06/07/2013

Solidarité avec les Musulmanes et les Musulmans de Birmanie

Aujourd'hui, samedi 6 juillet 2013, le Collectif Jasmin et le Collectif Halte au massacre en Birmanie ont organisé un rassemblement sur la place des Nations à Genève en solidarité avec les Musulmanes et les Musulmans de Birmanie victimes d'une campagne de nettoyage ethnique depuis 2012.

Dans ce qui peut être assimilé à une énième version de Sabra et Chatila, les autorités de l'Etat laissent faire et pire participent à la répression terrifiante menée par des moines bouddhistes qui n'hésitent pas à tuer hommes, femmes et enfants.
 
Comme face à la répression que subit le peuple syrien depuis plus de deux ans, la communauté internationale n'offre que silence qui tue et médias qui regardent ailleurs.

Le Collectif Jasmin a invité des moines bouddhistes à se joindre à cette action pour rappeler qu'il ne fallait pas confondre le Bouddhisme et ceux qui se réclament de lui pour le salir. Les Musulmanes et les Musulmans subissent systématiquement cet amalgame "Islam=musulmans=islamistes=terroristes" pour ne pas tomber dans ce raccourci injuste quand il s'agit d'une autre religion.

L'Islam et le Bouddhisme sont des religions pacifiques et pleines d'amour qui sont déshonorées par quelques ignorants qui ne représentent qu'eux-mêmes.


Le Collectif Jasmin appelle donc la communauté internationale à faire cesser ces massacres et demande aux représentants les plus illustres de la religion bouddhiste de peser de toute leur autorité en condamnant, haut et fort, sans réserve ni délai, les crimes contre l'humanité commis par des moines en Birmanie.
Shady Ammane (Fondateur du Collectif Jasmin)

 

DSC_3327.jpg

DSC_3335.jpg

DSC_3343.jpg

DSC_3348.jpg

DSC_3353.jpg

DSC_3359.jpg

DSC_3362.jpg

DSC_3364.jpg

DSC_3396.jpg

Photos: Demir SÖNMEZ

 

copyright.jpg


Commentaires

Dommage que ce soient toujours les plus obéissantes aux lois musulmanes (disons à la version la plus restrictive) qui protestent en montrant leur appartenance par le foulard islamique.

Écrit par : Mère-Grand | 07/07/2013

@Mère-Grand

Il y a des gens qui sont en train d'être massacrés et tout ce que vous trouvez à dire est faire un commentaire concernant le foulard. Abject.

Écrit par : Louis | 07/07/2013

Pourquoi toujours protester contre ceux qui se comportent de façon irrespectueuse face à l'Islam et jamais contre ceux de l'intérieur qui, comme vous le dites, "sont des ignorants qui déshonorent l'Islam et ne représentent qu'eux-mêmes" ?

Pourquoi ne pas faire taire ces quelques ignares ?

Pourquoi ne pas se révolter de l'intérieur contre ces ignares qui, malgré qu'ils soient si peu nombreux et si négligeables, massacrent 100'000 chrétiens chaque année comme nous l'a dit récemment le Vatican ?

Écrit par : archi-bald | 07/07/2013

que de voyeurisme gratuit! faire ainsi appel à l'apitoiement facile auprès de qui ignore tout et restent sans savoir! Dur de faire la différence avec tant de commentaires et infos bidons!

Demir, ça me touche d'autant plus perso que je connais un peu la Birmanie et quelques rohingyas (pour y avoir fait pas mal de trucs et aidé certains d'entre eux), ces musulmans (moins de 4% de la population birmane) dont vous faites croire qu'ils sont persécutés à mort, victimes soumises à la barbarie des moines birmans..

ces musulmans "victimes" sont les rohingyas, une communauté de musulmans migrants clandestins du Bengladesh en Arakan.

Ce que vous n'indiquez pas:
Les birmans sont très pacifistes. les moines sont birmans. et décideurs.

Aucun journaliste ni assoce du coin n'est en mesure de concevoir ce qu'est la Birmanie et ce qui s'y passe. sauf une chose: vous savez parfaitement ce qu'il en est des tentatives de soulèvement perpétuées partout par membres d'un islam extrémiste.

Alquaïda
- viols & sauvages agressions commis par des islamistes ont été déclencheurs de mouvements de répression "décisifs" (les moines birmans sont actifs).
- Les activistes: comme ailleurs, il y a résurgence de violences partout où possible, d'islamistes extrémistes issus alquaïda.
- Réactions, défenses: il n'y a pas de nationalisme, mais défense d'une culture.

Car sinon et jusqu'à ces attaques et viols de femmes en Arakan, les birmans étant de nature très pacifistes, birmans et musulmans cohabitaient pacifiquement.


Les musulmans "victimes": comment arrêtez-vous les agressions d'islamistes extrêmes? et vous ne parlez pas des exactions commises contre les birmans?



Tout ce passe aujourd'hui ici dans ce monde de voyeurs ignorants que vous titillez

comme lors de la surmédiatisation d'appels aux dons pour les victimes d'inondations suite au tsunami
ayant gravement touché la totalité des cotes thaïlandaises,
lorsqu'en fait moins d'un quart des cotes touchées concernait la Thaïlande, le reste étant les cotes birmanes.

tant d'appels à la pitié-voyeuriste ne servent qu'une cause: est-ce bien la vôtre? et discréditent à coup sûr.

Écrit par : Pierre à feu | 07/07/2013

@Louis
Tous les jours des gens se font massacrer au nom de l'Islam et vous ne trouvez rien à dire du tout.

Écrit par : Mère-Grand | 07/07/2013

Ce site est simplement truffé de raciste non-assumés, d'islamphobes invétérés, d'ignorants avérés, de moutons conditionnés... Le tout arosé d'un amat de mensonges et d'absurdités sans nom. Comment osez vous dire que :
- les birmans sont tous pacifistes ! FAUX. Même si on se tient au simple statistique de débutant, il est par définition faux de autoproclamer la pacifisté d'une nation entière ! Aucune nation n est pacifiste a 100%, lez extremes existent partout, et meme chez les boudhistes (je vous renvoi au moine Wirathu qui propage la haine et le Chaos Au pays, au groupe 969 qui sement la Panique...etc)
- le massacre d'un Rohingyas est un génocide que la junte birmane que vous connaissance tant apparemment, 4 charniers ont été découverte, et même HRW parlent de nettoyages ethniques, je ne cite même pas l'ONU qui déclare les rogingya comme étant l ethnie la plus persécuté au MONDE.
- n'oubliez pas de préciser aux gens et de leur parler de moi xénophobe de 1982 instaurée par la junte birmane.
- n'oubliez pas non plus de parler de l'identité birmane incontestée des rohingys, qui sont présent en Birmanie depuis le 8eme siècle !! Pourquoi vous ne le dites pas si vous connaissez tant les Rohingyas ? Connaissez vous l histoire du Bengladesh, l Inde le pakistan dans cette problématique ?
- pourquoi vous ne parlez pas non plus des milices de boutistes EXTRÉMISTES missionnés par la junte Birmane avec la complicité de certains leaders d EXTRÉMISTES boutistes tel que Ashine Wirathu qui sillonnent le pays et provoquent des incidents contre les musulmans de Birmanie pour justifier des actes les plus barbares ? Même le Wirathu s est donnée le sur nom du BENLDEN BIRMAN... Sans commentaire.
Arrêtez de propager des mensonges et instruisez vous avant de polluer nos yeux avec vos sottises grandes comme la terre.

Écrit par : Pacoraban | 07/07/2013

Mère-Grand, je préfère faire appel à la réflexion & à l'intelligence:

on a là une récupération pour victimisation faite par certains groupes communautaires musulmans, au mépris de leur méconnaissance et incapacité d'analyse des réalités birmanes - groupes n'ayant par ailleurs aucun objectif commun (en seraient bien incapables)

non seulement la réalité des musulmans et autres éthnies en Birmanie n'est pas binaire mais le génocide religieux présenté ici est antinomique

Si quelqu'un cherche à comprendre : voir ce qui s'est passé ailleurs où se sont développé des foyers d'activistes islamistes extrêmes (mon choix de dénomination globale pour ces tueurs primaires),

organisant exactions, vols, meurtres, viols (leur arme de guerre favorite) pour dominer par la terreur des groupes de population isolée: cf. en Malaisie, au Népal ou en provinces du sud-est indien.

la stratégie est habituelle: cette récupération + désinformation est provoquée, ciblée et sert à alimenter la violence voulue par ces mêmes islamistes extrêmes.

Écrit par : Pierre à feu | 07/07/2013

@Pacoraban, en 1981, j'y étais en Birmanie. et vous?

Écrit par : Pierre à feu | 07/07/2013

Pacoraban, vous confondez tout, la junte le bouddhisme et les moines, les épurations éthniques, l'immigration musulmane et les provinces de Birmanie.

semble que vous n'avez jamais mis le pied en Asie ailleurs qu'à Wikipédia ou en touriste à 2 semaines le truc.

Écrit par : Pierre à feu | 07/07/2013

Salam
un bon reportage sur cette communauté persécutée:
http://www.larando.org/rohingyas-silence-on-tue/

Écrit par : Christophe | 07/07/2013

@ Grand-Mère

De plus en plus abject.

Des gens se font massacrer et tout ce que vous importe est la « prétendue religion » soit des massacreurs, soit de ceux qui manifestent pour attirer l’attention de ces actes de la pire bassesse humanbine inimaginable.

Tout ce qui vous importe est de savoir si tel ou tel est musulman, victime ou bourreau, mais de la humanité des victimes vous n’avez rien à foutre.

Dégueulasse.

Écrit par : Louis | 08/07/2013

Détrompez vous monsieur "je sais tout je suis partout", d'abord je parle de la LOI de 1982 et non 1981, a moins que vous soyez au parlement cette année la ! Secondo, je ne mélange pas justement, ça prouve encore une fois que vous avez du mal a soulever le lien FLAGRANT d'une complicité du pouvoir politique (Thein Sein) et le pouvoir religieux (Le moine Wirathu en particulier) sur un crime d'état organisé de tout pièce, a commencer par une propagande islamophobe qui dure depuis des décennies. C'est inquiétant de la part d'une personne qui prêtend connaître tout si ça vous a y échapper !

Enfin, monsieur le voyagiste des 2 coins de rue, j'ai moi même été en Asie (Thailand, Malaisie, Cambodge, Bengladesh...), et pas besoin de vous dire ce que j y fou ! Ce n'est surtout pas a moi qu'il faut me rabâcher votre discours propagandiste pro-Thein sein, et surtout pas a moi non plus que vous me ferez croire que j'oppose 2 religions, et non monsieur, ce n'est pas une guerre entre musulmans et bouddhistes (religions que je respectent bcp) mais un acharnement d extrémistes (comme il en existe dans tous les courants) sur des victimes sans défenses !

Et ca ne vous suffit visiblement pas de sillonnner lzs rues de la birmanie pour comprendre ce qui s y passe, allez prendre des cours d'histoires, de politique et de religions. Ça vous élargira l esprit pour mieux cerner la question.

Écrit par : Pacoraban | 08/07/2013

@Louis
Un grand nombre de femmes se sont fait violer sur la place Tahir parce qu'elles se permettaient de manifester publiquement, ce qu'une bonne Musulmane n'a pas le droit de faire, selon les préceptes de sa religion.
Y a-t-il eu une manifestation à ce sujet chez nous? Vous êtes-vous exprimé?
Vous prétendez vous situer en dehors du problème religieux qui est chaque fois en cause dans les affaires dont il est question. C'est évidemment une posture de propagande, qui ne convaincra que vos semblables.
Lorsque l'on se préoccupe véritablement de victimes, on ne choisit pas le camp auquel elles appartiennent.

Écrit par : Mère-Grand | 08/07/2013

@Grand-Mére

"...Lorsque l'on se préoccupe véritablement de victimes, on ne choisit pas le camp auquel elles appartiennent..."

Ben justement, vous venez à savoir que des gens, les rohingyas plus précisément, se font massacrer comme des mouches en Birmanie, et tout ce que vous trouvez à faire, c'est un commentaire sur les foulards. C'est particulièrement abject comme attitude.

Pour vous les rohingyas, ne sont pas probablement des êtres humains. Peut-être parce que soit disant ce sont des musulmans.

Écrit par : Louis | 08/07/2013

Les commentaires sont fermés.