01/10/2012

"Dixième Rassemblement pour les droits humains: “Accès aux soins de Santé”

Chaque année, depuis dix ans, le Conseil d'Etat propose aux organisations non gouvernementales (ONG) ayant leur siège à Genève de se rassembler autour d'une thématique d'actualité.

La 10ème édition a été inaugurée par le conseiller d'Etat Pierre Maudet, ce matin à La Pastorale avec pour thème “Accès aux soins de Santé” et la présence 140 représentants d'ONG."

DSC_6818.jpg

DSC_6819.jpg

DSC_6822.jpg

DSC_6824.jpg

DSC_6841.jpg

DSC_6845.jpg

DSC_6847.jpg

DSC_6849.jpg

DSC_6851.jpg

DSC_6854.jpg

DSC_6861.jpg

DSC_6864.jpg

DSC_6868.jpg

DSC_6869.jpg

DSC_6870.jpg

DSC_6873.jpg

DSC_6876.jpg

DSC_6877.jpg

DSC_6878.jpg

DSC_6879.jpg

DSC_6881.jpg

DSC_6882.jpg

DSC_6885.jpg

DSC_6888.jpg

DSC_6894.jpg

DSC_6895.jpg

DSC_6896.jpg

DSC_6897.jpg

DSC_6900.jpg

DSC_6901.jpg

DSC_6905.jpg

DSC_6907.jpg

DSC_6910.jpg

DSC_6919.jpg

 

DSC_6918.jpg

DSC_6926.jpg

DSC_6928.jpg

DSC_6935.jpg

DSC_6939.jpg

Discours de Madaem Fabienne Bugnon, a l'occasion de la clôture dixième Rassemblement pour les droits humains.

 

 

 

 

 

Chaque année, depuis dix ans, le Conseil d'Etat propose aux organisations non gouvernementales (ONG) ayant leur siège à Genève de se rassembler autour d'une thématique d'actualité. Une belle occasion pour ces ONG de s'informer, de se former et de débattre.

 

Cette 10e édition inaugurée par le conseiller d'Etat Pierre Maudet, le lundi 1eroctobre 2012 a permis au nombreux public de découvrir des facettes peu connues des inégalités qui perdurent face à l'accès aux soins de santé, que ce soit dans le monde ou même ici à Genève avec le travail magnifique mené par la CAMSCO (Consultation ambulatoire mobile de soins communautaires) qui reçoit jour après jour, et de plus en plus, des personnes qui seraient, ailleurs, exclues du système de santé.

 

Il est impossible de résumer les interventions de ce jour, tant elles étaient riches et complémentaires, toutefois j'en retire pour ma part et notamment, trois messages :

 

-   OUI l'inégalité face aux soins de santé est une violation des droits humains et en particulier de l'article 25 de la déclaration Universelle des droits de l'Homme. En ce sens, le thème choisi était tout à fait pertinent :

 


 


 

-   2.3% seulement de toutes les dépenses de santé sont consacrées à la prévention et à la promotion de la santé ;

 


 


 

-   Il ne manque "que" 13 milliards pour avoir une couverture universelle des soins.

 

Nos sincères remerciements aux Professeur-e-s Bouchardy et Loutan, au Docteurs Kiefer et Besson, à Mme Coppex, à l'OMS et au CICR pour les nombreuses pistes de réflexion qui nous ont été offertes.

 

D'ici quelques semaines, l'ensemble des contributions sera en ligne sur www.ge.ch/odh

  


Fabienne Bugnon

Directrice générale
Office des droits humains
Département

 

DSC_6957.jpg

DSC_6958.jpg

DSC_6960.jpg

DSC_6972.jpg

DSC_6976.jpg

DSC_6978.jpg

DSC_6965.jpg

DSC_6961.jpg

Maison Populaire de Genève

www.assmp.org


Commentaires

Votre blog est un peu à l'image de votre discours, plein les yeux mais pas de contenu. J'ai entendu dire que vous vous opposiez à la nouvelle constitution, si c'est bien la cas, ce que j'en ai retenu c'est précisément qu'elle garanti l'accès au système de santé!
Merci d'expliquer votre position qui est pour le moins ambigue!

Écrit par : Emile Ducommun | 01/10/2012

Les commentaires sont fermés.