07/11/2012

Grève de la faim à Genève !

Aujourd’hui, sur la place des Nations, une dizaine d’intellectuels, d’écrivains, de journalistes et de chanteurs d’origine kurde et turque ont entamé une grève de la faim pour soutenir 10 mille prisonniers politiques kurdes en grève de la faim en Turquie.

Depuis le 5 novembre, dix mille prisonniers politiques kurdes ont rejoint la grève de la faim qui était lancée le 12 septembre. Déjà quelque 700 prisonniers kurdes sont en grève de la faim illimitée.

Parmi eux, 63 prisonniers dont deux journalistes sont en grève depuis le 12 septembre et leur état de santé entre dans une phase très critique. Au bout de deux semaines, le nombre des prisonniers en grève avait atteint des centaines.

Les grévistes sur la place des Nations à Genève (en suisse) appellent l'état turc à accepter la revendication des prisonniers avant qu’il y ait des morts. Ils lancent le même appel aux organisations internationales, à tous les défenseurs des droits humains et aux parlementaires européens pour qu’ils se mobilisent. En votre qualité de défenseurs des Droits de l’Homme, nous vous invitons encore une fois à envoyer immédiatement une délégation d’observateurs en Turquie. Dans cette situation, il faut agir et vite pour sauver la vie des prisonniers politiques. Demain ce sera tard !

 

L1008960.JPG

L1008828.JPG

L1008849.JPG

L1008934.JPG

L1008909.JPG

L1008932.JPG

L1008832.JPG

 

L1008961.JPG


Maison Populaire de Genève

www.assmp.org

Les commentaires sont fermés.