18/09/2013

5ème jour de grève à la Gate Gourmet, contre halte à la sous enchère

Ce matin vers 6h00, devant le Terminal Charters (T2), à côté de la Tour de contrôle à Cointrin, une septantaine de  militants syndicalistes et politiques se sont rassemblés faisant suite à l’appel du comité de soutien aux grévistes de Gate Gourmet  (Unia, SIT, Syna, la CGAS, le Parti Socialiste, les Verts, SolidaritéS, le Parti du Travail, les Communistes, la Gauche Anticapitaliste, le MPS, le FSL, le MvRC et Gauchebdo) pour une action de «piquet de grève élargi».

Depuis 5 jours, une vingtaine d'employé-e-s de Gate Gourmet ont entamé un mouvement de grève suite à la dénonciation de la CCT pour le 31 décembre et au licenciement de 86 des 122 employé-e-s sous CCT. Une lettre de congé-modification leur a été adressée leur soumettant le chantage suivant: "Soit vous acceptez qu'on vous baisse vos conditions, soit vous prenez la porte!".

DSC_7768.jpg

DSC_8148.jpg

DSC_7926.jpg

Communiqué de presse du comité de soutien aux grévistes de Gate Gourmet:

INVITATION

Mercredi 25 septembre, un rassemblement de soutien aux grévistes de Gate Gourmet aura lieu à la Place Molard à Genève à 18h.

Au 5ème jour de grève, les grévistes tiennent le coup. Ils ont été rejoints tôt ce matin par une septantaine de militants, syndicalistes et politiques. Diverses formations syndicales et politiques ont apporté leur soutien par des prises de parole.

LES ACTIONS

Le Parti Socialiste et les Verts ont déposé une résolution au Grand Conseil invitant le Conseil d'Etat:
 

  • à intervenir auprès de la direction de Genève Aéroport afin de faire respecter les règles du partenariat social au sein des entreprises concessionnaires de l'aéroport,
  • à agir contre les tentatives de dumping salarial,
  • à proposer aux partenaires liés par la CCT en vigueur à Gate Gourmet de prolonger celle-ci jusqu'au 30 juin 2014, ce délai devant permettre la reprise des négociations et l'aboutissement d'un accord,
  • à ne pas renouveler les concessions des entreprises ne respectant pas le partenariat social.

Ce matin, le syndicat UNIA a demandé à contrôler le planning des horaires des employés intérimaires. Employés qui ne doivent pas être "utilisés" pour briser la grève ce qui serait contraire à l'article 9 de la CCT des employés temporaires. La direction de Gate Gourmet s'est engagée à fournir tous les documents aux agences de placement qui devront se soumettre à un contrôle paritaire. Le syndicat UNIA sera très attentif aux documents transmis.

Le SSP a quant à lui envoyé une lettre à la direction de Genève Aéroport au sujet de la violation des droits syndicaux qui se multiplient ces derniers temps et empêchent le travail des syndicalistes.

La grève continue à Gate Gourmet. Le piquet de grève se tient de 3h à 14h parce que le dumping salarial doit être combattu, parce que les CCT doivent être défendues, parce que 86 employés licenciés veulent travailler dans des conditions dignes.

En vous remerciant de bien vouloir relayer ces informations, recevez, nos meilleures salutations.

 

DSC_7929.jpg

Pour le comité de soutien aux grévistes de Gate Gourmet
Helena de Freitas, présidente

 

DSC_7776.jpg

DSC_7780.jpg

DSC_7792.jpg

DSC_7827.jpg

DSC_7840.jpg

DSC_7870.jpg

DSC_7875.jpg

DSC_7879.jpg

DSC_7888.jpg

DSC_7893.jpg

DSC_7905.jpg

 

DSC_7780.jpg

DSC_7911.jpg

DSC_7931.jpgDSC_7934.jpg

DSC_7950.jpg

DSC_7959.jpg

DSC_7969.jpg

DSC_7996.jpg

DSC_8003.jpg

DSC_8027.jpg

DSC_8040.jpg

DSC_8048.jpg

DSC_8067.jpg

DSC_8072.jpg

DSC_8073.jpg

DSC_8100.jpg

DSC_8106.jpg

DSC_8115.jpg

DSC_8129.jpg

DSC_8134.jpg

DSC_8144.jpg

DSC_8146.jpg

DSC_8151.jpg

Photos: Demir SÖNMEZ

 

Les commentaires sont fermés.