances sociales  comme le chômage ou l’environnement qui lutte pour que chacune et chacun ait accès à la dignité. Ensuite, les électeurs et électrices confirment les trois sièges octroyés aux socialistes en 2007 ! Carlo Sommaruga, Maria Roth-Bernasconi et Manuel Tornare ont été choisi par l’électorat genevois qui place le PS comme premier parti du canton. Les élues et élus socialistes sont conscients des défis qui les attendent et se réjouissent de les relever pour lutter pour une société qui protège l’intérêt du plus grand nombre et non celui de quelques privilégiés !

Capture d’écran 2011-10-23 à 21.38.34.png

M. Mauro Poggia (MCG),  M. Yves Nidegger et Madame Céline Amaudruz (UDC), Messieurs Christian Lüscher et HILTPOLD Hugues (Parti libéral-Radicaux), Messieurs Antonio Hodgers et Ueli LEUENBERGER (Les Verts) et M. Luc BARTHASSAT (Démocrates- Criétiens) ont été élus au Conseil National.

Election fédéral 2001.jpg
DSC_8991.jpg
DSC_8992.jpg
DSC_8993.jpg
DSC_8995.jpg
DSC_8996.jpg
DSC_8999.jpg
DSC_9001.jpg
DSC_9004.jpg
DSC_9006.jpg
DSC_9012.jpg
DSC_9017.jpg

DSC_9020.jpg

DSC_9023.jpg
DSC_9026.jpg
DSC_9029.jpg
DSC_9037.jpg
DSC_9038.jpg

DSC_9053.jpg

DSC_9057.jpg
DSC_9060.jpg
DSC_9066.jpg
DSC_9077.jpg
DSC_9082.jpg

DSC_9084.jpg

DSC_9090.jpg
DSC_9094.jpg
DSC_9099.jpg
DSC_9109.jpg

DSC_9125.jpg

DSC_9131.jpg
DSC_9137.jpg
DSC_9140.jpg

DSC_9148.jpg

DSC_9144.jpg
DSC_9150.jpg

DSC_9161.jpg

DSC_9170.jpg
DSC_9179.jpg

 

DSC_9184.jpg
DSC_9189.jpg
DSC_9198.jpg
DSC_9203.jpg

DSC_9205.jpg

DSC_9209.jpg
DSC_9218.jpg
DSC_9226.jpg
DSC_9227.jpg
DSC_9231.jpg
DSC_9247.jpg
DSC_9260.jpg
DSC_9266.jpg
DSC_9275.jpg
DSC_9286.jpg
DSC_9287.jpg
DSC_9300.jpg
DSC_9304.jpg
DSC_9305.jpg
DSC_9314.jpg
DSC_9315.jpg
DSC_9329.jpg
DSC_9326.jpg
DSC_9333.jpg
DSC_9339.jpg
DSC_9353.jpg
DSC_9349.jpg
DSC_9370.jpg
DSC_9374.jpg
DSC_9386.jpg
DSC_9387.jpg
DSC_9389.jpg
DSC_9393.jpg
DSC_9398.jpg
DSC_9404.jpg
DSC_9407.jpg
DSC_9411.jpg
DSC_9420.jpg
DSC_9422.jpg
DSC_9439.jpg
DSC_9444.jpg
DSC_9449.jpg
DSC_9451.jpg
DSC_9452.jpg
DSC_9456.jpg
DSC_9458.jpg

 

DSC_9472.jpg
DSC_9478.jpg
DSC_9480.jpg
DSC_9483.jpg
DSC_9485.jpg
DSC_9487.jpg
DSC_9490.jpg
DSC_9492.jpg
DSC_9500.jpg
DSC_9501.jpg
DSC_9495.jpg

DSC_9581.JPG

DSC_9509.JPG

DSC_9515.JPG
DSC_9522.JPG
DSC_9529.JPG

DSC_9579.JPG

Photos : Demir SÖNMEZ

 

11:11 | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

22/10/2011

Le dernier jour de la campagne d’élection Fédérales 2011

Le dernier jour de la campagne pour les élections fédérales. Les partis politique Genevois ont pour la dernière fois tenu leur stand à la place du Molard. Les résultats de votes seront connus demain. Finalement, c’est le peuple qui décidera. Je partage avec vous les photos de ce dernier jour de campagne.


Bonne Change pour tous les  Candidat-e-s du  Conseil national et conseil des Etat

DSC_1274.JPG

Les candidat-e-s socialistes pour le Conseil national et des États du canton de Genève : Françoise Joliat, Christine Serdaly Morgan, Loly Bolay, Jacque Robert, Liliane Maury Pasquier, sortant-e (Conseil des Etats), Carlo Sommaruga(Conseil national sorttant), Roth-Bernasconi, (Conseil nationalsortant-e ), Manuel Tornare,Eric Peytremann,Valérie Boillat et Les Jeunes Socialistes : M. DE SAINTE MARIE Romain, Mme. BARANOVA Olga et M. FAURE Adrien.

DSC_1112.JPG
DSC_2013.JPG
loly.jpg
DSC_1478.JPG
Lilian Maury Pasquier.jpg
carlo.jpg
Maria Roth-Bernasconi.jpg
L1002802.JPG
DSC_1173.JPG
DSC_1103.JPG
DSC_1199.JPG
DSC_6540.JPG
L1004184.JPG
Candidat-e-s femmes socilaiste.jpg
Cramer et lilian.jpg
cramer et liliane.jpg
DSC_1173.JPG
DSC_0998.JPGrobert.jpg
DSC_8005 - copie.JPG
DSC_6660.JPG
DSC_8890.JPG

 

DSC_8894.JPG

 

DSC_8895.JPG

 

DSC_7997.JPGDSC_8899.JPG
DSC_8903.JPG
DSC_8904.JPG

 

DSC_8907.JPG
DSC_8913.JPG
DSC_8915.JPG
DSC_8926.JPG
DSC_8931.JPG

 

DSC_8983.JPG

 

DSC_8985.JPG
DSC_8964.JPGDSC_8939.JPG
DSC_8942.JPG
DSC_8947.JPG
DSC_8953.JPG

 

DSC_8885.JPG

Photos : Demir SÖNMEZ

 

 

21:47 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |

21/10/2011

Place Neuve, le tyran est vraiment mort! mais???..

Ce soir à 19h00 à la place de neuve, une vingtaine de jeunes libyens se sont rassemblé spontanément sur un appel qui a circulé sur facebook pour fêter la fin du tiran Kadafi à Genève.

Des jeunes de la communauté libyenne ont chanté des slogans de la révolutions, comme « Zenga, Zenga, Dar, Dar, Kadhafi et Bashar » ou l’hymne national « Libya, Libya, Libya » et beaucoup de rires, fiers de brandir le
nouveau drapeau libyen, symbole de la révolution.

Des voitures klaxonnaient à la vue de ce joyeux attroupement. Il faisait nuit et froid, mais le soulagement causé par la mort de kadhafi a permis à
ces jeunes de laisser exploser leur joie à la promesse de lendemains meilleurs. Ils ont chanté : « kadhafi, c’est fini, vive les jeunes de la Libye ».

« Vive les jeunes de Libye, du Yémen et de Syrie » ont-ils scandé. Ou «le premier Ben Ali, le second Moubarak, le troisième Kadhafi, le quatrième Bashar ou Saleh ? »

Le drapeau syrien était également présent, comme si s’imprégner de cet air de liesse et de liberté l’aiderait à chasser son dictateur.

Ce soir, Place Neuve, le tyran est vraiment mort. Mais ?????

DSC_8812.JPG

DSC_8807.JPG
DSC_8814.JPG
DSC_8804.JPG
DSC_8829.JPG
DSC_8837.JPG
DSC_8840.JPG
DSC_8842.JPG
DSC_8846.JPG
DSC_8852.JPG
DSC_8857.JPG
DSC_8859.JPG
DSC_8861.JPG
DSC_8862.JPG
DSC_8865.JPG
DSC_8871.JPG
DSC_8876.JPG
DSC_8879.JPG
Photos : Demir SÖNMEZ

07:45 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | |

19/10/2011

ça suffit! Monsieur Unger

Monsieur Unger, ça suffit!

La colère des grévistes !

 

DSC_8592.JPG
DSC_8583.JPG
DSC_8587.JPG

 

HUG - Les aides-soignant-e-s en grève

Les aides-soignant-e-s HUG sont en lutte depuis 2010 pour la réévaluation salariale.

Lasse d’attendre l’entrée en matière du Conseil d’Etat sur cette revendication, un mouvement de grève a été décidé.

La revalorisation, maintenant !

DSC_8594.JPG

A la fin de l’année passée, suite à plusieurs manifestations, Conseil d’État et syndicats s’étaient mis d’accord de s’en référer à un expert indépendant pour tenter d’arbitrer leurs divergences de points de vue. Le 27 septembre dernier, l’experte désignée a rendu ses conclusions sous la forme d’un rapport très détaillé. Après avoir analysé le nouveau cahier des charges de 2009, elle a interrogé 35 personnes, principalement parmi le personnel des soins, dont 17 aides-soignant-e-s, mais également des responsables des soins, des IRUs et des infirmières. Ces autres professions devaient permettre de voir si le point de vue des aides-soignant-e-s sur l’évolution de leur métier pouvait être partagé par celles et ceux qui travaillent avec.

 

DSC_8649.JPG
DSC_8604.JPG

Constats syndicaux confirmés.

Les résultats qui ressortent de ces analyses corroborent les constats que font syndicats et aides-soignant-e-s et qui motivent leur mobilisation. En effet, le nouveau cahier des charges intègre bien une part de l’évolution du métier, soit :

- une relation avec le patient plus intense ;
- l’intégration des familles dans le processus de soins ;
- l’implication dans le processus de soins et les équipes multidisciplinaires ;
- l’informatique pour les repas, le dossier patient, les commandes ;
- les nouvelles technologies ;

Par contre, il ne rend pas compte du principal changement, l’augmentation de la charge de travail et des conditions différentes de travail. Celles-ci sont dues au vieillissement de la population, à la diminution de la durée d’hospitalisation, aux attentes plus élevées des patient-e-s et des familles et à une dotation en personnel stable malgré la charge de travail en augmentation. Et cela conduit la grande majorité des professionnel-le-s à considérer les évolutions suivantes du métier d’aide soignant-e-s :

- augmentation de la pénibilité psychique du travail ;
- efforts intellectuels accrus ;
- besoin d’acquérir de nouvelles connaissances ;
- augmentation de la charge de travail ;
- classe salariale qui n’est pas en rapport avec le métier ;
- changement du rôle des aides soignant-e-s
- manque de reconnaissance du métier comme exercé actuellement.

 

DSC_8610.JPG
DSC_8620.JPG

Personnel très motivé

Les aides-soignant-e-s ont pris acte avec immense satisfaction des résultats de l’étude externe de comparaison des cahiers de charges de 1998 et de 2009. Elle donne raison aux aides-soignant-e-s et aux syndicats.

Il a plu à l’Assemblée générale du 13 octobre, réunie pour prendre connaissance de ces résultats, de relever la conclusion que "l’essence même du métier d’aide-soignant-e HUG a connu des transformations profondes ces dix dernières années. Il est possible d’affirmer qu’il y a eu un changement significatif".

L’Assemblée a relevé que le nouveau cahier des charges est entré en vigueur le 1er décembre 2009. Dès ce moment, le SIT avait demandé la réévaluation de la fonction. L’Assemblée a constaté que l’axe central de son mouvement depuis 2010, à savoir "polyvalent-e-s, mieux formé-e-s, plus autonomes, plus engagé-e-s, très présent-e-s au lit du malade" est bel et bien reconnu par cette étude.

Grève votée

 

DSC_8652.JPG
DSC_8673.JPG
DSC_8675.JPG
DSC_8679.JPG

Plus déterminé-e-s que jamais, les 150 aides-soignant-e-s ont décidé de déclencher un mouvement de grève pour faire advenir leurs revendications et ont déposé, le jour même, un préavis dans ce sens auprès de la Direction. La rencontre avec le Conseil d’État, agendée le lendemain, n’a pas permis de changer la donne, celui-là campant sur sa position d’envisager la réévaluation à partir de 2013, option expressément rejetée par l’Assemblée générale.

 

DSC_8684.JPG
DSC_8694.JPG
DSC_8701.JPG
DSC_8713.JPG
DSC_8725.JPG
DSC_8731.JPG
DSC_8744.JPG
DSC_8751.JPG
DSC_8760.JPG
DSC_8761.JPG
DSC_8766.JPG
DSC_8772.JPG
DSC_8775.JPG
DSC_8782.JPG

Photos : Demir SÖNMEZ

Maison Populaire de Genève

www.assmp.org

16:09 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

18/10/2011

Les étudiants Chiliens appellent les indignés de Genève à la lutte...

 


"Pourquoi s’indigne à Genève? En Suisse nous avons un niveau de vie élevé".

Y'a-t-il besoin de vivre sous le joug d'une dictature ou de subir 15-30% de chômage pour s'indigner? Il y a des problèmes locaux partout: à Genève on peut se référer à la crise du logement ou à la question de l'immigration. Par ailleurs, la précarité existe en Suisse même si nous sommes très "riche" économiquement. De plus, Au niveau global, il y a vraiment de quoi s'indigner. N'oublions pas que la Suisse joue un rôle relativement important dans le système internationale particulièrement dans les domaines de la finance, des investissements étrangers et de la diplomatie. Pour finir, n'est-ce pas a contrario un argument en faveur de l'indignation que de dire qu'en Suisse, nous ne risquons pas de nous faire tabasser ou même tuer simplement pour vouloir discuter, débattre, nous exprimer dans un espace publique des problèmes qui nous concernent tous?

On peut résumer la situation par la question suivante : " Le drapeau situé en haut du mat d'un bateau qui coule, coule-t-il moins vite que la cale du même bateau?"
DSC_8507.JPG
Francisco FIGUEROA -- Gabriel ITURRA
(vice- président de la Fédération des étudiants de l' université du Chili) ----- (président de la fédération des étudiants du secondaire)
DSC_8356.JPG

 

DSC_8363.JPG
DSC_8374.JPG
DSC_8378.JPG
DSC_8381.JPG
DSC_8384.JPG

 

DSC_8385.JPG
L1004609.JPG
DSC_8444.JPG
DSC_8454.JPG
DSC_8393.JPG

 

DSC_8462.JPG
DSC_8480.JPG
DSC_8501.JPG
DSC_8514.JPG
DSC_8518.JPG

 

DSC_8532.JPG
DSC_8549.JPG
DSC_8551.JPG
DSC_8556.JPG
DSC_8564.JPG

 

DSC_8579.JPG
DSC_8573.JPG

Photos : Demir SÖNMEZ
Maison Populaire de Genève
www.assmp.org

 

00:44 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

15/10/2011

Les indignés débarquent à Genève "Nous sommes 99%"

85 pays et 981 villes ont répondu à l’appel international des indignés! A Zurich, à Bâle, à Berne et à Genève le mouvement des révoltés contre le système financier qui broie les peuples et creuse l’écart entre les riches et les pauvres s’est rassemblé dans le calme. A Genève, sur la Place des Nations  un peu plus de 300 personnes dont la majorité sont des jeunes venus de plusieurs pays ont scandé des slogans anti-capitalistes et brandit des banderoles et des cartons sur lesquelles on peut lire: “Indignons-nous Genève”, “Taxe Tobim = Poudre aux yeux”, “Stop consommation”, “Immondialisation-nationalise la dette, privatise le bénéfice”, Le peuple avant profits”, “Les inégalités ne sont pas une fatalité! la précarité non plus! Indignons-nous!”, “La Place est à nous, la rue est à nous, le monde est à nous, pas aux banques”, “Indigné! de la manière dont on traite la vie, humain, animal, nature!”, “Berlusconi cut your penis” ...Revendications, protestations, discours...une mobilisation qui fera date et qui est appelé à se renouveler! 

DSC_8015.JPG
DSC_8019.JPG
L1004565.JPG
L1004569.JPG
DSC_8021.JPG
DSC_8025.JPG
DSC_8026.JPG
DSC_8032.JPG
DSC_8036.JPG
DSC_8044.JPG
DSC_8048.JPG
DSC_8049.JPG
DSC_8050.JPG
DSC_8064.JPG
DSC_8068.JPG
DSC_8070.JPG
DSC_8073.JPG
DSC_8075.JPG
683930348.JPG
DSC_8078.JPG
DSC_8081.JPG
DSC_8084.JPG
DSC_8084.JPG
DSC_8086.JPG
DSC_8088.JPG
DSC_8095.JPG
DSC_8099.JPG
1532053144.JPG
DSC_8106.JPG
DSC_8110.JPG
DSC_8118.JPG
DSC_8119.JPG
DSC_8122.JPG
DSC_8134.JPG
DSC_8137.JPG
DSC_8140.JPG
1223674479.JPG
DSC_8155.JPG
DSC_8156.JPG
DSC_8161.JPG
DSC_8167.JPG
1754286675.png
1973710491.JPG
L1004575.JPG
L1004579.png
L1004583.JPG
berlusconi.jpg
1532571338.png

32771328.JPG

Photos : Demir SÖNMEZ

Maison Populaire de Genève
www.assmp.org

23:29 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | | |

14/10/2011

Sandrine Salerno remet le Prix Martin Ennals pour 2011...et 2010!

 

Madame la Conseillère administrative Sandrine Salerno a remis ce soir au Victoria Hall le Prix des Défenseurs des Droits de l'Homme (MEA) à deux militants. Un prix qui récompense une ougandaise (Kasha Jacqueline Nabagesera, militante lesbiennes) pour l'actuelle édition et un syrien (Muhannad Al-Hassani, avocat) pour l'année 2010. Les deux se sont fait remarquer par leur excellent travail sur le terrain. La première pour son implication dans la lutte contre l'homophonie et le second pour son acharnement contre la dictature de son pays.

DSC_0107.JPGDSC_0021.JPGDSC_7715.JPGDSC_7718.JPGDSC_7727.JPG

DSC_0038.JPG
DSC_0045.JPG
DSC_0050.JPG
DSC_0052.JPG
DSC_0058.JPG
DSC_0061.JPG
DSC_7779.JPG
DSC_7874.JPG
DSC_0094.JPG
DSC_0111.JPG
DSC_7701.JPG
DSC_7840.JPG
DSC_7937.JPG
DSC_0118.JPG
DSC_0121.JPG
DSC_7961.JPG
DSC_7970.JPG
DSC_7942.JPG
Maison Populaire de Genève
www.assmp.org


08:00 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

09/10/2011

La gauche genevoise se mobilise pour soutenir le mouvement démocratique syrien en lutte contre la tyrannie

 

Le Parti socialiste genevois, Les Verts et SolidariteS ont convoqué, le dimanche 9 octobre 2011, à 14 heures devant le Consulat de Syrie à Genève, une manifestation pour soutenir nos ami-e-s syrien-ne-s se battant pour la liberté et luttant contre la dictature syrienne qui massacre odieusement son peuple. Cette manifestation avait également comme but de protester contre l’arrestation par la police genevoise de manifestants qui se battent pour la démocratie et protestent contre le régime terrifiant syrien. Les deux Conseiller-ère-s aux Etats de Genève, Liliane Maury Pasquier et Robert Cramer, le Président du Parti socialiste genevois M. René LONGET, le président des Verts Suisse et le Conseil national Ueli Leuenberger, les deputés-e-s au Grand Conseil Genevoise Mme Loly Bolay, Mme Anne Mahrer et M. Roberto Broggini ainsi que MM. Pierre Vanek, Jean Bateau de Solidarites,  Hafid Ouardiri de la Fondation de l'Entre-connaissance et Shady Ammane du Collectif Jasmin   étaient présents pour soutenir le vent de liberté des Révolutions arabes. Etaient également présents, Le Collectif Jasmin, Azadi et Démocrates Syriens. Ainsi, plus de cents manifestants (kurdes, syriens, arabes et suisses) ont participé à cette manifestation et ont exprimé leur solidarité avec le mouvement démocratique syrien en lutte.

 

DSC_7439.JPG
DSC_7441.JPG
DSC_7446.JPG
DSC_7447.JPG
DSC_7448.JPG
DSC_7452.JPG
DSC_7455.JPG
DSC_7458.JPG
DSC_7462.JPG

 

DSC_7464.JPG
DSC_7466.JPG
DSC_7475.JPG
DSC_7477.JPG
DSC_7480.JPG
DSC_7488.JPG
DSC_7494.JPG

DSC_7502.JPG

DSC_7503.JPG
DSC_7504.JPG
DSC_7512.JPG
DSC_7519.JPG
DSC_7520.JPG
DSC_7530.JPG
DSC_7533.JPG

 

DSC_7534.JPG
DSC_7535.JPG
DSC_7539.JPG
DSC_7546.JPG
DSC_7548.JPG
DSC_7551.JPG

 

DSC_7553.JPG
DSC_7558.JPG
DSC_7559.JPG
DSC_7563.JPG
DSC_7565.JPG
DSC_7569.JPG

 

DSC_7574.JPG
DSC_7576.JPG
DSC_7597.JPG
DSC_7592.JPG

 

19:53 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | |

04/10/2011

ACQUITTES ! Eric Decarro et Christian Tirefort

Chères amies, chers amis,

Nous tenons tout d'abord, Christian Tirefort et moi, à remercier toutes celles et tous ceux qui sont venus au Tribunal pour nous soutenir. Malgré un retard d'une heure et quart sur l'horaire, beaucoup sont restés pour suivre le déroulement de l'audience et attendre la décision. D'autres ont dû nous quitter à leur corps défendant en raison de leurs obligations.

Un grand merci à toutes et tous !

Une semaine après la décision concernant Paolo Gilardi, nous avons nous aussi été ACQUITTES dans l'affaire du rassemblement devant le Consulat de France le 15 octobre dernier, qui avait pour but d'exprimer notre solidarité avec le mouvement de grève contre la dégradation des conditions de
retraite, alors en cours en France.

Cet acquittement nous satisfait évidemment. Le préavis négatif rendu par la police pour un rassemblement de dimension modeste qui ne posait aucun problème était tout à fait aberrant et violait clairement nos droits fondamentaux d'expression et de réunion garantis par la Constitution. De plus. la mobilisation d'une dizaine de policiers équipés à cette occasion pour dissoudre le rassemblement était totalement disproportionnée.

Il n'en reste pas moins que Laurent Tettamanti a été lui condamné pour les mêmes faits et qu'il est clairement victime d'une inégalité de traitement. Il y aura eu finalement 3 jugements sur cette affaire avant de parvenir enfin à un jugement conforme à la raison. Nous allons maintenant examiner les possibilités juridiques de revenir sur la condamnation de Laurent; dans tous les cas de figure, notre solidarité ne lui fera pas défaut !

Ce double acquittement est cependant très positif dans la perspective de la votation référendaire contre la nouvelle loi sur les manifestations. Tenons-nous prêts, cas échéant, à nous mobiliser contre de nouvelles amendes, notamment celles de 200 frs infligées à 5 membres des mal-logés, pour avoir distribué un tract aux députés au Grand Conseil ! Cela participe de notre campagne contre cette loi liberticide.

Il apparaît de plus que les clauses bureaucratiques qui figurent dans la loi actuelle en matière de demande d'autorisation sont tout simplement impraticables : il faudrait dans la règle introduire la demande d'autorisation pour une manifestation au moins 30 jours avant celle-ci, sauf événement exceptionnel, auquel cas le délai est fixé à 48 h. En réalité, les mouvements sociaux ont leur dynamique propre; leurs rythmes ne sont pas calqués sur ceux de l'Administration.

Meilleures salutations à toutes et tous !

Eric Decarro et Christian Tirefort

 

L1004226.JPG
DSC_6782.JPG
DSC_6789.JPG
DSC_6796.JPG
DSC_6807.JPG
DSC_6816.JPG
L1004204.JPG
DSC_6820.JPG

 

 

 

 

Maison Populaire de Genève
www.assmp.org

21:08 Publié dans Justice | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | | |

03/10/2011

Nombreuses mobilisations pour le samedi 1er octobre!

Devant la gare de cornavin : présence des femmes socialistes pour l’égalité.

Place de la Navigation : mobilisation des habitants des Pâquis (contre les loyers chers et le trafic routier) organisé par la SURVAP (Maison de Quartier des Pâquis Prieuré Sécheron)  


Place de la Navigation – Confignon : mobilisation organisée par le Forum Habitat Participatif Media (pour le droit au logement et à la ville) en collaboration avec l’Alliance Internationale des Habitants qui ont parcouru plusieurs quartiers avant de poser pour une photo de groupe à la Place des Nations. Et c'était une occasion d'aller soutenir les manifestants du camp Achraf qui sont à leur 167ème jours de sit-in.

Molard : tous les partis étaient là pour leur campagne pour les élections fédérales. Présence également du stand Collectif Jasmin qui soutien le peuple syrien .

 

DSC_6330.JPG
Les candidat-e-s socialistes pour le Conseil national et des États du canton de Genève : Liliane Maury Pasquier, sortant-e (Conseil des Etats), Maria Roth-Bernasconi, sortant-e (Conseil national),Valérie Boillat, Loly Bolay, Christine Serdaly Morgan et Françoise Joliat
L1004136.JPG
Liliane Maury Pasquier, sortant-e (Conseil des Etats)
DSC_6321.JPG
Maria Roth-Bernasconi, sortant-e (Conseil national)

DSC_6324.JPG
Valérie Boillat
L1004134.JPG
Loly Bolay

DSC_6351.JPG
Christine Serdaly Morgan

L1004129.JPG
Françoise Joliat
DSC_6341.JPG
DSC_6390.JPG
DSC_6355.JPG
DSC_6360.JPG
DSC_6362.JPG
DSC_6367.JPG
DSC_6368.JPG
DSC_6376.JPG
DSC_6379.JPG
" id="media-97503" alt="DSC_6384.JPG" style="border-width: 0; margin: 0.7em 0;" />
DSC_6401.JPG
DSC_6406.JPG
DSC_6414.JPG
DSC_6418.JPG
DSC_6428.JPG
L1004173.JPG
DSC_6446.JPG

 

DSC_6456.JPG
DSC_6460.JPG
DSC_6476.JPG
DSC_6482.JPG
L1004158.JPG
DSC_6499.JPG
DSC_6501.JPG
DSC_6504.JPG
L1004167.JPG
DSC_6508.JPG
DSC_6515.JPG
DSC_6519.JPG

 

 

Collectif Jasmin qui soutien le peuple syrien

 

DSC_6545.JPG
DSC_6546.JPG
DSC_6555.JPG
DSC_6564.JPG
DSC_6569.JPG
DSC_6576.JPG
DSC_6646.JPG
DSC_6650.JPG

 

 

 

DSC_6676.JPG
DSC_6679.JPG
DSC_6624.JPG
DSC_6626.JPG

Molard : tous les partis étaient là pour leur campagne pour les élections fédérales.

DSC_6639.JPG
DSC_6642.JPG
DSC_6636.JPG
DSC_6634.JPG
DSC_6598.JPG
DSC_6661.JPG
DSC_6669.JPG
DSC_6643.JPG
DSC_6672.JPG

 

 

 

 

DSC_6535.JPG

 

DSC_6537.JPG
DSC_6540.JPG
DSC_6605.JPG
DSC_6659.JPG
DSC_6666.JPG
DSC_6579.JPG
L1004184.JPG
L1004170.JPG
DSC_6664.JPG
DSC_6593.JPG
DSC_6333.JPG

Maison Populaire de Genève
www.assmp.org

07:08 Publié dans Politique | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | |