21/11/2013

Les caisses-maladie nous ont volés, nos 463 millions!

Genève, place Longemalle, une centaine manifestaient se sont rassemblée pour pour le remboursement des cotisations à l’assurance-maladie sur payée. Une délégation des organisateur des manifestant ont remisé une résolution aux représentants du Conseil d’Etat.

 

DSC_2774.jpg

Appel au Conseil d’Etat genevois, pour le remboursement des cotisations à l’assurance-maladie

Au printemps 2011, le Conseiller fédéral Didier Burkhalter a annoncé que les assurés spoliés seront remboursés.

Or, aujourd’hui, rien ne bouge. Pire, de nombreux assurés genevois viennent de se voir notifier de nouvelles hausses de cotisation pour l’année 2014. Or, la cotisation à l’assurance-maladie des Genevois est la plus élevée de Suisse.

Nous attendons une intervention énergique du Conseil d’Etat afin que Justice soit rendue aux assurés de notre canton, qu’il exige un gel de toute augmentation et préconise rapidement un plan de remboursement aux assurés.

Deux milliards ! C’est ce qu’ont payé en trop pour les réserves de l’assurance-maladie les assurés de sept cantons, dont 463 millions prélevés aux assurés genevois. Les assureurs et les responsables politiques de notre pays n’ont eu de cesse de culpabiliser la population, la rendant responsable de l’augmentation des coûts de la santé, en les surévaluant. Aujourd’hui, quand arrive le moment de rembourser les gens qui ont été spoliés, le lobby des assureurs et leurs représentants à Berne tentent toutes les manœuvres dilatoires possible pour éviter de devoir réparer cette injustice.

DSC_2730.jpg

DSC_2731.jpg

DSC_2732.jpg

DSC_2733.jpg

DSC_2734.jpg

DSC_2736.jpg

DSC_2737.jpg

DSC_2738.jpg

DSC_2740.jpg

DSC_2744.jpg

DSC_2745.jpg

DSC_2748.jpg

DSC_2750.jpg

DSC_2751.jpg

DSC_2752.jpg

DSC_2753.jpg

DSC_2758.jpg

DSC_2759.jpg

L1110160.jpg

DSC_2761.jpg

L1110159.jpg

DSC_2762.jpg

DSC_2765.jpg


Commentaires

Certes. Je trouve curieux que les banques, les assurances, les élus, les lobbys ne soient jamais punis pour leurs exactions et s'en sortent avec des pirouettes pour lesquelles on les remercie à coups d'autres milliards pour les sauver de la débâcle.

C'est consternant.

Écrit par : Jmemêledetout | 21/11/2013

Les commentaires sont fermés.