13/04/2014

Marche Noire: « Une meilleure justice pour tous »

Une cinquantaine de personnes se sont présentées au rendez-vous du 12 avril 2014 pour cette Marche Noire, organisée par l'Association « Main dans la Main, pour Eux ». Le point de départ était fixé au Tribunal d'Arrondissement de Montbenon à Lausanne.


Les manifestants se sont arrêtés à la Place de la Rippone pour une minute de silence, puis l'Association  a présenté le livre «  Je te salue Marie, ma fille » écrit par Antoine Schluchter, le père de la victime assassinée en mai 2013.
 
La Marche a repris sa procession pour se diriger au Tribunal Fédéral.
 
A l’arrivée, les participants sont montés sur les Marches, pour scander « Une meilleure justice pour tous ».

Conscient du fait que manifester sur les marches d'un bâtiment vide un samedi après-midi est symbolique, les participants ont été invités a signer une lettre adressée à la magistrature du Tribunal Fédéral.
 
Une chanson chantée par l'entourage d'une des victimes a été diffusée lors de la récoltes des signatures.
 
Cette manifestation c'est déroulée dans le calme et le silence en respect des victimes.

main à main-4810.jpg

main à main-4844.jpg

main à main-4854.jpg

main à main-4855.jpg

main à main-4863.jpg

main à main-4871.jpg

main à main-4913.jpg

main à main-4920.jpg

main à main-4938.jpg

main à main-4948.jpg

main à main-4951.jpg

main à main-4962.jpg

main à main-4962.jpg

main à main-4966.jpg

main à main-4974.jpg

main à main-4996.jpg

main à main-5007.jpg

main à main-5009.jpg

main à main-5018.jpg

main à main-5029.jpg

main à main-5047.jpg

main à main-5055.jpg

main à main-5061.jpg

main à main-5062.jpg

main à main-5066.jpg

main à main-5069.jpg

 

La  lettre adressée au Tribunal Fédéral.

L'Association Main dans la Main, pour Eux a organisé:

 

Une "Marche Noire" à Lausanne
le samedi 12 avril 2014
 

Par cette Marche Noire, nous demandons une meilleure protection et sécurité de la population ainsi qu'une meilleure application des lois et des peines.

Que le bien-être des délinquants ne passe plus avant la sécurité des citoyens car, cela fait gravement ressentir la faiblesse du système juridique suisse actuel qui nous donne trop cette impression, à nous habitants, d'être laissés pour compte.

En conséquence, nous réclamons fermement une reconnaissance du statut de victime par la justice.
 
Que cette même justice admette aussi que son fonctionnement n'est plus adapté, ni adéquat en regard de la société actuelle. Enfin, que cette même justice reconnaisse que son devoir est de rendre la priorité à ses citoyens contribuables, qui sont trop souvent des victimes oubliées et, réclament une sécurité adaptée et digne de ce nom.
 
Au nom de l'Association « Main dans la Main, pour Eux »
Amandine Lambercy, Présidente
 
  
Signatures des participants de la «Marche Noire» :


 www.photographygeneva.com

Commentaires

Magnifique regard digne d'1 Eugène Smith. Direct, émouvant, percutant, sobre, aimant. Merci!!!

Écrit par : Brigitte | 13/04/2014

Des centaines, que dis-je, des milliers de curés, prêtres et autres poncifs de l'église catholique sont restés impunis et protégés par la "justice" et le judiciaire helvétique concernant les dizaines de milliers de cas !

Vous pensez bien, dès lors, que tout sera fait pour estompé cette forme de criminalité de la part des autres institutions nationales, c'est le premier rôle des institutions de se protéger entre elle, il suffit, pour ceux qui ont le coeur bien accroché de revoir le film de Pasolini, il 'avait rien inventé, il s'agit d'un film historiquement prouvé !

Comment voulez-vous dans ce cas que les institutions judiciaires ne perpétuent pas ce qui fut loi pendant des siècles ?

La vie des enfants passe tellement loin derrière les intérêts secrets de nos politiciens plus proches des comptes bancaires du vatican que de leurs ambassadeurs à qui le célibat est imposé et à qui on confie des enfants !

Il faut commencé par, une fois pour tout, juger les milliers de membres de l'église catholique encore protégés par le "système" "judiciaire" de ce pays, faire comme aux USA où plus de 15'000 curés et autres sont passés par les tribunaux alors qu'en Suisse, pas plus qu'un dizaine en 30 ans avec des peines ridicules avec sursis !!!

Écrit par : Corto | 13/04/2014

Corto, vous recommencez toujours avec les mêmes bringues, accusez, diffamez (autres blogs, également) sans discontinuer... ce qui est facile... Laissez les fidèles régler leurs comptes avec les autorités religieuses (pour le mariage des prêtres, la cause n'est pas acquise mais le sera (voir écrits multiples dont ceux de Guy Gilbert) ce qui permettra à pas mal de prêtres d'être plus stables, c'est positif... et puis regardez autour de vous, n'y a-t-il de pédophiles que gens de Vatican...?

Vous ne perdez pas de vue, Corto, qu'une personne que vous calomniez comme vous le faites pour moi sur un autre blog (D. Jordan, adressé par vous à "Myriam") peut prendre contact avec un avocat?! Ne voyez pas chantage, en l'occurrence... ou manipulation. Les prêtres sont comme les champignons, les uns, comestibles, les autres, non (aux parents, également incombe la vigilance).

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/04/2014

comme tous les pointeurs Corto y va de son Joystick soit pour bombarder les assaillants des fermes de chebaa dans le Golan syrien , soit avec le même engin, émoussé par les marches blanches, s'astiquer devant des images pieuses montrant des visages d'anges de préférence.
Seul Déchet en Liberté qui repeint l'histoire aux couleurs du tea party accorde du crédit à son ultime lecteur

Écrit par : briand | 14/04/2014

@ briand


Sur d'autres blogs, Corto s'en prenait de façon extrêmement grave, nuisible, de quoi se voir coller un procès en diffamation sur le dos, on dira, sans plus, à un humanitaire connu proche parent.


Ceux qui prennent la peine de mettre en garde Corto, en fait, aussi parce que le trouvant sympathique, en principe, lui rendent service.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 14/04/2014

@Myriam Belakovsky : les réseaux sociaux. Blogosphère -Twitt -Facebook. sont le terrain de chasse de pas mal de pervers narcissiques ou paranoïaques.
Obsédés textuels, snippers anonymes , leurs armes fatales :l'adjectif qui fait mouche" islamiste socialo-gauchiste pédophile
Oubliez les poursuites judiciaires , cela encombrerait le bureau de dizaines de " Jornot" pendant des jours et des semaines
Je connais personnellement quelques pointures de la Biosphère TDG. en commun une certaine haute idée d'eux -mêmes , une même volonté de se différencier de leur proche , d'individualiser un point de vue , une idée un concept et s'approprier l'Histoire .
Il se trouve que j'écris plus vite que mon ombre , et qu'ainsi je me fais pas mal d'ennemis anonymes
heureusement je me ressource auprès de vrais gens , dans de vrais paysages forestiers ou urbains, loin des non-endroits comme les banlieues de la littérature- les centres commerciaux et les blogs merdiques.

Écrit par : briand | 14/04/2014

Bravo Démir, à nouveau on censure "Corto" malgré les attaques relevant du pénal !

Écrit par : Corto | 15/04/2014

Les commentaires sont fermés.