15/06/2013

Manifestation pour le Tibet

Les Communauté Tibétaine de Suisse et du Liechtenstein se sont rassemblé aujourd’hui, le premier rassemblement à eu lieu devant le palais Wilson et le second sur la place des nations, la raison de ses rassemblement est que les Nations Unis doivent envoyer une commission d’enquête indépendante au Tibet maintenant ! Toujours pas d’action concrète de l’ONU !

« Combien de souffrances supplémentaires doit encore endurer le Tibet ?»

Les Tibétains et leurs sympathisants se réunissent devant le Palais Wilson et sur la Place des Nations afin d’exprimer leur déception quant au manque concret d’action des Nations Unies tout en espérant un changement d’attitude de leur part. Ils appellent les Nations Unies à prendre des mesures concrètes de suite.

La situation des droits humains au Tibet s’est dégradée encore plus depuis le début de cette campagne il y a deux ans. Les Tibétains doivent endurer un déni total de leurs droits les plus élémentaires alors que le gouvernement chinois continue à imposer des mesures de répression extrêmes. Au lieu d’entendre les demandes légitimes des protestataires, les autorités chinoises utilisent la force pour les supprimer.
 
La suppression n'est pas limitée à ceux qui protestent dans la rue. Nous pouvons également attester d'une vague de répression chinoise sur les intellectuels tibétains qui osent exprimer leurs vrais sentiments et aspirations dans une ambiance très oppressive. Depuis 2008, plusieurs écrivains tibétains, des blogueurs, des intellectuels et personnalités culturelles ont été arrêtés.Dans un acte de désespoir ultime, en l'absence d'aide de la communauté internationale et tout espoir, près de 118

Tibétains se sont immolés - un chiffre dramatique qui explique la réalité.

Depuis mai 2011, les sections de la Communauté Tibétaine de Suisse et du Liechtenstein ont organisé chaque mois une manifestation pacifique devant les édifices des Nations Unies à Genève et ont soumis divers mémorandums de cas spéciaux les plus urgents concernant la situation dramatique au Tibet, à savoir la suppression de la liberté religieuse, de la liberté d’expression, d’opinion, des droits des femmes, de la langue tibétaine, également de l’utilisation généralisée de la torture, de la sédentarisation forcée des nomades, la situation des prisonniers politiques y compris celle du Panchen Lama, les nombreuses immolations tragiques et la pratique d’un génocide culturel. Enfin, ils demandent la reprise sans délai d’un dialogue entre les envoyés du Dalaï Lama et le gouvernement chinois. Bien que nous apprécions les paroles de préoccupation face à la détérioration de la situation au Tibet prononcées récemment par Son Excellence, Mme Navanethem Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, nous exigeons des mesures concrètes dès maintenant.

Nous insistons donc de nouveau auprès des Nations Unies d’intervenir auprès de la Chine afin qu’elle :

- autorise un accès sans entrave aux médias internationaux, aux diplomates étrangers et aux experts indépendants des Nations Unies dans toutes les régions troubles du Tibet

- respecte les droits des Tibétains à la liberté de religion, d’expression et de réunion garantis par la Constitution Chinoise

- garantisse l’égalité des nationalités et celle des langues

- respecte les droits des femmes tibétaines

- cesse l’utilisation de la torture, le génocide culturel et la sédentarisation forcée des nomades

- libère sans conditions préalables tous les prisonniers politiques ainsi que le Panchen Lama

- entende les demandes légitimes des protestataires

- mette fin à la soi-disante «rééducation patriotique» dans les monastères et laisse les moines et les nonnes pratiquer librement leur religion;

- reprenne le dialogue avec les représentants Tibétains afin

 

DSC_6705.jpg

DSC_6706.jpg

DSC_6709.jpg

DSC_6712.jpg

DSC_6725.jpg

DSC_6727.jpg

DSC_6729.jpg

DSC_6730.jpg

DSC_6732.jpg

DSC_6734.jpg

DSC_6736.jpg

DSC_6747.jpg

DSC_6753.jpg

DSC_6755.jpg

DSC_6757.jpg

DSC_6758.jpg

DSC_6763.jpg

DSC_6768.jpg

DSC_6776.jpg

DSC_6778.jpg

DSC_6780.jpg

DSC_6782.jpg


Photos: Demir SÖNMEZ

 

copyright.jpg


Les commentaires sont fermés.