21/09/2013

Imposante protestation contre le dumping salarial et le vol des rentes

Hier matin à 10h, près de 800 manifestant-e-s se sont rassemblés à la place des 22 cantons pour se rendre à Berne en train spécial, pour manifester contre le vol des rentes et le dumping salarial.

À Berne, plus de 15'000 travailleurs et travailleuses sont participé à la manifestation de l'Union syndicale suisse (USS) pour dénoncer le dumping salarial et le vol des rentes et pour exiger des retraites justes et des salaires minimaux d'au moins 4'000 francs.

DSC_8921.jpg

DSC_8917.jpg

DSC_8919.jpg

DSC_8924.jpg

DSC_8937.jpg

DSC_8940.jpg

DSC_8940.jpg

DSC_8954.jpg

DSC_8964.jpg

DSC_8977.jpg

DSC_8991.jpg

DSC_8992.jpg

DSC_9004.jpg

DSC_9006.jpg

DSC_9010.jpg

Communique de Presse

Les salaires des personnes avec un apprentissage ont fait du surplace ces dernières années. Le loyer et la caisse-maladie mangent toujours plus le budget des ménages. Et les gouvernements de droite imposent maintenant des programmes d’austérité à leurs citoyennes et citoyens, ainsi que des baisses des salaires et des rentes.

Mais la résistance s’étend, car celles et ceux qui ont créé le bien-être ne doivent pas en être privés.

Halte au vol des rentes !

Partout dans le pays, les rentes du 2e pilier sont sous pression. Les CFF veulent introduire une rente variable. Et le Conseil fédéral propose même la plus grande baisse de rentes de tous les temps : il veut baisser de 12 % les rentes du 2e pilier. Il met aussi en jeu la compensation du renchérissement dans l’AVS et veut relever à 65 ans l’âge de la retraite des femmes. Ce sont les assurances qui en profiteront, parce qu’elles veulent faire encore plus de profits avec la prévoyance vieillesse.

Mais la résistance s’étend, contre la baisse des rentes du 2e pilier, contre la suppression de la compensation du renchérissement, contre le relèvement de l’âge de la retraite des femmes, contre la diminution de la contribution de la Confédération à l’AVS, contre le financement antisocial de la prévoyance vieillesse...


Halte au dumping salarial !

Nombre de personnes avec un apprentissage ne gagnent en termes réels pas plus aujourd’hui qu’il y a dix ans, alors que le coût de la vie a augmenté. Certains gagnent même moins que 4000 francs en travaillant à plein temps. Et la pression sur les salaires s’accentue, aussi pour les salarié(e)s ordinaires. Des patrons sans scrupules font pression sur les salaires de leur personnel. Et au lieu de mettre fin à leurs agissements avec des salaires minimums, des conventions collectives de travail et des contrôles, le Conseil fédéral, les gouvernements cantonaux et les partis de droite font obstacle à une vraie protection des salaires. On a promis à la population que les salaires seraient protégés. Cette promesse doit être tenue.

Mais la résistance s’étend, nous nous battons pour un automne salarial équitable, contre les profiteurs, pour la protection de nos salaires au moyen de mesures d’accompagnement efficaces, pour l’inscription d’un salaire minimum dans la Constitution et pour que l’égalité salariale entre femmes et hommes avance.

Non à la journée de travail de 24 heures !

Les conditions de travail aussi sont menacées. Le Parlement veut banaliser le travail de nuit et du dimanche. Certains veulent pouvoir faire des achats 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Ce qui va commencer avec les magasins des stations-service sera bientôt possible dans tout le pays : la journée de travail de 24 heures.

Mais la résistance s’étend, nous combattons dans les urnes pour que les travailleurs et travailleuses n’aient pas à être disponibles 24 heures sur 24.

http://www.cgas.ch/SPIP/spip.php?page=article-top&id_...

 

DSC_9040 1.jpg

DSC_9043.jpg

DSC_9051.jpg

DSC_9073.jpg

DSC_9076.jpg

DSC_9081.jpg

DSC_9084.jpg

DSC_9089.jpg

DSC_9096.jpg

 

DSC_9103.jpg

DSC_9105.jpg

DSC_9111.jpg

DSC_9114.jpg

DSC_9118.jpg

DSC_9120.jpg

DSC_9126.jpg

DSC_9133.jpg

DSC_9138.jpg

DSC_9140.jpg

DSC_9141.jpg

DSC_9146.jpg

DSC_9149.jpg

DSC_9159.jpg

DSC_9170.jpg

DSC_9182.jpg

DSC_9195.jpg

DSC_9196.jpg

DSC_9199.jpg

DSC_9201.jpg

DSC_9204.jpg

DSC_9206.jpg

DSC_9209.jpg

DSC_9212.jpg

DSC_9214.jpg

DSC_9218.jpg

DSC_9221.jpg

DSC_9232.jpg

DSC_9236.jpg

DSC_9238.jpg

DSC_9256.jpg

DSC_9263.jpg

DSC_9274.jpg

DSC_9282.jpg

DSC_9289.jpg

DSC_9290.jpg

L1016016.jpg

L1016028.jpg

L1016035.jpg

DSC_9292.jpg

DSC_9308.jpg

DSC_9325.jpg

DSC_9333.jpg

DSC_9341.jpg

DSC_9350.jpg

DSC_9354.jpg

DSC_9356.jpg

DSC_9364.jpg

DSC_9367.jpg

DSC_9374.jpg

DSC_9375.jpg

DSC_9380.jpg

DSC_9382.jpg

DSC_9390.jpg

DSC_9391.jpg

DSC_9393.jpg

DSC_9399.jpg

DSC_9412.jpg

DSC_9422.jpg

DSC_9432.jpg

DSC_9439.jpg

DSC_9450.jpg

DSC_9454.jpg

DSC_9459.jpg

DSC_9465.jpg

DSC_9485.jpg

DSC_9496.jpg

L1015976.jpg


Commentaires

Magnifiques photos d'une magnifique manif qui me remontent un peu le moral de ne pas avoir pu y participer
Maryelle Budry

Écrit par : Maryelle BUDRY | 22/09/2013

Les commentaires sont fermés.