20/10/2012

Quand l'art investit Plainpalais


Vendredi a eu lieu le vernissage du projet d'art de Plainpalais,  le dernier volet du projet d'art public Neon Parallax en présence de M. Charles Beer, conseiller d'Etat chargé du département de l'instruction publique  de la culture et du sport (DIP) et Sami Kanaan, conseiller administratif chargé du département de la culture et du sport. Trois nouvelles installations lumineuses, crées par les artistes Ann Veronica Janssens, Pierre Bismuth et Christian Robert-Tissot, viennent mettre fin au projet (débuté en 2006) sur les toits de trois immeubles bordant le côté est de la plaine (boulevard Georges-Favon et avenue Henri-Dunant). Un livre, une exposition et un colloque accompagnent ce projet d’art public. Plainpalais est devenu le nouveau visage du sport et de la culture de Genève. Crée et conçu spécifiquement pour la plaine de Plainpalais, l’ensemble des neuf installations a été pensé comme un contrepoids artistique aux publicités mises sur les quais bordant la rade, ces deux espaces urbains ayant une configuration presque identique, en forme de losange.

DSC_8645.jpg

DSC_8655.jpg

DSC_8659.jpg

DSC_8668.jpg

DSC_8669.jpg

DSC_8670.jpg

DSC_8695.jpg

DSC_8700.jpg

 

DSC_8724.jpg

DSC_8726.jpg

DSC_8730.jpg

DSC_8739.jpg

DSC_8744.jpg

DSC_8910.jpg

DSC_8930.jpg

DSC_8970.jpg

DSC_9006.jpg

DSC_9036.jpg

DSC_9045.jpg

DSC_9094.jpg

DSC_9101.jpg

DSC_9117.jpg

DSC_9128.jpg

DSC_9164.jpg

DSC_9170.jpg

DSC_9182.jpg

L1008181.jpg

L1008196.jpg

L1008242.jpg

L1008245.jpg

L1008258.jpg

L1008281.jpg

L1008270.jpg

Photos: Demir SÖNMEZ

Commentaires

La Turquie hostile aux journalistes?
Le gouvernement turc a interné ces dernières années plus de journalistes que la Chine, l'Iran ou l'Erythrée, a indiqué le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) dans un rapport publié lundi. Le CPJ, basé aux Etats-Unis, a recensé 76 journalistes emprisonnés en Turquie à la date du 1er août, dont 61 au moins en raison de leurs écrits ou de leurs enquêtes.

Écrit par : Corto | 23/10/2012

Les commentaires sont fermés.