01/04/2014

Des lacrymogènes pour défendre le Sommet mondial sur les matières premières..

Mobilisons nous contre la confiscation des matières premières par une poignée de multinationales sans scrupules!

Plus 500 personnes ont manifesté contre le «Sommet mondial sur les matières premières» qui se tient à l'Hôtel Beau-Rivage. Les manifestants ont défilé à la place St – François jusqu’à devant à l'Hôtel Beau-Rivage à Lausanne.

Pour la troisième année consécutive, le Beau-Rivage palace accueille, du 31 mars au 2 avril, le Sommet mondial des matières premières, où se réunissent sociétés de négoce, banques et investisseurs. En quelques années, la Suisse est devenue un acteur central du commerce mondial des matières premières. Des multinationales responsables de désastres sociaux et environnementaux comme Cargill, Archer Daniels Midland, Louis Dreyfus, GlencoreXstrata ou encore Vale bénéficient d’avantages fiscaux indécents sur le territoire suisse, privant ainsi les pays producteurs de leurs revenus. Les banques, en particulier la BCV - Banque Cantonale Vaudoise et le Credit Suisse, participent à ce pillage par l’intermédiaire de fonds spéculatifs.

Au printemps 2013, le précédent Sommet a suscité une vive opposition. Sous l’impulsion du Collectif contre la spéculation sur les matières premières, plus d’un millier de personnes ont défilé dans les rues de Lausanne sous le slogan «Les spéculateurs s’enrichissent, les peuples s’appauvrissent». Plusieurs centaines d’autres se sont retrouvées lors d’un contre-sommet lors duquel se sont exprimés des militants suisses et européens, éclairés de témoignages d’invités engagés dans des luttes dans des zones touchées au Congo, en Colombie et au Canada.

Revendications de Manifestant:

! Pour protester contre la tenue du sommet des affameurs et des pilleurs de la planète.

! Pour affirmer notre solidarité avec les peuples du monde entier, victimes de la rapacité des sociétés de trading.

! Pour l’abandon des privilèges fiscaux octroyés à ces entreprises.

! Pour exiger que soit mis fin à la spéculation sur les matières premières alimentaires.

! Pour la reconnaissance du droit à la souveraineté alimentaire.

! Pour que les multinationales domiciliées en Suisse respectent les droits humains et environnementaux partout dans le monde.

 

manif lausanne-1864.jpg

manif lausanne-1878.jpg

manif lausanne-1885.jpg

manif lausanne-1887.jpg

manif lausanne-1881.jpg

manif lausanne-1887.jpg

manif lausanne-1890.jpg

manif lausanne-1891.jpg

manif lausanne-1892.jpg

manif lausanne-1893.jpg

manif lausanne-1896.jpg

manif lausanne-1905.jpg

manif lausanne-1907.jpg

manif lausanne-1909.jpg

manif lausanne-1925.jpg

manif lausanne-1932.jpg

manif lausanne-1937.jpg

manif lausanne-1941.jpg

manif lausanne-1947.jpg

manif lausanne-1962.jpg

manif lausanne-1964.jpg

manif lausanne-1977.jpg

manif lausanne-1987.jpg

manif lausanne-1019408.jpg

manif lausanne-1019416.jpg

manif lausanne-1019421.jpg

manif lausanne-1620.jpg

manif lausanne-1627.jpg

manif lausanne-1662.jpg

manif lausanne-1675.jpg

manif lausanne-1682.jpg

manif lausanne-1695.jpg

manif lausanne-1704.jpg

manif lausanne-1710.jpg

manif lausanne-1713.jpg

manif lausanne-1734.jpg

manif lausanne-1739.jpg

manif lausanne-1764.jpg

manif lausanne-1776.jpg

manif lausanne-1786.jpg

manif lausanne-1790.jpg

manif lausanne-1793.jpg

manif lausanne-1803.jpg

manif lausanne-1819.jpg

manif lausanne-1829.jpg

manif lausanne-1831.jpg

manif lausanne-1832.jpg

manif lausanne-1837.jpg

manif lausanne-1840.jpg


Commentaires

FELICITATIONS SACRE BOULOT BRAVO

Écrit par : marcha patriotica suiza | 01/04/2014

Bonjour M. Demir Sönmez, merci infiniment pour tous vos clichés, grâce à votre travail nous avons un magnifique et très vaste aperçu de la manifestation de ces jeunes militants et de la répression policière face au pillage financier des ressources de notre planète et de toutes leurs conséquences.

Écrit par : Josiane Rouiller | 03/04/2014

Merci et BRAVO pour ce reportage !
Je viens de le partager sur la page du Collectif !

Écrit par : Lecomte Benoit | 08/04/2014

Les commentaires sont fermés.