28/02/2014

Un trésor de l’islam à été retrouvé au musée Ariana!

Le jeudi 27 février à 18 h 30,le musée Ariana à  ouvert ces porte sur les Terres d'Islam et les quelque 700 pièces datant du IXe au XXe siècle, produites dans une large aire géographique allant de la Transoxiane à l’Espagne, en passant par l’Iran, la Syrie, la Turquie et l’Égypte.

Le Musée Ariana conserve une collection de plus de 700 pièces de céramique, couvrant une période de douze siècles d’histoire (du IXe au XXe siècle) dans une large aire géographique s’étendant de la Transoxiane, l’Iran, la Turquie, la Syrie, l’Égyptejusqu’à l’Espagne. Cet ensemble conséquent provient d’achats et de dons successifs, échelonnés entre la fin du XIXe siècle et nos jours. La base de la collection a été rassemblée par le fondateur du Musée Ariana, Gustave Revilliod. En 1934, suite à la décision de regrouper à l’Ariana toute la céramique contenue dans les collections publiques de la Ville de Genève au Musée Ariana (à l’exception de la céramique antique), la céramique orientale du Musée d’art et d’histoire a également rejoint nos fonds, qui se sont continuellement enrichis au fil du Xxe siècle.
A visiter sans modération jusqu'au 31 août 2014.

Terres d'islam-1140397.jpg

Terres d'islam-1140399.jpg

 

Terres d'islam-1140401.jpg

Terres d'islam-4243.jpg

Terres d'islam-4246.jpg

Terres d'islam-4244.jpg

Terres d'islam-4249.jpg

Terres d'islam-4257.jpg

Terres d'islam-1140407.jpg

Terres d'islam-1140408.jpg

Terres d'islam-1140409.jpg

Terres d'islam-4260.jpg

Terres d'islam-1140406.jpg

Terres d'islam-1140410.jpg

Terres d'islam-1140412.jpg

Terres d'islam-4261.jpg

Terres d'islam-1140410.jpg

Terres d'islam-1140413.jpg

Terres d'islam-4264.jpg

Terres d'islam-1140431.jpg

Terres d'islam-1140435.jpg

Terres d'islam-4268.jpg

Terres d'islam-4269.jpg

Terres d'islam-4272.jpg

Terres d'islam-4274.jpg

Terres d'islam-4281.jpg

Terres d'islam-4307.jpg

Terres d'islam-4312.jpg

Terres d'islam-4301.jpg

Terres d'islam-4321.jpg

Terres d'islam-4324.jpg

Terres d'islam-4325.jpg

Terres d'islam-4326.jpg

Terres d'islam-4331.jpg

Terres d'islam-1140431.jpg

Terres d'islam-1140435.jpg

Terres d'islam-1140444.jpg

Terres d'islam-1140447.jpg

Terres d'islam-1140450.jpg

Terres d'islam-1140459.jpg

Terres d'islam-1140463.jpg

Terres d'islam-1140476.jpg

Terres d'islam-1140477.jpg

Terres d'islam-1140482.jpg

Terres d'islam-1140495.jpg

Terres d'islam-4266.jpg

 

Dieu est beau et Il aime la beauté!

"J'ai été invité à l'inauguration de "Terre d'islam", une exposition de céramique islamique ancienne...

En ces temps où les fanatismes religieux et les  extrémismes politiques nous prennent en otages, il est bon  de faire parler l'art pour nous rappeler que les cultures  et les civilisations sont faites pour s'entendre et embellir notre existence.

Que voit- on de l'islam aujourd'hui dans nos médias sinon de la destruction, de la violence et du sang. C'est injuste d'accuser islam de tout cela et surtout d'ignorer ce que le  monde lui doit dans le domaine des sciences et des arts.

Merci au musée de l'Ariane et à la ville de Genève d'avoir organisé cette exposition bien nommée qui nous donne envie de découvrir plus sur cette civilisation toujours beaucoup ignorée.

Je vous invite à aller admirer et apprendre ce que ces céramiques ont à nous transmettre comme message de respect et de paix.

Chacune de ces pièces confirme avec noblesse cette célèbre expression de la tradition musulmane qui dit:

"Dieu est beau et Il aime la beauté!"...

Il nous a été dit que bien d'autres surprises nous attendent avec cette exposition comme des partages de sagesses spirituelles, des contes merveilleux, des saveurs et de spécialités culinaires, de musiques délicieuses, d'échanges entre êtres humains désireux de vivre en paix.

J'invite surtout les musulman(e)s à venir s'éblouir devant ce qu'ils n'auraient peut-être jamais pu voir dans leur pays d'origine et à participer activement à toutes les activités qui vont se développer autre de ce magnifique événement.

Je rappelle aussi pour celles et ceux que cela intéressent qu'ici à Genève nous avons des artistes de grande qualité qui continuent à perpétuer cet art  de la céramique islamique avec une efficacité et une sensibilité digne des anciens.

Notre fondation pour l'Entre-connaissance(www.fec-geneve.ch) avait proposé aux responsables du musée de l'Ariana d'exposer quelques unes de ces pièces afin de montrer ce rapport entre le passé et le présent,cela n'a pas été retenu pour des raisons d'organisation, mais ce n'est que partie remise.

Je suis ressorti de cette exposition satisfait de constater qu'on pouvait parler de l'islam avec d'autres arguments que ceux de la polémique stérile et mensongère.

Essayons l'art comme moyen pour servir la paix dans le monde pour le bien être de l'Humanité."

Hafid Ouardiri
Fondation pour l'Entre-Connaissance

Commentaires

Cher Hafid,
Tu as totalement raison et tu connais mon respect pour toutes les cultures qui conduisent à l'Harmonie. La tolérance n'a aucun sens si elle ne repose pas, en premier lieu, sur le respect de l'autre et de sa différence.

Tu sais aussi mon courroux lorsque les musulmans, non pas modérés mais respectueux de la richesse de cette culture, ne prennent pas la parole comme tu le fais.

Si l'Islam est aujourd'hui synonyme, dans l'esprit de nombreux citoyens de par le monde, de cruauté et de violence, c'est précisément parce que les élites intellectuelles et artistiques issus de cette culture laissent aux seuls violents et irrespectueux de cette Tradition le champ de la parole.

J'ai toujours apprécié le travail de la Fondation pour l'Entre-Connaissance, précisément pour son travail incessant d'écoute comme de parole.

Merci à vous les penseurs modernes du monde musulman de rappeler sans cesse que ce qui fait l'actualité violente n'est pas le fait de vrais croyants mais d'usurpateurs qui, comme le chrétiens de l'Inquisition, abusent de la Foi pour assurer leur pouvoir bassement matériel et éphémère.

Merci surtout aux responsables de l'Ariana et aux politiques de la Ville de rappeler par cette exposition que Genève plus que toute autre ville au monde est un lieu où l'Humanité peut se parler en Paix et sereinement.

Bravo pour ces rappels et merci à toutes celles et ceux qui ont rendu possible cette exposition.

Cordialement,
Patrick Dimier

Écrit par : Patrick Dimier | 28/02/2014

Ne pas confondre les cultures perses et arabes et l'islam !!

La plupart si ce n'est la totalité des merveilles exposées sont des marques déjà présentent avant l'islam, notamment en matière de stylistique persanes et arabes déjà présentent avant l'ère de l'islam.

Ne pas tout confondre !!

Écrit par : Corto | 28/02/2014

Dommage de gâcher tant de beauté, de respect et de paix par ton ignorance crasse,mais Corto aboie et la Caravane de l'Histoire passe.

Je te conseille d'aller voir de tes propres yeux ou de tes yeux propres et surtout n'oublie pas de lire les légendes sous les objets exposés...peut être tu seras convaincu que tu as toujours tors dans ton extrémisme aveugle?

Écrit par : Liberté Chérie | 28/02/2014

Quelle tristesse! Certains semblent oublier la chape de plomb que l'Islam impose aux artistes! Certes, de belles calligraphies "islamiquement correctes" (dont le 95% des visiteurs ne comprennent pas) et de beaux objets religieux. Mais dommage qu'on ne puisse pas faire une exposition de l'art détruit et censuré par cette religion....

Écrit par : Riro | 28/02/2014

Cher Riro,

L'essence de l'islam n'a rien à voir avec la destruction puisqu'elle est fondée foncièrement sur la liberté de conscience, la liberté de choix et la noblesse de l'être humain.

Ce qu'il faut que l'on combatte chacun en nous c'est ces mauvaises pulsions qui nous font croire que nous sommes supérieurs et que les autres sont inférieurs et donc à mépriser pour ne pas dire à dominer et à asservir.

C'est faire fausse route et fausse vie que de penser et d'agir ainsi.

Dieu respecte la dignité de chaque être humain...
"Point de contrainte en matière de religion!"

Que peut l'islam si certains barbares incultes détruisent ou tuent en son nom.
Dans toutes les religions et dans toutes les idéologies il y a des gens de ce genre qui ne connaissent que la violence et le désordre pour leur propre pouvoir et leur propre intérêt.
N'est-il pas temps que nous tirions des leçons de nos histoires respectives.

Acquérir la connaissance avant de juger et de sombrer dans la confusion c'est justement l'avantage que permettent ce genres d'initiatives éclairées organisées par des personnes savantes, de bonne foi et de bonne volonté pour nous aider à sortir de nos querelles ancestrales qui ne mènent qu'au chaos de toutes et de tous.

Je suis passé voir cette exposition, allez la voir sans arrière pensée et vous serez je l'espère enchanté.
L'art c'est l'expression de la culture et de la sagesse de l'Humanité sans distinction d'où il vient. Il appartient à ceux qui savent le respecter.

Écrit par : Liberté Chérie | 28/02/2014

"puisqu'elle est fondée foncièrement sur la liberté de conscience",

bon alors je ne dis plus rien !!

Ne pas confondre "islam" et "culture" !

Écrit par : Corto | 28/02/2014

Pour évoluer il ne faut jamais confondre,il faut surtout comprendre et pour comprendre il fait apprendre.

Je te souhaite de tout cœur que tu puisses un jour connaître le secret qu'il y a entre vitesse et précipitation.

Le véritable signe de ceux qui savent c'est leur humilité et leur sens de la fraternité humaine sans parti pris.

Nous sommes tous sur la même galère, il ne faut pas que ceux qui sont dans la cale pensent qu'étant plus près de l'eau ils peuvent faire un trou pour éviter d'aller jusque sur le pont et ce pour montrer à ceux qui y sont qu'ils plus malins qu'eux.

C'est à cause de cette espéré d'individus que le monde et l'Humanité sont en danger.
En agissant ainsi ils iront tous au fond.
Alors soyons sages et cessons de nous nuire pour avoir le dernier mot car là est le mal capital fruit empoisonné de l'orgueil, du zèle et l'arrogance.

Vas voir cette belle exposition "Terre d'islam" et tu comprendras peut-être qu'islam ,culture et spiritualité se nourrissent mutuellement ce qui n'a rien à voir avec la confusion.

Écrit par : Liberté Chérie | 28/02/2014

Ben voyons, il ne manque plus les mots "amour", "paix", et raton-labeur !!!

Coté islam, nul besoin de les détester, ni de les haïr, ils se débrouillent très bien tout seuls !!

Concernant la culture araébe, il me semble que j'en connais un peu plus que toi, "Liberté chérie", ne pas non plus confondre "arabe" et "magrébin" !!

Écrit par : Corto | 28/02/2014

Je voulais dire, avant d'avoir été censuré ou victime d'un malfonctionnement informatique, que premièrement je suis plus que contemplatif des cultures arabes, ottomanes, perses et magrébines, cependant elles se distingues nettement entre elles, ce qui prouve que l'islam, sans être étranger à ces cultures, ne les représentent pas, certes que l'islam a participé à de riches échanges et réussi certaines transformations, mais n'est en aucun cas à l'origine de ces cultures restée diverses et non-uniformisées, il faut également rappeler que les musulmans ne sont pas les seuls à avoir participé à l’essor de ces cultures, même que les juifs la pratiquaient bien bavant les musulmans, pour être plus précis !

Écrit par : Corto | 28/02/2014

Un autre "trésor" l'islam des mollahs iraniens a aussi été découvert :

L'AIEA nie dissimuler un rapport sur l'Iran

Israël exhorte l'agence onusienne à publier un rapport qui contiendrait des informations sensibles sur l'Iran

L'AIEA a nié vendredi avoir dissimulé de nouvelles informations sur le dossier du nucléaire iranien, suite à la demande formulée par Israël auprès de l'agence onsienne de rendre public un rapport "caché" contenant des informations sensibles sur le programme nucléaire de Téhéran.

"L'AIEA n'a pas rédigé de rapport contenant de nouvelles informations relatives à un éventuel caractère militaire du programme nucléaire iranien", a déclaré le porte-parole de l'agence onusienne vendredi, Gil Tudoe.

"Les rapports de l'agence sur l'Iran sont factuels et impartiaux. Leur contenu n'est pas influencé par des considérations politiques", a précisé M. Tudor sans donner de renseignements supplémentaires.

Israël a exhorté vendredi l'agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à publier un rapport qui contiendrait des éléments encore non dévoilés sur le programme nucléaire iranien.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait repoussé l'an dernier la publication d'un rapport contenant des révélations sensibles sur le programme de développement d'uranium de l'Iran, de peur de compromettre les négociations entre Téhéran et les grandes puissances, selon l'agence de presse Reuters.

"Le rôle de l'AIEA est d'exposer à la communauté internationale toute information concernant les aspects militaires du projet nucléaire iranien et de ne pas les dissimuler pour des raisons de sensibilité diplomatique", a déclaré le ministre israélien des Affaires stratégiques, Yuval Steinitz, dans un communiqué.

"Parce que la question des PMD ("possibles dimensions militaires") est importante en vue d'un accord final avec l'Iran, j'appelle l'AIEA à compléter et à publier le rapport dès que possible", a-t-il ajouté.

"On n'a aucun moyen de savoir quelles informations recueillies par l'agence (AIEA, ndlr) ont été incluses dans le nouveau document depuis le rapport de référence sur l'Iran en 2011. Mais tout porte à croire que le rapport traite des "possibles dimensions militaires" du programme nucléaire de l'Iran", selon des sources anonymes rapportées par Reuters.

Dans son dernier rapport rendu public jeudi, l'AIEA a déclaré que l'Iran s'en tenait à un gel nucléaire de six mois convenu dans le cadre de l'accord intérimaire conclu en novembre avec les grandes puissances. Un mois plus tard, l'accord est entré en vigueur.

Il y aurait comme des fuites dans les bureaux de l'ONU à Genève, mais ça on le sait depuis longtemps !

L'ONU est censé publier publiquement ses rapports et bien si elle refuse, d'autres s'en chargerons !!!

Écrit par : Corto | 01/03/2014

L'ONU c'est juste à coté de l'Ariana ?

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Iran

- Selon Dr. Peter Vincent Pry, ex-agent de la CIA, l'Iran détient d'ores et déjà tous les éléments pour fabriquer une bombe avec son lanceur, les Etats-Unis n'ayant pas pu surveiller l'ensemble du programme nucléaire iranien, et n'ayant pu, de ce fait l'arrêter.

En cours depuis plus d'une vingtaine d'années, ce programme clandestin était difficile à détecter, les installations étant nombreuses, fractionnées, disséminées et souvent enterrées et inaccessibles. L'Iran a reçu une aide décisive du pakistanais A.Q. Khan, de la Corée du Nord, de la Russie et de la Chine. La Corée du Nord a développé sa propre bombe en 8 ans, sans faire un essai d'explosion in situ et sans que les services de sécurité américains ne la détecte. Ceux-ci auraient aujourd'hui l'appréhension d'un usage apocalyptique par l'Iran de l'"impusion électromagnétique" (EMP), dérivée du nucléaire, qui pourrait mettre fin à la civilisation occidentale.

- Hashem Shaabani, est un poète connu et apprécié, de 32 ans, qui a aiguisé sa plume pour dénoncer la tyrannie esclavagiste qui emprisonne l'esprit et la pensée du peuple. Accusé de semer la corruption et la propagande anti-islamiste, il vient d'être pendu sur la place publique après avoir été interrogé et torturé pendant 2 ans. Depuis que Rouhani est au pouvoir le nombre d'exécutions pour motif politique a sérieusement augmenté dépassant la centaine par mois.

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Culture,

France

On évite de plus en plus de dévoiler le nom des malfrats qui attaquent les personnes et les biens, les médias étant souvent muets à ce sujet.

Mais l'identité du "pauvre braqueur de bijouterie, assassiné sauvagement par un bijoutier raciste" a été divulguée par les réseaux sociaux: Fath'y Meheni, "le braqueur de Noël" – qui avait attaqué un magasin Leclerc, le 24/12/00 -- membre du groupe rap113, auteur de la jolie chanson qui se termine par "Je baiserai la France jusqu’à ce qu'elle m'aime"

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Corto maître de la confusion éclairée.

Qu'est ce que ton charabia a à faire avec l'art de la céramique islamique au Musée Ariana?

Il faut à tout prix polluer l'atmosphère.
Il ne nous reste qu'à subir tes inepties et/ou à rire de tes "cortomentades"...
À la prochaine Professeur inquisiteur..

Écrit par : Liberté chérie | 01/03/2014

Et toi, le jour où tu ne cherchera plus à amalgamer culture et fanatisme, on sera quitte !

Écrit par : Corto | 01/03/2014

Je préfère te laisser les derniers "maux" car c'est ce que tu cherches en bon fanatique car de la culture tu n'en connaît que le "mot"...

Écrit par : Liberté Chérie | 01/03/2014

Je préfère te laisser les derniers "maux" car c'est ce que tu cherches en bon fanatique, de la culture tu n'en connais que le "mot"...

Écrit par : Liberté Chérie | 01/03/2014

Je préfère te laisser les derniers "maux" car c'est ce que tu cherches en bon fanatique, de la culture tu n'en connais que le "mot"...

Écrit par : Liberté Chérie | 01/03/2014

Je préfère te laisser les derniers "maux" car c'est ce que tu cherches en bon fanatique, de la culture tu n'en connais que le "mot"...

Écrit par : Liberté Chérie | 01/03/2014

Je préfère te laisser les derniers "maux" car c'est ce que tu cherches en bon fanatique, de la culture tu n'en connais que le "mot"...

Écrit par : Liberté Chérie | 01/03/2014

Ouais! le "Liberté Chérie" nous prend pour des imbéciles. J'ai fait ce copier/coller de Kabyles.Net..... Prenez-en de la graine le troll "Liberté Chérie"... Car plus fanatique que vous on meure!

Islam, falsifications et mensonges : le Moyen-Orient

lundi 27 janvier 2014, par Aqveyli N-Jerjer - 129 commentaires

En préambule, je tiens à préciser ceci : certains me reprochent de mettre tous les musulmans dans le même sac et de faire des amalgames. Je leur dirai que cette tendance de ma part était toute naturelle, compte tenu de la réaction (ou plutôt de l’absence de réactions) des musulmans lorsque des horreurs sont commises par leurs coreligionnaires au nom de cette belle "religion d’amour, de tolérance et de paix", au nom de leur prophète ou au nom de leur dieu. Je vais donc m’efforcer de rester poli envers les adeptes de Mahomet et de ne plus employer le mot "musulman", que je remplacerai par le nom "islam" ou l’adjectif "islamique".

1 Le contexte historique

Mis à part les contre-vérités énoncées dans le Coran, les falsifications historiques islamiques ont commencé peu de temps après la mort de Mahomet.

D’abord, les transcripteurs, sous le califat d’Othman, ont commis toute une sourate sur les délires mahomédiens : il s’agit de la sourate 17 (le voyage nocturne), qui raconte comment Mahomet a fait un aller-retour en une nuit de Médine à Jérusalem. Outre l’extravagance de ce voyage (qui rappelle les voyages intersidéraux d’un autre prophète moins connu : Enoch), on y trouve 2 incohérences dignes du prophète de l’islam qui, lui, n’en est pas à une erreur près puisqu’il a également confondu Marie, sœur de Moïse et d’Aaron, avec Marie mère de Jésus. Pour un prophète de Dieu, c’est très fort.

Les deux erreurs :
- la sourate date de 621 et parle de la Mosquée al-Haram de la Mecque alors que Mahomet était loin d’avoir imposé son dogme dans cette ville et que donc la "mosquée" qui abritait déjà la pierre noire n’avait rien d’une mosquée islamique, c’était plutôt le temple polythéiste que les Arabes de la Jahiliya dédiaient à leurs dieux.
- la sourate parle aussi de la mosquée al-Aqsa de Jérusalem alors qu’à l’époque de son "voyage", il ne pouvait s’agir que du Temple de Salomon car, bien évidemment, la mosquée al-Aqsa fut construite entre 679 et 688.

Admettons que ce sont de simples erreurs imputables aux transcripteurs. Mais comment expliquer l’énormité de la tromperie qui consiste à dire qu’Abraham et Salomon étaient musulmans respectivement 25 siècles et 16 siècles avant l’apparition de l’islam ? Que même Adam était musulman ? Je n’ai qu’une réponse : la propension de l’islam à tout s’accaparer et à fabriquer des mensonges éhontés.

A propos d’Abraham, l’islam a encore falsifié la légende du sacrifice de son fils. Pour les écrits antérieurs au coran, il a été établi qu’Abraham a reçu l’ordre de sacrifier Isaac. L’islam a remplacé Isaac par Ismaël, en se basant sur une contre-vérité qui consiste à dire que le sacrifice demandé à Abraham concernait son "fils unique", donc Ismaël, né avant Isaac. A signaler que Sara, croyant être stérile, suggéra à Abraham d’épouser Agar sa servante, qui allait donc lui donner Ismaël. Elle peut ainsi être considérée comme la mère légendaire de tous les Arabes, et pourtant son nom n’est pas mentionné une seule fois dans le Coran. Tout comme Eve - Hawa - et ces "oublis" ne sont pas expliqués. Sauf par la misogynie.

Pour terminer avec Abraham, Agar et Ismaël, on sait qu’Abraham n’a jamais mis les pieds dans le Hedjaz et que probablement, Ismaël et sa mère n’ont pas traversé les 1.600 km de désert aride pour venir se désaltérer au puits de Zamzam. Et que, parmi les 5 versions qui circulent concernant la pierre noire, ce ne serait donc pas Abraham et Ismaël qui auraient bâti la Kaaba et y auraient déposé ce caillou.

JPEG - 30.6 ko

La première falsification historique d’importance commence après que le troisième calife, Othman, fit faire une compilation de ce qui allait être le Coran qu’on connait aujourd’hui, dénommée "vulgate coranique" ou "vulgate d’Othman". Le calife fit détruire par la suite toutes les copies précédentes.

2 Conséquences au Moyen-Orient

Tout débute par un déni de vérité : la terre d’Israël n’est pas juive. Il suffit pourtant de prendre n’importe quel livre d’Histoire autre que ceux circulant dans les pays islamiques pour constater cette évidence : Eretz-Israël a une existence juive authentifiée depuis au moins 3 millénaires, depuis le règne de David. La description biblique en fait la "Terre promise allant depuis le grand fleuve d’Égypte jusqu’à l’Euphrate". Quant à Jérusalem, son nom vient de Melchisédech, qui signifie "roi de loyauté", "roi de Salem" (roi de la Paix) et date de l’époque d’Abraham. Pourtant, l’islam persiste dans le déni de vérité et révise l’Histoire de la manière qui l’arrange.

Israël fut conquise par les Arabes en 633. La première tentative des faussaires islamiques a été de mettre de côté le nom aussi bien du pays que de sa capitale historique.

Aujourd’hui, la Charte de la très islamique Organisation de la Coopération Islamique parle de "reconquête" et a inscrit al-Qods - Jérusalem - comme capitale du califat mondial. En tout illogisme, car s’il doit y avoir capitale pour un califat islamique, le choix devrait raisonnablement se porter sur la Mecque, ou à la rigueur, sur Médine.

Quant à l’invention des termes "Palestine" et "Palestiniens", ils ont été utilisés pour la première fois par les Ottomans lorsqu’ils envahirent toute la région ; ils changèrent le nom d’Israël en "Filistin Sancagy", le monde islamique s’empressa d’adopter ce nom.

Aujourd’hui, le Hamas est la seule entité musulmane de la région à ne pas pratiquer la langue de bois, la désormais bien connue taquiya : il a prévu dans sa Charte, qui est plus ou moins la copie de celle des Frères musulmans d’Égypte, d’éradiquer Israël. On trouve en préambule cette phrase qui ne laisse aucun doute sur les intentions de ceux qui l’ont approuvée : "Israël existe et continuera à exister jusqu’à ce que l’islam l’abroge comme il a abrogé ce qui l’a précédé". L’article onzième de cette Charte le dit très clairement : toute la "Palestine est une terre islamique waqf, c’est-à-dire "une terre léguée par Allah pour toutes les générations de musulmans jusqu’au Jugement dernier". C’est pour cette raison que les "Palestiniens" essaient d’empêcher toutes les tentatives archéologiques dans les régions sous leur contrôle.

Si le Hamas dit ouvertement qu’il veut jeter les juifs à la mer, c’est par imitation de Mahomet. Il a en effet créé le précédent qui consiste à spolier le détenteur légitime d’un bien et de se l’approprier, sans autre forme de procès. C’est exactement ce qu’il fit lors des ghezwas qu’il ordonna et également quand il s’empara des riches oasis juives de Yathrib (qui allait devenir Médine) et de Khaybar.

Pour finir, les manuels scolaires "palestiniens" (imprimés grâce à l’argent des contribuables européens, merci à Catherine Ashton), apprennent aux pauvres gamins qu’on prépare à devenir djihadistes que "les juifs n’ont aucun droit historique dans la région" et qu’Israël est "une invention de l’impérialisme occidental qui cherche à se débarrasser des juifs d’Europe et qui cherche à voler les ressources naturelles de la région" (au sujet de l’enseignement, lire "Les manuels scolaires palestiniens, une génération sacrifiée" - Yohanan Manor - édition Berg International).

La conséquence de tous ces mensonges est que la paix dans la région, même si elle était signée dès demain, ne peut être pérenne. Tant que les dirigeants islamiques du Moyen-Orient n’auront pas révisé la manière dont ils préparent leurs générations futures au négationnisme et aux falsifications de toutes sortes, il y aura toujours des candidats pour se mettre une ceinture d’explosifs autour de la taille et aller se faire exploser la panse dans un bus bondé de monde, pour faire le plus de victimes possible et mériter les "Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux". Et il y aura toujours des mères qui pleureront leur fils mais qui seront fières d’avoir engendré un chahid.

Le mensonge et la volonté d’effacer toute trace du passé qui ne colle pas à la vision islamique ont toujours été les armes de l’islam, autant que le sseif [1] et le feu, partout où il a réussi à s’imposer. Et plus le mensonge est gros, mieux il passe auprès des foules, c’est ainsi qu’on a réussi à faire croire qu’Adam, Moïse, Abraham et Salomon sont musulmans ... et que les Amazighs viennent du Yémen et ont accueilli les invasions arabes à bras ouverts. On est très proche de l’univers décrit par George Orwell dans "1984".

Aqveyli N-Jerjer

[1] poignard

Vos commentaires:

# Le 27 janvier à 08:33, par Ǝ-Miƨƨ Ṁuḥend Ṻjaεƒer En réponse à : Islam, falsifications et mensonges : le Moyen-Orient

Merci Ay aqvayli n’jeṛjeṛ et juste si je puis y ajouter : Et oui ces terres d’Abraham....le père de tous, cette Palestine source de désaccord et de haine qui vient toujours avec et ce depuis que l’être humain s’est crée un Dieu puisque c’est maintenant trop bien connu car si ce n’est le juif, c’est le chrétien où le Musulman de qui serait-il donc question ?
Ne faudrait-il pas se poser aussi d’autres questions comme , pourquoi en fallait-il 3 de ces prophètes et venus a différents moments ...etc. ...etc... et sans rentrer dans toutes les contradictions qui ont fait que durant des millénaires, ceux qui ont suivi chacun d’eux n’ont fait que s’entre déchirer pour pouvoir juste“ tirer la couverture a soi” comme on dit et en arriver au point s’entre-tuer les uns les autres...et grande ironie du sort pour un même Dieu ?

Le grand malheur dans tout cela est que tout s’exporte ...à commencer par l’incompréhension et l’obstination... puisque l’on ne peut faire admettre ou même essayer d’expliquer a tant et tant de ces braves gens toutes aussi convaincues les unes que les autres qu’en fait, l’homme qui s’est fait crucifié par les Romains sur cette terre de Palestine, source de tous ces problèmes de religion, était bel et bien un palestinien et juif en plus qui loin d’avoir les cheveux blonds et les yeux bleus devait ressembler probablement beaucoup mieux à Yasser Arafat ... et que pire que cela, à tous les Musulmans qui s’entretuent en ce moment même dans ces régions que leur Momo-uno, né de père inconnu avait tout aussi bien ces ancêtres aussi juif que Jésus ... et que leur théorie de l’enfant endormi et de grossesses humaines allant bien au-delà des 9 mois n’est que foutaise, toute comme cette histoire de 70 vierges ... une crevé pour leur Allah !
Kabyle,... ment votre,
ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

Et sur une autre billet: " Le 28 février 1994, Katia Bengana fut sauvagement assassinée par le GIA algérien qui avait imposé aux femmes le port du voile obligatoire", ce commentaire:

Mohand Abdelkader Je vous le dis sincèrement ils sont victime d'une religion. C'est une religion diabolique, je le dis par connaissance de cause et je le confirme. Je peux discuter avec qui vous voulez et où vous voulez avec preuves du coran et de la suna.
2 mars, 20:53

Écrit par : Patoucha | 07/03/2014

Les commentaires sont fermés.