30/07/2013

CEREMONIE EN HOMMAGE AUX VICTIMES DU TRAIN DE ST-JACQUES DE COMPOSTELA À GENÈVE.

Hier soir, l’église Sacrée Cœur a accueillie une cérémonie en hommage au victime du train de St-Kacques de Compostela le 24 juillet dernier à 20h40 aux portes de St-Jacques de Compostela qui a fauché la vie de 79 personnes, et qui a fait 178 blessés, dont un jeune Suisse, 22 personnes  se trouvent encore aujourd’hui dans un état critique. Etais présent à cette cérémonie, le Consul Général d’España, la représentante de la Mission Espagnole auprès de l’ONU, M. Barrillier Gabriel (président du Grand-Conseil), M. Olivier JORNOT (procureur Général), Madame Isabel Rochat, (Conseillère d’Etat), M. Manuel Tornare (Conseiller National),M.Deneys Roger, Mme Bolay Loly, M. Fazio Jean-Louis et Mme Roiz Jacqueline, M.Serge Dal Busco (députés au parlement Genevois), Madame Sandrine Salerno (Maire de Genève), M. Jean-Charles Rielle, Mme. Laurence FEHLMANN RIELLE, M.Alberto VELASCO, Mme.Maria CASARES (conseiller-e-s municipaux de la Ville de Genève).

 

DSC_5728.jpg

DSC_5733.jpg

DSC_5739.jpg

 

DSC_5743.jpg

DSC_5744.jpg

DSC_5747.jpg

DSC_5751.jpg

 

DSC_5756.jpg

 

Discours Mme Bolay Loly

 

 

Je vous souhaite la bienvenue à vous tous et toutes ici,

 

pour rendre hommage aux victimes de la catastrophe, survenue mercredi 24 juillet dernier à 20h40 aux portes de St-Jacques de Compostela.

 

Votre Excellence,  Monsieur le Consul Général d’España,

 

Mme la représentante de la Mission Espagnole auprès de l’ONU,

 

Monsieur le Président du Grand-Conseil,

 

Monsieur le Procureur Général,

 

Madame la Conseillère d’Etat,

 

Monsieur le Conseiller National,

 

Mesdames et Messieurs les députés au parlement Genevois

 

Madame le Maire de Genève,

 

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux de la Vdge et autres communes genevoises,

 

Chers amis, chers compatriotes, Mesdames et Messieurs,

 

Cela devait être une fête, la fête nationale  de Galice, celle qui se déroule chaque année un 25 juillet pour fêter la St-Jacques, le patron des galiciens, et le drame est arrivé !

 

Une tragédie qui a fauché la vie de 79 personnes, et qui a fait 178 blessés, dont un jeune Suisse, 22 personnes  se trouvent encore aujourd’hui dans un état critique.

 

C’est la première fois qu’un tel drame survient dans un train à grande vitesse en Espagne.

 

Une tragédie qui a endeuillé et  attristé toute une région, tout un pays.

 

Nous avons tous été secoués de voir les images surréalistes montrant ce train s’encastrer, se disloquer contre un mûr.

 

Mais comment est-il possible et pourquoi un train, qui  devait rouler à 80KM/H-  roulait-il à près de 200KM/H.

 

Pourquoi les fameuses balises, n’ont-elles pas fonctionné ?,

Pourquoi le mécanicien, un homme pourtant  expérimenté,  n’a-t-il pas freiné plus tôt, alors qu’il avait l’habitude de faire ce trajet,  depuis son inauguration en décembre 2011. ?Mais cette tragédie nous a aussi touché par l’élan d’humanisme, de solidarité et de générosité qui c’est créé.

Tout d’abord les  villageois  de Androis, qui aussitôt après la catastrophe, et avant même l’arrivée des ambulances,   se sont tous portés au secours des victimes, apportant couvertures, eau et tout ce qui pouvait aider et soulager.

Emus aussi lorsque la TV galicienne, et la TVE diffusaient des messages à la recherche de dons du sang, aussitôt  entendu, plus de 1000 personnes se sont présentées spontanément dans les hôpitaux pour donner leur sang.Médecins et infirmières, certains en vacances,  se sont également portés volontaires  pour aider.Alors il y aura sans doute un avant et un après ce 24 juillet 2013,  comme il y a eu un avant et un après un  11 mars 2004, lors des attentas à Madrid, qui ont fait 192 morts et 1400 blessés, et qui restera à jamais gravé dans la mémoire de tous les espagnols.Le gouvernement de Galice a décrété 7 jours de deuil,  en signe de solidarité avec les victimes, votre présence ici ce soir, témoigne aussi de votre empathie, de votre générosité, envers les Galiciens et Espagnols  de Genève et d’ailleurs, unis dans ce drame.  

 

Je tiens au nom des associations Galiciennes

·      A Nosa Galicia

 

·      Cerceda

 

·      Galaica Onex

 

·      Irmandad Galléga

 

·      Tordoya ,

 

A vous remercier de votre présence si nombreuse ici ce soir

 

DSC_5760.jpg

DSC_5764.jpg

DSC_5773.jpg

DSC_5777.jpg

DSC_5783.jpg

DSC_5788.jpg

DSC_5789.jpg

DSC_5792.jpg

DSC_5794.jpg

DSC_5802.jpg

DSC_5807.jpg

 

DSC_5808.jpg

DSC_5810.jpg

DSC_5811.jpg

DSC_5814.jpg

DSC_5815.jpg

DSC_5817.jpg

DSC_5820.jpg

DSC_5824.jpg

DSC_5825.jpg

DSC_5826.jpg

DSC_5830.jpg

DSC_5832.jpg

DSC_5838.jpg

DSC_5846.jpg

DSC_5851.jpg

DSC_5858.jpg

DSC_5875.jpg

DSC_5878.jpg

DSC_5878.jpg

DSC_5881.jpg

DSC_5884.jpg

DSC_5894.jpg

DSC_5897.jpg

Photos: Demir SÖNMEZ

 

copyright.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.