24/11/2013

Méthode Pierre Maudet : Passe-droit pour les plus forts et matraque pour les plus faible ?

Le samedi dernier dans l’après-midi, la circulation au centre ville avait été paralysée. La cause ? M. John Kerry, Secrétaire d’Etat chargé des affaires étrangères des Etats-Unis, faisait ses emplettes dans un chocolatier des rues basses... Et les gendarmes genevois avaient bloqué toute circulation, y compris les transports publics, pour permettre à M. Kerry, escorté de plusieurs véhicules, à satisfaire ses envies de chocolat !

L1110379.jpg

L1110380.jpg

L1110391.jpg

L1110393.jpg

L1110396.jpg

L1110400.jpg

L1110402.jpg

L1110408.jpg

L1110415.jpg

L1110417.jpg

L1110418.jpg

L1110422.jpg

L1110423.jpg

L1110428.jpg

Au même moment, les opposants iraniens, en grève de la faim depuis 84 jours sur la place des Nations, étaient délogés manu militari, d’abord vers le parc de l'Ariana   puis palais Wilson, finalement vers Plaine de Plainpalais… pour ne pas fâcher la délégation iranienne en négociation au Palais des Nations !

Les questions qu’on pourraient poser au Conseiller d’Etat M. Pierre Maudet :

1)  Qui a ordonné le blocage de la circulation et les transports publics dans les rues basses le samedi après-midi ?

2)  Y-a-t-il eu une demande d’autorisation pour ce blocage ?

3)   Si oui, M. Maudet pourrait nous renseigner dans quelles circonstances le centre ville peut être bloquée ?

4)   Sinon, M. Kerry dispose-t-il un passe-droit à Genève ?

Dans un pays où les organisateurs d’une petite manifestation, y compris actions syndicales, sont menacés d’une amende jusqu’à 100 mille francs pour éventuelle perturbation de la circulation, nous sommes en droit de demander des comptes au magistrat chargé de la sécurité et des libertés publiques. 

 

DSC_2690.jpg

DSC_2712.jpg

L1110140.jpg

 

DSC_3354.jpg

L1110308.jpg

L1110317.jpg

L1110438.jpg

L1110444.jpg

L1110450.jpg


Les commentaires sont fermés.