19/03/2014

L’Iran occupe la première position mondiale en exécution per capita en exécutant 687 prisonniers en 2013.

Selon le Rapporteur Spécial de l’ONU pour la situation des droits humains en Iran Dr. Ahmed Shaheed, la situation des droits de l’homme en Iran reste alarmante malgrés les promesses faites par le président Rohani élu en juin 2013.

Le Rapporteur de l’ONU qui participait dans un panel organisé par l’Association pour les Droits Humains au Kurdistan d’Iran -Genève (KMMK-G),   a mis en garde la communauté internationale contre la détérioration de la situation de droits humains notamment sur la répression contre les minorités ethniques Kurdes, Baloutches, Arabes et Bahaïs.

Monsieur Taimoor Aliassi, le représentant à l’ONU de l’Association pour les Droits Humains au Kurdistan d’Iran -Genève (KMMK-G) a déclaré que la quasi totalité des personnes exécutées pour le « hostilité contre le Dieu » ou sécurité nationales appartiennent aux groupes ethniques.

 Les autres intervenants M. Raphaël Chenul-Hazan, le directeur-exécutif de l’Ensemble Contre la Peine de Mort, M. Gianfranco Fattorini, le représentant à l’ONU du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, Madame Diane Ala’i de la Communauté Internationale des Bahaïs et M. Moahmood Amiry-Moghaddam de l’Iran Human Rights ont également exprimé leurs inquiétudes concernant l’augmentation dramatique des exécutions ainsi que l’intensification de la répression en Iran.

Le panel a été modéré par Madame Karen Parker.

Iran-.jpg

Iran-7951.jpg

Iran-7981.jpg

Iran-7982.jpg

Iran-7983.jpg

Iran-7993.jpg

Iran-7994.jpg

Iran-7998.jpg

Iran-8009.jpg

Iran-8013.jpg

Iran-8018.jpg

Iran-8022.jpg

Iran-8032.jpg


Commentaires

J'ai malheureusement bien peur que le chiffre de 687 soit très en dessous de la réalité, j'ai entendu parler de 2'000 exécutions capitales en Iran pour 2013 !!

Écrit par : Corto | 19/03/2014

Les commentaires sont fermés.