28/02/2012

10 ANS D'ENGAGEMENT en faveur des droits humain


BANNERFIFDH12-GENEVE-FR_noir.jpg

Le FIFDH fête ses 10 ans Une décennie d’engagement pour la dignité humaine

 

Une édition rebelle


Les résistants et les rebelles, les révoltes citoyennes, les faiseurs de paix, celles et ceux qui engagent leur vie sur le terrain en faveur des droits humains, c’est à eux que le FIFDH dédié sa dixième édition. Et tout particulièrement au peuple syrien et à l’opposante birmane Aung San Suu Kyi.

10 ans, c’est non seulement l’occasion de faire la fête, mais aussi de faire le point sur les avancées et l’avenir des droits de l’homme. Les débats thématiques de cette année s’intéressent au futur des démocraties en devenir après le printemps arabe (avec notamment le regard croisé de quatre femmes venues de Tunisie, d’Iran, d’Egypte et du Bahreïn) ; aux médiateurs qui osent la paix ; à la justice internationale par le biais des procès khmers rouges ; au dialogue entre Israël et la Palestine ; à la contestation des Indiens d’Amazonie contre l’establishment économique ; au combat des défenseurs pour les droits humains en République démocratique du Congo. La crise financière est également au cœur des discussions, tout comme la montée du national populisme en Europe.

Documentaire emblématique du FIFDH 2012, Sri Lanka’s Killing Fields - sur les crimes de guerre commis contre la population tamoule -, montre l’impact concret de l’image et du cinéma dans la lutte pour les droits humains : la diffusion du film devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a provoqué la constitution d’une commission d’enquête. L’équipe de réalisation est nominée au Prix Nobel de la Paix 2012.

Le Jury international


Présidé par le grand cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako, avec également : Tarun J. Tejpal, le chantre de l’anti-corruption en Inde ; Shumona Sinha, l’auteure indienne francophone de Assomons les pauvres, roman nominé au prix Renaudot 2011 ; la cinéaste franco-israélienne Michale Boganim ; le dissident hongrois et professeur de cinéma Lázló Rajk ; le réalisateur et producteur suisse Nicolas Wadimoff.

Rencontres avec des personnalités d’exception


La tribune libre du FIFDH rassemble des défenseurs des droits de l’homme, tant ceux qui œuvrent en avant scène que ceux qui agissent dans l’ombre : Stéphane Hessel ; le sociologue français Edgar Morin ; Louise Arbour ; Jean Ziegler ; Micheline Calmy-Rey ; Roberto Lavagna, ex-ministre de l’économie argentine qui a dit NON aux plans d’austérité du FMI ; le leader de la résistance syrienne Haytam Al-Maleh et Samar Yazbek, opposante syrienne exilée en France ; la bloggeuse et militante tunisienne Lina Ben Mehnni ; le rapporteur spécial de l’ONU Louis Joinet ; Elias Sanbar, Ambassadeur de Palestine à l’UNESCO ; Davi Kopenawa, Chef des indiens Yanomami.

Echanges avec des cinéastes


Seront présents les ciné
astes et les réalisateurs : Rithy Panh (Duch, le maître des forges et Gibier d’élevage), Manon Loizeau (Chronique d’un Iran interdit), Karl Zéro (Dans la peau de Poutine), Thierry Michel (L’affaire Chebeya), Sofia Amara (Syrie, dans l’enfer de la répression), Michale Boganim (Land of Oblivion), Davy Chou (Le Sommeil d’or), Janez Burger (Silent Sonata)...

Temps forts


Hommage à Vaclav Havel, le dissident devenu président qui a mis les droits universels et la liberté au centre de sa politique. Projection de son premier et unique film Leaving La Nuit des droits humains, avec les ONG qui ont accompagné le FIFDH ces 10 dernières années, un concert de Barbara Hendricks et Flabbergast ou le choc des civilisations dansé par le Ballet Junior de Genève

8 mars, journée internationale des femmes : le cinéma oriental décliné au féminin La Révolution tunisienne : vue de l’intérieur par le collectif de photographes tunisiens Dégage !

Voici le lien pour accéder au riche programme du FIFDH, qui se déroulera à partir du 2 mars jusqu’au 11 mars 2012.

http://www.fifdh.org/2012/index.php?rubID=1&lan=fr

AFFICHE_FIFDH12_A5web_twitter_profile1-294x300.jpg



Maison des Arts du Grütli, CP 5251 - 1211 Genève 11 - T. +41 22 809 69 00 - Direction : Léo Kaneman Contacts Presse : Sylvie Cohen M +41 76 562 86 32 – Eva Cousido M +41 78 928 94 07 communication@fifdh.ch / www.fifdh.org

================================
Maison populaire  de Genève
Case postale 1141
Téléphone: + (41) 79 256 30 11
1211 Genève
www.assmp.org

Inscription / désinscription
listes Maison Populaire de Genève
http://www.assmp.org/mail_listes/listes.html



 

 

13:23 Publié dans Culture | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.