• “Rester à Genève, mais ouvrir une fenêtre sur le monde.”

    Imprimer


    Aujourd’hui Monsieur Kassym-Jomart Tokayev,Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève (ONUG), a invité les médias nationaux et régionaux concernant la Journée Portes Ouvertes 2012 de l’ONUG et le 10ème anniversaire de l’adhésion de la Suisse à l’ONU.

    En présence de Monsieur Alexandre Fasel, Ambassadeur, Représentant permanent adjoint de la Suisse auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève,de Madame Anja Wyden Guelpa, Chancelière d’Etat de la République et canton de Genève,et de Madame Sandrine Salerno,Vice-présidente du Conseil administratif de la Ville de Genève.

    Pour fêter les dix ans de l'adhésion de la Confédération aux Nations Unies, le conseiler fédéral Didier Burkhalter a offert un rucher pour l'installer au Palais des Nations le 10 septembre, le rucher en question sera habité par un demi million d’abeille autour de dix reine qui produiront jusqu’a 700 kilos de miel par année, celui ci sera donné et emballé avec une étiquette en six langue avec écrit «Pour un monde plus doux».

    Madame Sandrine Salerno à appelé les citoyens suisses et international à assisté a cette porte ouvert par le slogan : “Rester à Genève, mais ouvrir une fenêtre sur le monde.”

    Je vous partage un reportage que j’ai fais avec l’ambassadeur suisse sur le but de cette porte ouverte

    L1010111.jpg

    DSC_2685.jpg

    DSC_2695.jpg

    DSC_2697.jpg

    DSC_2710.jpg

    DSC_2748.jpg

    DSC_2753.jpg

    DSC_2760.jpg

    DSC_2769.jpg

    DSC_2770.jpg

    DSC_2773.jpg

    DSC_2775.jpg

    DSC_2775.jpg

    DSC_2775.jpg

    DSC_2777.jpg

    DSC_2780.jpg

    DSC_2783.jpg

    DSC_2787.jpg

    DSC_2797.jpg

    DSC_2798.jpg

    L1010143.jpg

    L1010148.jpg

    L1010157.jpg

    L1010163.jpg

    L1010166.jpg

    L1010163.jpg

    L1010166.jpg

    L1010169.jpg

    L1010171.jpg

    L1010183.jpg

    L1010187.jpg

     

    L1010194.jpg





             Nations Unies – Service de l'information Communiqué de presse

     

    www.onug.ch > Information et médias    


     M/12/31
     30 août 2012
     
     
     
    L'OFFICE DES NATIONS UNIES A GENÈVE TIENT SA JOURNÉE PORTES OUVERTES 2012

     
     
    L'Office des Nations Unies à Genève ouvrira au public une partie du parc de l'Ariana et du Palais des Nations le 15 septembre 2012 pour une journée d'activités ludiques et pédagogiques pour toute la famille. Organisé sous l'égide du Directeur-Général de l'Office des Nations Unies à Genève, M. Kassym-Jomart Tokayev, cet événement qui mobilise toute la famille des Nations Unies et ses états membres, se déroulera en partenariat avec la Confédération suisse, la République et canton de Genève, la Ville de Genève et la Fondation pour Genève, à l'occasion du 10ème anniversaire de l'adhésion de la Suisse aux Nations Unies.
     
    Embarquer pour un voyage cinématographique de courts-métrages produits par les Nations Unies et par d'autres organisations internationales, ou participer à une partie de foot dans le parc de l'Ariana : des activités pour tous les goûts et tous les âges se tiendront à l'intérieur et à l'extérieur du Palais de 11h à 18h. Les visiteurs pourront ainsi en apprendre davantage sur la vie dans un camp de réfugiés grâce à l'exposition de tentes et de matériel de secours, tandis que les adeptes de technologie pourront apprécier les démonstrations de véhicules aériens non pilotés qui photographient le Palais des Nations et son parc.
     
    Pourquoi ne pas célébrer également le 10ème anniversaire de l'adhésion de la Suisse aux Nations Unies? Les visiteurs pourront découvrir les ruches que le pays hôte a offert à l'Office des Nations Unies à Genève, participer à l'enregistrement de l'émission « Pardonnez-moi » de la Radio Télévision Suisse présentée par M. Darius Rochebin, avec la participation de Mme Micheline Calmy-Rey et de M. Paulo Coelho, ou encore visiter le stand d'information mis en place par le Département fédéral des affaires étrangères et le Centre d'Accueil-Genève Internationale.
     
    D'autres Etats membres des Nations Unies offriront un riche programme d'activités culturelles comprenant des spectacles de danse, des expositions thématiques, une cérémonie chamane, un défilé de mode, une cérémonie du thé et des concerts du monde entier.  Parmi les avant-premières figurent « Un stradivarius pour les Nations Unies », concert exceptionnel avec un violon d'origine d'Antonio Stradivari datant de 1726, ainsi qu'un récital de piano de l'artiste renommé Jorge Viladoms Weber.
     
    2012 est l'Année internationale de l'énergie durable pour tous, et les visiteurs pourront en apprendre davantage sur le nouveau type de panneau solaire qui sera prochainement installé à l'aéroport de Genève, participer à l'inauguration d'une station de recharge pour voitures solaires et suivre des conférences d'experts sur l'énergie. De plus, à l'occasion de la Journée internationale de la démocratie, qui coïncide avec la Journée Portes Ouvertes, et du 300ème anniversaire de la naissance de Rousseau, des conférences sur le thème « Jean-Jacques Rousseau, l'esprit des lumières et la démocratie » auront également lieu.
     
    Les jeunes générations pourront profiter d'un large choix d'activités ludiques et pédagogiques, de la peinture, calligraphie arabe ou gymnastique à des lectures de contes et de bandes dessinés. Ils pourront se faire maquiller, regarder un spectacle de marionnettes, participer à un quiz ou simplement se détendre dans le coin télévision ou jouer à des jeux vidéo.
     
    Surtout, la Journée Portes Ouvertes présente une opportunité fantastique pour découvrir le site et les bâtiments de l'Office des Nations Unies à Genève. Pourquoi ne pas participer à une de nos visites guidées et poser toutes vos questions sur le Palais des Nations à nos guides?
     
    Toute la journée, les différentes activités au sein du Palais des Nations et du parc de l'Ariana seront gratuites.
     
    Il n'y a pas besoin de s'inscrire ; il suffira de présenter un document d'identité en cours de validité (passeport, carte d'identité ou permis de conduire) à l'entrée située sur la Place des Nations.
     
    Une navette gratuite sera proposée par les Transports publics genevois de la Gare Cornavin jusqu'à la Place des Nations (toutes les 20 minutes entre 10h40 et 17h40; dernier départ de la Place des Nations à 18h00).
     
    Un service de restauration sera disponible, proposant plats chauds, sandwichs et boissons.
     

    _______


     

    Pour plus d'informations et demandes des médias
    sur la Journée Portes Ouvertes:


    Mme Alessandra Vellucci, Chef, Section de la presse et des relations extérieures, Service de l'information des Nations Unies à Genève, tel. 022/917.23.36, email: openday2012@unog.ch <mailto:openday2012@unog.ch>
     
    Pour plus d'informations et demandes des médias sur la Suisse et le 10ème anniversaire de son adhésion à l'ONU :
    M. Raphaël Saborit, Chef, Relations avec les médias internationaux, Mission permanente de la Suisse auprès de l'ONU à Genève, tel. 022/749.24.23, raphael.saborit@eda.admin.ch <mailto:raphael.saborit@eda.admin.ch>

    Restez à jour sur la Journée Portes Ouvertes: www.unog.ch/openday2012 <http://www.unog.ch/openday2012>
    and www.facebook.com/pages/Journee-Portes-Ouvertes-de-lONU <https://www.facebook.com/pages/Journ%C3%A9e-Portes-Ouvertes-de-lONU/146671288804596?ref=hl>
     
    Suivez-nous en ligne :

    Facebook:

    https://www.facebook.com/pages/UN-Geneva-Information-Service/ <https://www.facebook.com/pages/UN-Geneva-Information-Service/>

    Flickr:

    http://www.flickr.com/photos/unisgeneva/ <http://www.flickr.com/photos/unisgeneva/>

    Twitter:

    https://twitter.com/unisgeneva <https://twitter.com/unisgeneva>
     
    Site internet des Nations Unies à Genève: http://www.unog.ch/ <http://www.unog.ch/>

    Site internet de la Mission permanente de la Suisse auprès de l'ONU à Genève : http://www.dfae.admin.ch/geneve <http://www.dfae.admin.ch/geneve

     

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Convivialité socialiste:fête PS

    Imprimer

    Le samedi 25 août le Parti Socialiste Ville de Genève s'est réuni pour faire la fête à la ferme de Budé,en toute convivialité. Pétanque, massages, acro-yoga, jeux de société agrémentaient cette journée animée par le groupe Swing Station, jazz manouche, autour de grillades et de produits du terroir.
     
    La présence de toutes les forces du parti: militant-e-s, conseiller-e-s municipaux, député-e-s membres des exécutifs (Sandrine Salerno pour la Ville de Genève, Carole-Ann Kast pour Onex) ainsi que de nouveaux adhérent-e-s,ont montré qu'au-delà de la section Ville de Genève, ces moments conviviaux sont rassembleurs et créent du lien. Ainsi, de nombreux voisin-e-s et habitant-e-s, curieux et curieuses, se sont joints à cette après-midi de fête.   

    Un moment émouvant: les adieux à Félicien Mazzola, qui après 5 ans comme chargé de communication, part vers de nouveaux horizons professionnels, ainsi que l'accueil de Coline de Senarclens et d'Helena de Freitas, nouvelles collaboratrices.   

    Un grand merci à la ferme de Budé, l'espace terroir, les cafés Carasso, et le groupe Swing Station pour leur engagement et générosité.DSC_2298.jpg

    DSC_2307.jpg

    DSC_2316.jpg

    DSC_2317.jpg

    DSC_2321.jpg

    DSC_2341.jpg

    DSC_2359.jpg

    DSC_2362.jpg

    DSC_2370.jpg

    DSC_2382.jpg

    DSC_2394.jpg

    DSC_2403.jpg

    DSC_2405.jpg

    DSC_2405.jpg

    DSC_2416.jpg

    DSC_2439.jpg

    DSC_2440.jpg

    DSC_2449.jpg

    DSC_2479.jpg

    DSC_2491.jpg

    DSC_2502.jpg

    DSC_2505.jpg

    DSC_2507.jpg

    DSC_2532.jpg

    DSC_2540.jpg

    DSC_2550.jpg

    DSC_2564.jpg

    DSC_2570.jpg

    DSC_2622.jpg

    DSC_2607.jpg

    DSC_2588.jpg

    et

    fête Annuelle de la Section d'OnexDSC_2019.jpg

    DSC_2021.jpg

    DSC_2036.jpg

    DSC_2037.jpg

    DSC_2044.jpg

    DSC_2054.jpg

    DSC_2055.jpg

    DSC_2065.jpg

    DSC_2074.jpg

    DSC_2076.jpg

    DSC_2087.jpg

    DSC_2090.jpg

    DSC_2099.jpg

    DSC_2111.jpg

    DSC_2114.jpg

    DSC_2123.jpg

    DSC_2124.jpg

    DSC_2137.jpg

    DSC_2137.jpg

    DSC_2153.jpg

    DSC_2176.jpg

    DSC_2182.jpg

    DSC_2185.jpg

    DSC_2188.jpg

    DSC_2199.jpg

    DSC_2204.jpg

    DSC_2208.jpg

    DSC_2211.jpg

    DSC_2272.jpg

    DSC_2287.jpg

    Lien permanent Catégories : Fête 1 commentaire
  • Ensemble, faisons vivre le Bois de la Bâtie !

    Imprimer

     

    Ce matin, dans ce magnifique décor de la Rade de Genève, la mascotte du Parc aventure de la Bâtie Koni et l'association "Le respect ça change la vie" se sont donnés rendez-vous sur le bateau "Le Savoie", puis devant l’Horloge fleurie.

    Le président du Conseil municipal de la Ville de Genève, Monsieur Jean-Charles Rielle, a également apporté son soutien à ce magnifique projet et à ses initiateurs, les amis du Parc d'aventure du Bois de la Bâtie.

    DSC_1770.jpg
    DSC_1790.jpg
    DSC_1802.jpg
    DSC_1804.jpg
    DSC_1808.jpg
    DSC_1814.jpg
    DSC_1829.jpg

     

    DSC_1835.jpg
    DSC_1848.jpg

     

    DSC_1857.jpg
    DSC_1870.jpg

     

    DSC_1875.jpg
    DSC_1883.jpg


    Motion du 28 juin 2011(M-978) de MM. Julien Cart, Eric Bertinat, Pascal Spuhler, Mmes Maria Casares, Olga Baranova et Marie Chappuis: «Bâtissons un parc aventure au bois de la Bâtie».


    (renvoyée à la commission de la sécurité, du domaine public, de l'information et de
    la communication par le Conseil municipal lors de la séance du 22 novembre 2011)

    PROJET DE MOTION


    Considérant:

    – que le bois de la Bâtie est un site chargé d'histoire, qu'il a été offert à la Ville en 1869 par les frères Turrettini afin qu'il reste un parc public, qu'il est situé aux portes de Genève dans un cadre géographique exceptionnel et qu'il est très apprécié des Genevoises et des Genevois;

    – qu'il serait particulièrement bienvenu de mettre en valeur ce site à travers la création d'activités récréatives, par exemple un parc aventure (aussi appelé «accrobranche»),qui permettront à la population locale de redécouvrir cet endroit privilégié;

    – que des études ont été faites par l'association Les Amis de la Bâtie (M. Monnard) et ont montré que le bois de la Bâtie est le lieu le plus adéquat pour ce genre d'activités en termes d'accessibilité, d'impact sur la nature et d'infrastructures déjà existantes (à savoir des sentiers idéalement disposés, une place de jeux, un parc animalier, etc.);

    – que le canton de Genève ne dispose d'aucune activité similaire, contrairement aux cantons romands et à la France voisine; que, dès lors, de nombreuses familles sont contraintes de rechercher toujours plus loin des activités récréatives alors que la Ville de Genève regorge de ressources qui permettraient de leur offrir ces moments de loisirs;

    – qu'il existe une forte demande de la population en matière de sport de proximité et d'activités interurbaines;

    – que ce genre de concept s'inscrit tout à fait dans les politiques de prévention menées par la Confédération contre la sédentarisation grandissante de nos sociétés, les maladies et les coûts qu'elle induit;

    – qu'il s'agit d'une activité ludique qui permet de sensibiliser toutes les générations aux comportements à adopter dans la nature;

    – que ce concept d'accrobranche permettra d'améliorer la cohésion sociale et le lien intergénérationnel: pendant que les jeunes passent d'arbre en arbre, les grands-parents peuvent les suivre d'en bas le long du chemin;

    – que ces structures sont légères et qu'elles respectent totalement l'environnement, ces installations se mariant totalement à la nature (on ne plante pas de clous) et étant démontables en tout temps;

    – qu'il s'agit d'un sport en vogue depuis vingt ans, qui ne demande pas de connaissances complexes une fois la courte formation reçue,

    le Conseil municipal demande au Conseil administratif:


    – de créer un projet d'étude avec les spécialistes de la Ville dans ce domaine;

    – de réaliser un parc aventure au bois de la Bâtie dans les plus brefs délais;

    – que l'aventure commence à la Bâtie, en créant ce parc accrobranche pour le bonheur
    de nos citoyen-ne-s!


    http://img87.xooimage.com/files/2/1/f/m_978_169_objet_1-3748877.pdf

    =========================================

     

    Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

    Lien permanent Catégories : l'environnement 1 commentaire
  • Vous avez dit « terroriste » ?

    Imprimer

    Une seule et courte vidéo peut-elle démentir tous les arguments de l’Etat turc et des pays occidentaux contre le PKK ?  La guérilla kurde dresse chaque jour des barrages pour contrôle d’identité. Cette fois c’est différant.  L’accusation de « terrorisme » et les mensonges officiels s’effondrent devant les yeux. La vidéo confirme la prise de contrôle par la guérilla depuis 23 juillet d’une vaste zone tout près de la ville de Semdinli.

    Un accueil chaleureux

    Les images tournées par des journalistes qui accompagnaient la délégation montrent l’accueil chaleureux de la foule. Des centaines de personnes descendues des véhicules crient des slogans en faveur du PKK et ils s’embrassent tour à tour, sous l’acclamation.  

    « Nous n’avons vu aucune force gouvernementale dans la région » a déclaré Gultan Kisanak, co-présidente du principal parti kurde BDP, affirmant que la délégation s'est arrêtée devant un point de contrôle de la guérilla sur la route du retour après avoir visité quelques villages.

    Une vaste zone est sous contrôle du PKK depuis 23 juillet à Semdinli et depuis 4 aout à Cukurca, toujours dans la région de Hakkari. La guérilla a pris le contrôle d’une autre zone près de la ville de Hakkari, après avoir lancé le 16 aout un assaut d’envergure contre plusieurs postes des forces de l’ordre.    

    « Nous avons rencontré quatre guérilleros dont une femme sur la route du retour. Ils ont fait de la propagande pour leur cause » a dit de son côté Ertugrul Kurkcu, député du parti kurde BDP de Mersin.

    « Selon un responsable local, sept de dix villages situés dans la zone sont vides » a-t-il ajouté, affirmant qu’un millier de villageois ont été forcé par l’armée de quitter leurs maisons.

    Député libéré : Ils sont les enfants de ce pays

    Quelques jours plutôt, un député avait été arrêté par la guérilla. Il s’agissait du député de parti kémaliste CHP, Huseyin Aygun, arrêté le 12 aout alors qu'il se trouvait dans sa circonscription de Dersim (Tunceli) avant d’être libéré le 14 aout.  

    Le député a été arrêté suite aux plaintes des habitants de Dersim, avait affirmé HPG, la branche armée du PKK, ajoutant ajouté que son arrestation était aussi pour but d’attirer l’attention sur les travaux de construction des barrages.

    « Ils étaient élégants envers moi (…) ils m’ont demandé d’œuvrer plus pour la paix et de mener une politique indépendante.  Aucune atteinte n’a été porté  à ma vie » a déclaré le député d’origine kurde après sa libération. « Ces jeunes sont les enfants de ce pays.  Ils ont dit qu’ils voulaient donner un message de la paix » a-t-il ajouté.

    Le 15 aout, les femmes combattantes  du PKK ont annoncé avoir “placé en garde à vue” un soldat de l’armée turque lors d’un contrôle d’identité entre les villes de Van et de Sirnak. Au moins 81 personnes dont des militaires, des gardians de village, des entrepreneurs, un maire AKP ont été arrêtés par la guérilla entre 1er mai et 13 aout 2012. La plupart ont été libérés après avoir été interrogés par le mouvement qui affirme respecter la Convention de Genève relative au traitement des prisonniers de guerre, dont il fait partie.

    PKK dénonce la déclaration de l’ambassadeur américain

    Refusant de voir la réalité du PKK au sein du peuple kurde et de négocier pour une solution politique et pacifique, l’Etat turc et l’Occident continuent d’accuser ce mouvement de « terrorisme », toute en soutenant les « insurgés syriens » accusés de crimes de guerre par l’ONU.

    Malgré le silence face à la répression anti-kurde et le soutien total de l’Occident, notamment des États-Unis et de la France, à la Turquie, le mouvement kurde s’impose de plus en plus fort pour l’avenir du Moyen-Orient, en rendant insignifiant les frontière actuelles qui divisent le Kurdistan entre quatre pays.

    Le PKK a dénoncé le 16 aout  la déclaration de Franchis Ricciardione, l’ambassadeur américain en Turquie, qui a accusé l’organisation de coopérer le régime Assad. « L’ambassadeur américain doit présenter ses preuves ou nous affirmerons qu’il est un grand menteur et calomniateur » a déclaré le PKK, dans un communiqué.

    Vendredi 15 aout, l’ambassadeur américain avait accusé le régime syrien d’avoir armé le PKK. « Le PKK est un mouvement de la liberté et de la démocratie » a ajouté le mouvement kurde, affirmant que la déclaration de Ricciardione fait partie des mensonges du régime AKP, dans le cadre d’une guerre psychologique contre le peuple kurde.

    « Nous appelons toutes les forces internationales, notamment les États-Unis, à voir la cause du peuple kurde et à abandonner la politique qui sacrifie les kurdes pour les intérêts économiques et politiques » a dit l’organisation, appelant également les mouvements politiques kurdes et les milieux démocratiques à mener une lutte commune contre la campagne de diffamation et de désinformation véhiculée par le régime AKP.

    http://www.actukurde.fr/actualites/313/vous-avez-dit-terroriste.html

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 2 commentaires
  • Le tournoi des entreprises de Beach Rugby, la remise des prix

    Imprimer

    Le tournoi des entreprises de Beach Rugby, la remise des prix vendredi soir, les équipes des entreprises Merck Sereno, Sert, Swiss-Marine, JPTW, Ochner sport, Team des pres, Leman Blue et Holmes place ont joué. les résultats du tournois: Première Swiss-Marine, deuxième place SERT, troisième Merck SERENO, quatrième place JPTW, cinquième place Ochner SPORT, sixième place Team des Pres, septième  Leman Blue et huitième place Holmes Place.

    DSC_0530.JPG

    DSC_0537.JPG
    DSC_0542.JPG
    DSC_0549.JPG
    DSC_0577.JPG
    DSC_0598.JPG
    DSC_0602.JPG

     

    DSC_0614.JPG
    DSC_0627.JPG
    DSC_0653.JPG
    DSC_0656.JPG
    DSC_0671.JPG
    DSC_0675.JPG
    DSC_0678.JPG
    DSC_0692.JPG

     

    DSC_0721.JPG
    DSC_0727.JPG
    DSC_0757.JPG
    DSC_0764.JPG
    DSC_0789.JPG
    DSC_0805.JPG

     

    DSC_0825.JPG
    DSC_0831.JPG
    DSC_0860.JPG

     

    Première place: Swiss-Marine

    DSC_0868.JPG

    Deuxième place: SERT
    DSC_0873.JPG

    photos: Demir SÖNMEZ

    Lien permanent Catégories : Sports 1 commentaire
  • Plus de 550 enfants tués par les forces de l’ordre turques

    Imprimer

    Les enfants kurdes continuent d’être victimes de l’État turc. Plus de 550 enfants ont été tués par les forces de l’ordre en 24 ans, dont quatre entre le 4 et le 7 aout. Deux enfants touchés à la tête et deux autres victimes des explosifs militaires.   

    Le quotidien britannique "The Guardian" a publié dans son édition du 7 aout un article sur les enfants kurdes tués par les forces de l’ordre turques, prenant le cas du petit Mazlum.

    Mazlum_Akay_2.jpg

    Mazlum, touché à la tête

    Mazlum Akay, un enfant kurde âgé de 11 ans, a succombé le 4 aout à ses blessures dans un hôpital d’Adana, après avoir été touché à la tête par une grenade de gaz lacrymogène tiré par un policier du régime AKP en Turquie, suite à une manifestation organisée le 29 juillet par un groupe de jeunes kurdes.

    Mazlum a été le 501e enfant tué par les forces de sécurité turques depuis 1988, selon les organisations des droits de l'humain, cité par le quotidien britannique. Mais le nombre serait encore plus élevé.

    Dans un rapport publié en juin 2012, l’association des droits de l’homme (IHD) affirmait que 552 enfants ont été tués par les forces de l’ordre au cours des 24 dernières années, dont au moins 171 depuis 2002, l’arrivé au pouvoir de l’AKP du premier ministre Recep Tayyip Erdogan.  Au moins 27 enfants kurdes ont été tués au cours de l’année 2011, ajoute de son coté l’association YAKAY-DER.

    Le 5 aout à Adana où vit une importante communauté kurde, des milliers de personnes ont assisté aux funérailles de Mazlum, criant des slogans tels que « Erdogan assassin! », « PKK est le peuple et le peuple est là », « Kurdistan sera le tombeau du fascisme ».

    Seray avait 8 ans…

    Au lendemain des funérailles, Seray Yavuz, une petite fille kurde âgée de 8 ans, a été tuée par l’explosion d’un objet qu’elle avait trouvé, vraisemblablement une bombe non-explosée de l’armée turque. Le drame est survenu à Senyayla, dans la région de Mus.

    Le 7 aout, c’était au tour de Fuat Sak, un jeune kurde âgé de 18 ans, originaire d’Uludere où 34 personnes dont 19 enfants avaient été massacrées fin décembre 2011 par l’aviation turque. Le jeune Fuat a été tué par l’explosion d’un obus de mortier non-explosé qu’il avait trouvé dans le village de Yekmal, sur la frontière avec l’Irak.  L’armée turque bombarde intensivement la région depuis plusieurs semaines.

    Veysi a été tué et enterré secrètement

    Veysi_Demir.jpg


    Le même jour à 5 heures du matin, l’État turc commet un autre crime, dans le village de Toprakseven à Caldiran, dans la région de Van, sur la frontière avec l’Iran. L’enfant kurde Veysi Demir, âgé de 13 ans, a été tué par des tirs de soldats turcs. Touché à la tête, le corps de l’enfant a ensuite été amené par des soldats jusqu'à l’intérieur de la frontière iranienne avant d’être enterré secrètement, a révélé l’agence de presse kurde DIHA, publiant les images de cette atrocité. Sur les images, on voyait le corps sans vie de l’enfant à moitié enterré.

    En outre, au moins 2.225 enfants sont en prison, selon le Ministère de la Justice.


    http://www.guardian.co.uk/world/2012/aug/07/turkish-security-forces-blamed-killing-boy

    Blog de Maxime Azadi avec ActuKurde

    info Maison Populaire de Genève
    www.assmp.org

     

     

    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 2 commentaires
  • Le tournoi des élus de Beach Rugby: Vaincu

    Imprimer

    Le tournoi des élus de Beach Rugby, la remise des prix ce soir, les équipes des élus PLR (Parti Libéral - Radical), Les élus (municipaux et Cantonal), Fête de Genève et Coherans ont joué. les résultats du tournois: Première place Fête de Genève, deuxième place Coherans, troisième place PLR et quatrième place Les élus.

    DSC_0143.jpg
    DSC_0154.jpg
    DSC_0158.jpg
    DSC_0162.jpg
    DSC_0170.jpg
    DSC_0175.jpg
    DSC_0183.jpg
    DSC_0191.jpg
    DSC_0193.jpg
    DSC_0202.jpg
    DSC_0214.jpg
    DSC_0219.jpg
    DSC_0226.jpg
    DSC_0233.jpg
    DSC_0243.jpg
    DSC_0244.jpg
    DSC_0247.jpg
    DSC_0253.jpg
    DSC_0266.jpg
    DSC_0269.jpg
    DSC_0281.jpg
    DSC_0292.jpg
    DSC_0298.jpg
    DSC_0302.jpg
    DSC_0308.jpg
    DSC_0310.jpg
    DSC_0329.jpg
    DSC_0340.jpg
    DSC_0370.jpg
    DSC_0371.jpg
    DSC_0374.jpg
    DSC_0383.jpg
    DSC_0394.jpg
    DSC_0395.jpg
    DSC_0397.jpg
    DSC_0401.jpg
    DSC_0404.jpg
    DSC_0410.jpg
    DSC_0416.jpg
    DSC_0419.jpg
    DSC_0455.jpg
    DSC_0425.jpg
    DSC_0431.jpg
    DSC_0439.jpg
    DSC_0454.jpg
    DSC_0448.jpg
    Photos: Demir SÖNMEZ
    copyright.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Sports 0 commentaire
  • Turquie : 2 824 étudiants et lycéens en prison

    Imprimer

    Au moins 2 824 étudiants et lycéens étaient incarcérés fin janvier 2012, dont 1 778 placés en détention préventive et 1 046 condamnés sous l’accusation d’appartenance à une organisation « terroriste », annonce le ministre de la Justice turc, en réponse à une question d’un député du CHP, parti de l’opposition kémaliste.

    La Turquie est aujourd’hui la plus grande prison du monde pour les étudiants. Parmi ces étudiants incarcérés, la franco-kurde Sevil Sevimli a été libérée lundi 6 aout avec trois autres camarades par la justice turque, a déclaré à l’ActuKurde Sinem Elmas, membre du comité de soutien pour Sevil Sevimli.

    Agé de 19 ans, Sevil avait été arrêtée le 10 mai pour avoir participé à la manifestation du 1e mai. Sa libération fait suite à une campagne médiatique. Son procès aura lieu le 26 septembre.

    Elle est accusée d’être membre d’une organisation « terroriste », sans aucune preuve comme les autres étudiants.  Près la totalité de ces étudiants sont kurdes. Des objets comme des affiches, pancartes, livres, photos, keffieh, parapluies, citrons, œufs, confisqués lors des raids organisés au domicile des étudiants à la suite d’écoutes téléphoniques et de poursuites techniques sont présentés comme des preuves « d'appartenance à une organisation terroriste. »

    Une campagne de signature est lancée sur Awaaz pour la libération des étudiants.

    http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-azadi/070812/turquie-2-824-etudiants-et-lyceens-en-prison


    Lien permanent Catégories : Droits de l'humaine 1 commentaire
  • La remise des prix du tournoi de Geneva beach Rugby

    Imprimer

     

    Le tournoi de Geneva beach rugby, la remise des prix Aujourd'hui, les équipes séniors, petite finale: Barberince battu 5 – 1 par Aureiys et finale Hermance battu 5- 2 par LUC (Lausanne université club) finale féminine Kriek gagne 4 – 0  contre Valkyries.
    DSC_9323.jpg
    DSC_9346.jpg
    DSC_9352.jpg
    DSC_9355.jpg
    DSC_9371.jpg
    DSC_9378.jpg
    DSC_9388.jpg
    DSC_9412.jpg
    DSC_9429.jpg
    DSC_9447.jpg
    DSC_9469.jpg
    DSC_9482.jpg
    DSC_9537.jpg
    DSC_9594.jpg
    DSC_9678.jpg
    DSC_9682.jpg
    DSC_9709.jpg
    DSC_9712.jpg
    DSC_9733.jpg
    DSC_9767.jpg
    DSC_9931.jpg
    DSC_9941.jpg
    DSC_9932.jpg
    DSC_9807.jpg
    DSC_9911.jpg
    DSC_0001.jpg
    DSC_0002.jpg
    DSC_0038.jpg
    DSC_0053.jpg
    DSC_0058.jpg
    DSC_0068.jpg
    DSC_0074.jpg
    DSC_0076.jpg
    DSC_0082.jpg
    Le primaire place l’équipe Kriek  (féminin)
    DSC_0094.jpg

    l’équipe Barberince (petit finaliste)

    DSC_0103.jpg

    Le primaire place l’équipe d’Hermance

     

    copyright.jpg


    Lien permanent Catégories : Fête 0 commentaire
  • Le Geneva Festival Beach Rugby

    Imprimer

    Le Geneva Festival Beach Rugby  prendra ses quartiers à la place du Rhône et à débutais se vendredi après midi à partir de 18h00, avec le tournoi des entreprises avec les équipes du comité des fêtes de Genève, GHI, Léman Bleu, OneFm, et "Merck Serono se Rebif". Merck sereno se rebif est arrivé vainqueur de la manche d’aujourd’hui.


    Se festival c’est passé avec une bonne ambiance et musique, animations, restauration et dans étais au rendez-vous, le tournoi continu jusqu’au dimanche 12 aout 2012
    DSC_8733.jpg
    DSC_7906.jpg
    DSC_7913.jpg
    DSC_7918.jpg
    DSC_7922.jpg
    DSC_7924.jpg
    DSC_7929.jpg

     

    DSC_7933.jpg
    DSC_7940.jpg
    DSC_7859.jpg
    DSC_7874.jpg
    DSC_7890.jpg
    DSC_7902.jpg
    DSC_7951.jpg
    DSC_7960.jpg
    DSC_7973.jpg
    DSC_7985.jpg

     

    DSC_7989.jpg
    DSC_7992.jpg
    DSC_7997.jpg
    DSC_7998.jpg
    DSC_8018.jpg
    DSC_8024.jpg
    DSC_8035.jpg
    DSC_8041.jpg

     

    DSC_8060.jpg
    DSC_8062.jpg
    DSC_8066.jpg
    DSC_8071.jpg
    DSC_8073.jpg
    DSC_8082.jpg
    DSC_8086.jpg

     

    DSC_8102.jpg
    DSC_8132.jpg
    DSC_8135.jpg
    DSC_8163.jpg
    DSC_8166.jpg
    DSC_8167.jpg
    DSC_8178.jpg
    DSC_8186.jpg
    DSC_8197.jpg

     

    DSC_8202.jpg
    DSC_8231.jpg
    DSC_8245.jpg
    DSC_8328.jpg
    DSC_8378.jpg
    DSC_8428.jpg
    DSC_8435.jpg
    DSC_8499.jpg

     

    DSC_8508.jpg
    DSC_8512.jpg
    DSC_8520.jpg
    DSC_8581.jpg
    DSC_8735.jpg

    Photos: Demir SÖNMEZ

     

    Lien permanent Catégories : Sports 0 commentaire
  • Les Genevois ont fêté leur 1er Août !

    Imprimer

    DSC_7665.jpg

    Discours de Monsieur Rémy Pagani, Maire de Genève, à l’occasion de la célébration de la Fête nationale suisse, Plaine de Plainpalais, 1er août 2012

     

    Monsieur le Syndic de la Ville de Nyon, hôte d'honneur du 1er août,

    Mesdames et Messieurs les représentant-e-s des autorités genevoises,

    Mesdames et Messieurs les représentant-e-s de la Genève internationale,

    du monde politique et du monde associatif,

    Mesdames et Messieurs,

    Chers Ami-e-s,

     

    Au nom des Autorités de la Ville de Genève, j'ai le plaisir de vous souhaiter à toutes et à tous une très cordiale bienvenue sur la plaine de Plainpalais enfin rénovée, à l'occasion de la célébration de la Fête nationale suisse.

    Chaque année, c'est au Maire de Genève que revient l'honneur de prendre la parole en ce jour symbolique, qui nous donne l'occasion de nous interroger sur la signification que l'on veut attribuer à la Fête nationale et sur ce qu'elle représente aujourd'hui dans une ville comme Genève, multiculturelle et internationale, mais aussi profondément attachée à ses traditions telles que, par exemple, l'Escalade.

     

    Je crois pour ma part que dans la commémoration d'une Suisse originelle plus ou moins mythique, il y a une volonté d'inscrire dans notre mémoire collective les fondements de la Suisse que nous voulons Pour ma part, je retiens d'abord à ce titre l'expression de la volonté de vivre et d'avancer ensemble.

     

    Vous le savez, la Suisse est parvenue à se forger, au fil du temps et de l'histoire et des conflits, une identité, et ce malgré - ou peut être justement grâce - aux populations, aux cultures et aux mentalités très diverses qui la composent. Elle a su prouver ainsi qu'on pouvait parfaitement tirer avantage de ces différences et que la diversité ne constituait en aucun cas un obstacle, mais qu'elle était au contraire un atout.

     

    Commémorer le pacte de 1291, c'est se souvenir aussi que notre pays a mis des centaines d'années à devenir ce qu'il est aujourd'hui. Depuis plus de 700 ans, la Suisse s'est construite en adhérant à et en assimilant des valeurs universelles, celles qu'il est aujourd'hui impératif de défendre contre l'intolérance, l'indifférence et la barbarie.

     

    Je pense d'abord à l'ouverture au monde. La Suisse a su, à nombre de reprises au cours de l'histoire, ouvrir ses portes. Cette tradition de terre d'asile remonte loin dans le temps. A une époque où l’intransigeance était souvent la règle, la Suisse a été porteuse de tolérance, de paix et d'ouverture au monde, fière d'en partager les espoirs, les souffrances, les défis.

     

    Depuis qu'elle a accueilli au début du 20e siècle les tous premiers efforts entrepris pour créer une communauté internationale responsable et solidaire, notre ville est devenue le siège européen des Nations Unies et le lieu d'accueil de dizaines d'institutions spécialisées. Genève est une terre d'accueil privilégiée pour les rencontres internationales, favorisant ainsi le dialogue entre les nations.

     

    Avec une population composée de près de 50% de personnes venant d'horizons divers, elle est la preuve vivante que différentes cultures peuvent vivre ensemble, en basant leurs relations sur le respect et sur une volonté d'ouverture vers l'autre. La Suisse se doit d'inscrire ainsi son action dans le monde qui l’entoure et faire preuve de solidarité.

     

    « Un pour tous, tous pour un !». N'est-ce pas la devise gravée sur la coupole du Palais fédéral à Berne, qui symbolise l'esprit de solidarité dans que revendique la Suisse comme fondement de sa construction? Je suis profondément convaincu que cette valeur de solidarité doit en effet devenir encore plus et plus concrètement un des fondements de notre société.

     

    Ce moment de partage et de souvenir doit en effet aussi nous permettre de nous projeter vers l'avenir en nous interrogeant sur ce que nous sommes et sur ce que nous voulons devenir. Les enjeux qui sont ceux du 21e siècle sont nombreux. Ils passent notamment par le renforcement des droits sociaux, la diminution de l'écart qui sépare aujourd'hui encore les pays du Nord de ceux du Sud, la tentative d'éradiquer la pauvreté dans le monde et aussi, bien sûr, par une juste répartition des richesses produites par l'ensemble de la  société. L’écart entre les riches et les pauvres ne cesse de grandir, ici, dans notre région. Ceci, est intolérable.

     

    L'amélioration de la qualité de vie de chacune et de chacun - dans la durée - est donc une priorité. ll est donc indispensable de prendre un ensemble des mesures pour répondre à la crise écologique et climatique et pouvoir léguer aux générations futures un monde plus sain, plus convivial, plus vivable. J'ai voulu donner, dans cette Fête du 1er août, une place aux employés et employées de Merk-Serono qui luttent depuis plusieurs mois déjà contre la catastrophe industrielle qu'ils subissent et que nous partageons.

     

    Alors que leur ancien propriétaire a vendu son entreprise en faisant un bénéfice de16 milliard et que des dividendes ont été grassement octroyés aux actionnaires il y a peu, ces employé-e-s sont réduits à se battre pour des indemnités de licenciement dérisoires. Tous les habitants et habitantes de la région devraient être à leurs côtés. Ils-Elles sont là, je vous propose de les applaudir.

     

    Mesdames et Messieurs, la Suisse est vraiment un singulier pluriel. Elle n'est finalement que le résultat de 26 histoires cantonales et d'innombrables histoires locales. Elle est profondément enracinée dans son terroir et ouverte sur le monde traversée par les courants internationaux...

     

    C'est la raison pour laquelle j'ai voulu que cette Fête nationale soit le symbole de son ouverture au monde, mais aussi de son ancrage dans la tradition. Voilà pourquoi j'ai souhaité que, pour la première fois à Genève, le public puisse assister à l'une des manifestations les plus typiques de notre pays que sont les combats de reines.

     

    Ces vaches de la race d'Hérens sont uniques en leur genre. Elles sont la fierté de tout un canton et je suis ravi que Genève ait pu - exceptionnellement - servir de vitrine à cette magnifique tradition. Ces vaches ne sont pas des bêtes de cirque, mais sont nos invitées, venues en compagnie de leurs propriétaires, paysans de montagnes. Elles ne combattent que si elles le veulent.

     

    Je vous invite par ailleurs à prendre connaissance des conditions de vie des paysans de montagne et à constater qu'ils ont subi et qu'ils vont encore subir une réduction très importante de leur revenu, pourtant garanti par une votation fédérale d'aide et de soutien.

     

    Ce soir, vous pourrez aussi assister, également pour la première fois à Genève, à un concert des bluesmen touareg du groupe Tinariwen, qui chantent depuis 30 ans le désir de liberté qui étreint leur peuple.

     

    Ils se produiront avec le trompettiste de jazz Erik Truffaz. Car la célébration de la Fête nationale, c'est bien sûr aussi l’occasion de se retrouver ensemble pour partager un moment de joie, de plaisir et de fête jusque tard dans cette nuit d'été.

     

    Je vous remercie de votre attention et, au nom des Autorités de la Ville de Genève, je vous souhaite à toutes et à tous un magnifique 1er août.

     

    Vive la République, Vive Genève, Vive la Suisse.

    Rémy Pagani, Maire de Genève – 1er août 2012


    DSC_6959.jpg
    DSC_6963.jpg
    DSC_6995.jpg
    DSC_7001.jpg
    DSC_7037.jpg
    DSC_7040.jpg
    DSC_7068.jpg
    DSC_7087.jpg
    DSC_7088.jpg
    DSC_7089.jpg
    DSC_7092.jpg
    DSC_7131.jpg
    DSC_7140.jpg
    DSC_7146.jpg
    DSC_7177.jpg
    DSC_7178.jpg
    DSC_7194.jpg
    DSC_7196.jpg
    DSC_7197.jpg
    DSC_7212.jpg
    DSC_7270.jpg
    DSC_7273.jpg
    DSC_7283.jpg
    DSC_7287.jpg
    DSC_7293.jpg
    DSC_7315.jpg
    DSC_7317.jpg
    DSC_7318.jpg
    DSC_7329.jpg
    DSC_7375.jpg
    DSC_7336.jpg
    DSC_7347.jpg
    DSC_7351.jpg
    DSC_7375.jpg
    DSC_7378.jpg
    DSC_7388.jpg
    DSC_7408.jpg
    DSC_7416.jpg
    DSC_7422.jpg
    DSC_7435.jpg
    DSC_7444.jpg
    DSC_7459.jpg
    DSC_7465.jpg
    DSC_7477.jpg
    DSC_7483.jpg
    DSC_7500.jpg
    DSC_7507.jpg
    DSC_7512.jpg
    DSC_7526.jpg
    DSC_7532.jpg
    DSC_7534.jpg
    DSC_7539.jpg
    DSC_7540.jpg
    DSC_7545.jpg
    DSC_7560.jpg
    DSC_7562.jpg
    DSC_7570.jpg
    DSC_7572.jpg


    Je vous souhaite à toutes et à tous un heureux 1er Août
    dans le respect de la diversité et de la solidarité!

    "Invité par le Bureau des 3 églises pour la célébration
    oecuménique du 1er Août 2012 à 18 heures à la Cathédrale
    Saint-Pierre,je m'y suis rendu le coeur léger et l'esprit
    enchanté ce 13éme jour du mois de Ramadan de l'année de
    l'Hégire 1433.

    Dans cette immense Cathédrale pleine d'une belle
    assemblée, nous étions assis les uns à côté des autres
    toutes religions, tous partis politiques et tous
    représentants de la société civile confondus, tous
    humains, tous semblables.

    Le pasteur Patrick Baud de l'Eglise protestante de
    Genève, l'Abbé Daniel Brocca de l'Eglise catholique romaine
    et le curé Jean-Claude Mokry de l'Eglise catholique
    chrétienne nous ont accueilli et salué.

    Accompagnés par l'excellent organiste Monsieur Vincent
    Thévenaz nous chantâmes avec l'assemblée la "Prière
    patriotique",des paroles merveilleuses qui parlent à
    chacune et chacun de nous car c'est du Seigneur de tous
    dont il s'agit, une prière inter religieuse et
    universelle, jugez par vous-mêmes:

    1. Seigneur accorde ton secours
        Au beau pays que mon coeur aime,
        Celui que j'aimerai toujours
        Celui que j'aimerai quand même.
        Tu m'as dit d'aimer: j'obéis,
        Mon Dieu protège mon pays(bis)
        (...)

    Du haut de sa chaire, le pasteur Patrick Baud nous a
    rappelé que cette année 2012 est marquée Genève, par la
    fin des travaux de la Constituante. Ce groupe de 80
    personnes, élus en 2008, a terminé son mandat et nous aurons
    à voter pour ou contre cette nouvelle constitutionnel 14
    octobre prochain.
    Cette nouvelle Constitution commence par le préambule:
    Le peuple de Genève ,reconnaissant de son héritage
    humaniste, spirituel, culturel et scientifique, ainsi que de
    son appartenance à la Confédération suisse, convaincu de la
    richesse que constituent les apports successifs et la
    diversité de ses membres, résolu à renouveler son contrat
    social afin de préserver la justice et la paix, et à
    assurer le bien-être des générations actuelles et
    futures,(...).

    Ceci dit, debout nous entonnâmes à l'unisson le chant du
    Cantique suisse, celui qui commence par:
    "Sur nos monts quand le soleil..." et finit par "Dieu nous
    bénira du haut des cieux."

    Quelques instants après je suis retrouvé sur la terrasse
    de l'Uni Dufour pour écouter le discours de Monsieur
    Pagani et des paroles encourageantes sur le grand Genève
    de la part de Monsieur "Paléo" qui était l'invité
    d'honneur de la ville.
    Je n'ai pas pu rester pour la suite des festivités, il
    était pas loin de 20 heures, juste le temps de rentrer chez
    moi pour rompre le jeûne car ce 1er Août 2012 ou ce 13
    Ramadan 1433 le coucher du soleil qui s'était voilé devait
    avoir lieu à 21:08.
    Je vous souhaite à toutes et à tous un heureux 1er Août
    dans la célébration de la diversité, de la confiance, de la
    solidarité et de la sécurité."
    Hafid Ouardiri
    Fondation pour l'Entre- connaissance.


    Fondation pour l'Entre- Connaissance
    14 rue du Môle
    1201 Genève

    T.+4122 7320137 | N.+4179 3320055

     


    fec@worldcom.ch | www.fec-geneve.ch

    DSC_7582.jpg
    DSC_7585.jpg
    DSC_7586.jpg
    DSC_7605.jpg
    DSC_7610.jpg
    DSC_7614.jpg
    DSC_7617.jpg
    DSC_7629.jpg
    DSC_7633.jpg
    DSC_7638.jpg
    DSC_7647.jpg
    DSC_7652.jpg
    DSC_7665.jpg
    DSC_7671.jpg
    L1007332.jpg
    L1007334.jpg
    L1007394.jpg
    L1007409.jpg
    L1007432.jpg

    DSC_7681.jpg
    DSC_7687.jpg

    DSC_7699.jpg
    DSC_7705.jpg
    DSC_7715.jpg
    DSC_7731.jpg
    L1007474.jpg

    DSC_7739.jpg
    DSC_7824.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Fête 2 commentaires