02/07/2012

Pierre Maudet : un début de mandat au gaz Lacrymogène

Suite à l'appel des collectifs de soutien aux sans-papiers, environ 300 manifestant-e-s se sont réuni-e-s PACIFIQUEMENT devant l'aéroport de Genève afin de marcher jusqu'au centre de détention Frambois pour demander la fermeture de celui-ci et protester contre la politique d'asile inhumaine de la Suisse. La police à dressé des barricades devant les manifestant-e-s sur la route de Montfleury. Arrivé-e-s devant les barricades, les manifestant-e-s ont subi une attaque par gaz lacrymogène et spray au poivre, sans raison ni avertissement. Suite à quoi, une dizaine de manifestant-e-s se sont retrouvé-e-s aveuglé-e-s par terre dont une qui a perdu connaissance. Pierre Maudet, le nouveau Conseiller d'Etat en charge de la police commence son mandat au gaz lacrymogène et bafoue violemment la liberté de réunion !

Aucun conseillers d’état ne respectant pas les libertés politiques fondamentales ne devrait rester en place plus de trois jours..


Aucun Conseiller d'Etat ne peut contourner les droits humains et les libertés fondamentales ! is this what democracy looks like? Tout simplement scandaleux et révoltant!

DSC_4694.jpg

DSC_4696.jpg

DSC_4699.jpg
DSC_4701.jpg
DSC_4702.jpg
DSC_4703.jpg
DSC_4705.jpg
DSC_4707.jpg
DSC_4711.jpg
DSC_4717.jpg

DSC_4720.jpg

DSC_4732.jpg

DSC_4748.jpg
DSC_4786.jpg
DSC_4791.jpg

DSC_4796.jpg

DSC_4803.jpg

copyright.jpg

Maison Populaire de Genève
www.assmp.org

20:10 Publié dans Droits de l'humaine | Tags : paix | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | | |

Commentaires

Incroyable, je ne t'ai pas vu et durant toute la manif, je me disais : quel dommage que Demir ne soit pas là... Très bon, très bon que tu aies été là et actif, merci !

Écrit par : Maryelle BUDRY | 02/07/2012

Ce qui est bien avec les photos, c'est qu'on peut compter les participants et les reconnaître, même les conseillers municipaux... Plutôt 150 que 300. Quant aux policiers qui dressent des barricades (où ça?), c'est vraiment le monde à l'envers... Hodja !

Écrit par : Lev Davidovitch | 02/07/2012

Je ne comprends pas votre démarche ... la Suisse ne peut pas accueillir toute la misère du monde !

Écrit par : Victor Winteregg | 03/07/2012

Monsieur Maudet a parfaitement accomplit le travail pour lequel il a été élu: Faire respecter le droit et la démocratie.

So is this what democracy looks like? Exactement, dans un état de droit démocratique ce ne sont pas 150 extrémistes qui font la loi. Vous devriez sérieusement y réfléchir avant de monter sur vos grands chevaux.

Écrit par : Eastwood | 03/07/2012

Démocratie par-ci démocratie par-là...en comprenez vous le sens ou l'essence ? A défaut de nez ou de cerveau il ne s'agit pas d'accueillir toute la misère du monde. Le gros problème c'est qu'en matière d'asile toutes les informations sont toujours tournées de certaines manières.

Etant en charge des NEM Dublin à Genève, le vrai problème est l'administration fédéral qui ne sait pas du tout gérer avec cohérance et égalité les dossiers. Comment expliquer qu'une personne reste 10 ans cotise même parfois paie des taxes et se fasse renvoyer parce qu'elle n'a pas de permi B. La régulation doit se faire au cas par cas. Il doit se faire avec des travailleurs sociaux qui peuvent évaluer la situation familiale et surtout l'insertion de ces gens dans la société.

Il est vrai que la présence de certaines personnes (je ne parle pas de criminel) est inutile car la vie serait beaucoup trop dur pour eux ici que dans leur pays d'origine. Cela dit un père qui se fait renvoyer en Afrique dont le reste de la famille reste en Suisse n'a pas de sens. La raison est simple. En tant que père il reviendra. Cela va donner du boulot à toutes les personnes travaillant à l'aide au requérants et de plus c'est de l'argent bêtement jeté par la fenêtre.

Enfin, Frambois est un centre qui doit être fermé ou alors doit traiter ses résidents avec respect des droits de l'HOMME. Je rappelle que les hommes sont transféré assis sur des chaises et attaché jusque dans l'avion. Dans l'avion rien ne change. D'après les autres pays européens ont serait les plus dur dans le traitement humain. Un personne est décédée d'une crise cardiaque lors d'un de ces transfère. Je rappelle que les gens à Frambois ne sont aucun cas des criminels en majorité. Ce sont des personnes qui refusent de prendre volontairement l'avion pour des raisons évidentes comme celui de la famille.

Il serait temps que tous le monde se posent les bonnes questions et que la politique de gauche inutile et celle de droite autoritaires qui bafoue clairement les droits de l'Homme. Le raccompagnement oui mais avec dignité, sécurité et pas comme des bête. Mais non suis-je bête, le peuple suisse a voté comme des bêtes que justement ces mesures soient aussi violentes. Il faut croire que nous sommes de pauvres bêtes qui suivent les instructions de personnes un peu moins bêtes!

Écrit par : plume noire | 03/07/2012

"Exactement, dans un état de droit démocratique ce ne sont pas 150 extrémistes qui font la loi. Vous devriez sérieusement y réfléchir avant de monter sur vos grands chevaux."

Dans un état de droit démocratique, on n'entrave pas la liberté d'expression. Dans un état de droit démocratique, on ne gaze pas des jeunes qui ne manifestent pas de violence. On n'y considère pas non plus que provoquer un malaise chez une manifestante et risquer la vie de personnes pour cause de panique est une réponse proportionnée à des simples slogans.

Quand on a un esprit démocratique, on ne confond pas non plus l'exercice de la liberté d'expression avec la volonté de "faire la loi". On ne taxe pas non plus ceux qui ont apparemment le toupet d'avoir une autre opinion politique "d'extrémistes"

Quand on voit la perversion du sens de la démocratie que font certain-e-s, l'interrogation de Demir prend vraiment tout son sens...

Écrit par : Audrey | 03/07/2012

Vous oubliez de mettre au début de votre texte mensonger que la manifestation n'était pas autorisée. Donc toutes les actions qui découlent de la police sont parfaitement légales, ce qui n'est pas le cas de votre action. A bon entendeur...

Écrit par : davide | 04/07/2012

Au moins, avec Maudet, on se marre!

Écrit par : Jmo | 04/07/2012

@Audrey

Permettez moi de deviner chez vous une immense incohérence égocentrique: Si il s'était agit de 150 jeunes extrémistes de droite marchant "pacifiquement" sur un centre de réfugiés pour en réclamer l’expulsion avec pour toutes armes des slogans... n'auriez vous pas exigé une intervention massive de la police et des actions en justice ?

Écrit par : Eastwood | 04/07/2012

@Eastwood

Jusqu'à preuve du contraire, l'appel à la solidarité n'est visé par aucune norme pénale...on peut difficilement en dire autant des slogans "pacifiques" dont sont coutumiers les "jeunes extrêmistes de droites" pour suivre votre exemple.

Mais nous verrons bien jusqu'où Maudet pousse le légalisme, puisque de très sympathiques jeunes qui se proposent de rendre la Suisse "aux vrais Hélvètes" et ont un discours pour le moins original sur les régimes (sic) "forts et sains qu'ont connu l'Allemagne et l'Italie au milieu du 20e siècle" tiennent meeting le 28 juillet dans notre bonne campagne genevoise avec quelques invités français. Evidemment, on doute que la police ose se rendre aux milieux de ces pacifiques manifestants pour les pschiter au poivre, puisqu'on peut sérieusement douter qu'ils se disperseront ensuite aussi aimablement que les terribles casseurs extrême-gauchistes marchant sur Frambois.

J'attends évidemment de voir que tous les supporters de Maudet sur cette action se mobilisent illico pour faire pression afin que cet événement, non autorisé cela va de soi, soit sévérement réprimé. L'espoir fait vivre dit-on :-D

Écrit par : Audrey | 06/07/2012

@Audrey

Je ne suis pas au courant de ce supposé meeting du 28 juillet qu'on devine neo-nazi selon vos dire. Je suppose qu'il s'agit d’une réunion privée dans un lieu privé et fermé au publique, auriez vous plus d'info ?

Si ce n'était pas le cas et que ces individus organisaient une manifestation illégale en s'appropriant la voie publique, je serais très déçu de Maudet si il ne la réprimait pas en conséquence.

Écrit par : Eastwood | 07/07/2012

Les commentaires sont fermés.