16/02/2013

Une vague de colère à Neuchâtel pour le soutien aux grévistes de La Providence!

Ce matin devant la gare de Neuchâtel, plus de 2500 syndicalistes et employés de la santé ont exprimé leur soutien aux grévistes de l'hôpital de la Providence. Les manifestants, venus de toute la Suisse, ont dénoncé la tendance à la privatisation des institutions de santé.

Les 22 protestataires qui ont été émotionnellement blessées en sont samedi à ce qu'elles considèrent comme leur 83e jour de grève.

Les manifestants ont défilé au centre de Neuchâtel avant de se rassembler devant l'Hôpital de La Providence. Les grévistes de la Providence exigent le maintien de leur convention collective de travail (CCT) dans le cadre de la reprise de l'établissement par le groupe privé Genolier.

Les revendications des grévistes et du personnel:

1. Maintien de la CCT santé 21 pour le personnel de l’hôpital de la Providence

2. Pas de licenciements

3. Pas d’externalisation de services

012_9050.jpg

012_9062.jpg

012_9068.jpg

012_9097.jpg

012_9106.jpg

012_9118.jpg

012_9127.jpg

012_9152.jpg

012_9158.jpg

012_9168.jpg

012_9191.jpg

012_9206.jpg

012_9226.jpg

012_9232.jpg

012_9235.jpg

L1012790.jpg

L1012801.jpg

L1012803.jpg

L1012814.jpg

L1012832.jpg

L1012833.jpg

L1012834.jpg

012_9262.jpg

012_9293.jpg

012_9301.jpg

012_9319.jpg

012_9326.jpg

012_9340.jpg

012_9343.jpg

012_9350.jpg

012_9357.jpg

012_9362.jpg

012_9367.jpg

012_9377.jpg

L1012856.jpg

012_9327.jpg

 

 

 

Commentaires

Il y a aussi de nombreux habitants du canton qui sont contre.Il faudrait aussi le souligner.Car derrière ces grévistes se cachent peut-être des arnaqueurs s de vrais manipulateurs du numérique ayant compris comment mener les sans occupations du week end à courir au lac.
Ou comment des sociétés préposées aux comptage des manifestants utilisent ceux-ci juste pour permettre au développement d'appareils de plus en plus sophistiqués.
c'est ce qui s'est produit avec les centre de tris,tous ces moyens sont d'origine UE et quand on sait les moyens financiers des syndicats français on comprend leur envie de bluffer les partis suite à leurs défilés organisés et qui sont sans doute en plus comptabilisés comme jours de travail.
Commercialement parlant,faut penser plus loin que son nez !

Écrit par : lovsmeralda | 17/02/2013

Tout mon soutient à ces grévistes!

Écrit par : Riro | 19/02/2013

Les commentaires sont fermés.