16/11/2014

Erdogan: Les musulmans ont découvert l'Amérique, pas Colomb

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé samedi, très sûr de lui, que le continent américain avait été découvert par des musulmans dès le XIIe siècle, et non pas par le navigateur génois Christophe Colomb plus de deux siècles plus tard.

colomb.jpg







"Les contacts entre l'Amérique latine et l'islam remontent au XIIe siècle. Les musulmans ont découvert l'Amérique en 1178, pas Christophe Colomb", a assuré M. Erdogan lors d'un discours télévisé à Istanbul prononcé à l'occasion d'un sommet des chefs musulmans des pays d'Amérique latine organisé par les autorités turques.

"Des marins musulmans sont arrivés en Amérique dès 1178. Colomb mentionne l'existence d'une mosquée sur une colline le long de la côte cubaine", a-t-il insisté.

Sur sa lancée, M. Erdogan s'est même dit prêt à participer à la construction d'une mosquée à l'endroit cité par le marin génois.

"Je voudrais bien en parler à mes frères cubains, une mosquée irait parfaitement bien sur cette colline aujourd'hui aussi", a poursuivi le chef de l'Etat turc.

Les livres d'histoire enseignent que c'est le marin génois Christophe Colomb qui a, en 1492, posé le premier pied étranger sur le continent américain alors qu'il cherchait avec sa flottille une nouvelle voie maritime pour rallier l'Inde.

Des historiens ou théologiens musulmans, ultraminoritaires, ont récemment remis en cause sa découverte, suggérant une présence musulmane antérieure en Amérique, bien qu'aucun vestige d'inspiration islamique n'y ait jamais été découvert.

Dans un article très controversé publié en 1996, l'historien Youssef Mroueh avait mentionné un passage des récits de Colomb dans lequel il fait référence à une mosquée à Cuba. Mais ses confrères, unanimes, ont écarté son hypothèse en assurant que cette "mosquée" n'était qu'une image pour décrire la forme d'un paysage.

Elu président en août, M. Erdogan règne sans partage sur la Turquie depuis 2003. 
(AFP, 15 nov 2014)

http://www.info-turk.be/435.htm#Colomb

Commentaires

Tout le monde sait que ce sont des asiatiques qui ont découvert le continent américain.

Écrit par : Johann | 17/11/2014

Et dire que certains aimeraient faire entrer la Turquie dans l'UE! La Turquie, qui n'a même pas su se défendre contre Erdogan.

Écrit par : Mère-Grand | 17/11/2014

Bonjour à tous. Mère-Grand, de nombreux Turcs se battent pour la démocratie. Hélas, comme partout dans le monde, la démocratie vacille et les théocraties montent à la charge. Il est plus facile à l'être humain de se réfugier sous des dogmes que de chercher sa propre liberté qui risque de le laisser sur le chemin pour cause d'hérésie et d'anarchisme... La démocratie, ce n'est pas le chef, le gourou, et tout le monde derrière lui. La démocratie, c'est chacun et chacune s'expriment et développent des idées. Au final, il y a vote, et la majorité l'emporte...non pour faire régner son projet en termes absolutistes mais pour développer une idée dynamique qui tient compte des oppositions. L'art de l'équilibre des forces...

La Turquie en Europe? Disons que sans la Turquie, l'Europe est plus faible pour développer le vrai sens d'une démocratie mondiale.

Bonne journée à tous.

Écrit par : pachakmac | 17/11/2014

Peu importe qui a découvert l'Amérique. Les seuls qui en ont profité sont les européens.

Écrit par : Omar | 17/11/2014

Si la Turquie n'avait pas abandonné l'héritage de son fondateur pour installer un islamiste rétrograde, je serais tout à fait d'accord avec vous, pachakmac.
Quant à proclamer, une fois de plus, les méfaits des "Européens", sans se préoccuper de la recherche de la vérité historique, ne serait-ce que dans le domaine de la géographie, elle semble définir Omar.
P.S.
Pour ajouter un zeste de logique au débat de la découverte de l'Amérique, relevons que personne ne l'a découverte, puisqu'elle ne s'appelait pas ainsi lors de la découverte. Seul le continent que nous avons par la suite appelé majoritairement ainsi a été "découvert". Le même raccourci permet aujourd'hui de parler des premiers Français (ou autres humains) d'il y a 30 000 ans.

Écrit par : Mère-Grand | 17/11/2014

C'est très drôle ce qui se dit! Qu'Erdogan le déclare seulement! La portée est réelle lorsque les gens (pour ou contre) en parle.

Asiatique ou même viking aurait découvert le continent.

Les livres d'histoire occidentaux parlent beaucoup plus de Christophe Colomb qu'Amerigo Vespucci. La conséquence à un fait. Chistophe avait un fils qui a relaté l'histoire de son père. Dès lors, on apprend à chaque enfant que c'est Colomb qui a découvert l'Amérique.

Au final chacun sa version, mais surtout le début d'une immigration illégale, au regard des normes actuelles. Simple boutade réaliste!

Écrit par : Plumenoire | 17/11/2014

@mère-grand
Est-ce que j'ai proclamé quelque chose? NON
Si je m'appelais François le français je n'aurai pas eu droit à une réponse aussi stupide que la votre.

"des premiers Français (ou autres humains) d'il y a 30 000 ans."
Rajoutons un peu plus de logique, il n'y avait pas de Français il y 30000ans, le peuple Franc est arrivée en Gaule vers le 5eme siècle après JC.

Écrit par : OMAR | 17/11/2014

Et même si les musulmans avaient "découvert l'Amérique " avant C. Collomb, qu'est-ce que cela changerait ?
Ce continent existait bien avant que quiconque venant de l'Atlantique n'y mette pied et cette compétition qui perdure, pour savoir qui y serait arrivé le premier depuis le côté européen a un côté vain.
Quel est le but véritable de cette découverte soudaine d'Erdogan ?
A part la construction d'une mosquée à Cuba ? (Y a-t-il seulement des fidèles pour s'y rendre ?)
C'est certainement davantage un dossier de politique intérieure que de politique internationale. Il serait inimaginable que ce soit un premier jalon pour de que ce soit de concret.

Écrit par : Calendula | 17/11/2014

Que se soit les musulmans, les chinois, les japonais, les russes, les wiking ou je ne sais quoi qui auraient découvert l'Amérique ce qui est certain c'est que c'est bien Christophe colomb qui a fait l'histoire en découvrant ce continent. Tout le reste c'est que de la foutaise écrit pas des gens hostiles à l'occident et à ses valeurs judéo-chrétiennes.

D.J

Écrit par : D.J | 17/11/2014

"il n'y avait pas de Français il y 30000 ans"
Pour une fois nous sommes d'accord. C'est pourtant le genre de bêtises (ou de raccourcis historiques) que j'ai entendu plus d'une fois dans des documentaires: puisque ces hommes étaient installés sur des terres qui sont aujourd'hui françaises, on pouvait les appeler ainsi.
Mais bien des faits du langage courant ne résistent pas à une analyser plus poussée, qui ne se justifie d'ailleurs souvent pas, à moins que ce soit pour le plaisir du jeu ou pour rappeler que le langage est un code qui a ses failles, ce qui fait l'objet de recherches aussi bien scientifiques (les linguistes, entre autres) que de déconstructions logiques (dans le cas du Boudhisme Zen, par exemple).

Écrit par : Mère-Grand | 17/11/2014

Erdogan se transforme en tyran, petit à petit et comme il se doit il veut faire l'histoire ou la réécrire, à sa convenance ! La Turquie de ce triste monsieur n'a rien à faire en Europe, elle doit d'abord re-devenir une démocratie. Mais elle n'a rien à apporter à l'UE si ce n'est des ennuis et des tensions.

Écrit par : uranus2011 | 17/11/2014

Tout dépend de ce qu'on entend par "découvrir".
Personnellement, j'ai découvert l'homme de Kennewick dans un documentaire d'arte, homme dont le squelette a été découvert aux Etats-Unis,
Il serait un descendant d'Européens ayant suivi la banquise depuis l'Europe, toujours vers l'Ouest, il y a des milliers d'années, avant l'existence des religions monothéistes et même de la civilisation occidentale ...

Lire Wikipedia sous "Homme de Kennewick"

Voici un petit extrait :
"Les observations anatomiques ont révélé que cet homme aurait les caractères physiques caucasiens et non amérindiens, notamment un crâne dolichocéphale. Pour certains, cette découverte remettrait en cause la théorie du peuplement asiatique du continent américain : la colonisation du « Nouveau monde » serait plus complexe qu'il n'y paraissait.
Son découvreur le décrit ainsi : « C’est le seul [squelette] aussi complet et aussi vieux aux États-Unis. Il appartenait à un homme d’une quarantaine d’années à la face étroite, au menton proéminent. Il n’avait pas une vie paisible. Il crispait souvent la bouche et pleurait sans doute beaucoup… »1. Selon ses analyses, cet homme ne ressemble pas aux autres hommes peuplant la région à cette époque : visiblement, son anatomie est de type « caucasoïde », c’est-à-dire proche de celle des Européens, et non « mongoloïde » comme celle des Asiatiques et des Indiens d'Amérique.
Les recherches sur l'ADN mitochondrial des Amérindiens d'une tribu du Nord-Est des États-Unis conduites par le chercheur américain Douglas Wallace (université Emory à Atlanta), ont appuyé cette hypothèse. Elles dévoilent en effet qu'il existe une souche ouest-européenne remontant à environ 15 000 ans, ce qui prouverait qu'une vague migratoire d'humains en Amérique provient d'Europe."

Écrit par : Calendula | 17/11/2014

Erdogan et sa folie des grandeurs, religieuses politiques disparaîtront comme la mer des Caraïbes et l'Océan Artique.
...."L'Amérique du Sud pivotera avec la Terre de Feu et remonteront vers le Nord en même temps l'Alaska et le Canada entreront en collision avec le nord est de l'Asie.
La collision entre l'Amérique du Nord et l'Asie, ce supercontinent a été baptisé AMASIE.

Il semble peu probable que l'humanité soit encore présente sur terre à ce moment-là!...."

Dans ma naïveté, je pensais que l'entrée de la Turquie dans l'Europe réconcilierait les peuples, mais les dirigeants avides de pouvoir comme Erdogan laissent présager le pire. Non content du pouvoir politique, il utilise le pouvoir religieux pour assouvir sa soif de conquête.

Il est impératif de laisser Erdogan là où il se trouve et l'empêcher par nos moyens démocratiques qu'il mette un pied en Europe. En attendant ce nouveau continent AMASIE, il serait bon que quelques tremblements de terre viennent rappeler aux soi-disant puissants qu'ils ne sont RIEN.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 18/11/2014

Les mots d'Erdogan ne sont pas innocents. Il faut les entendre dans l'esprit de celui qui les prononce, un islamiste conservateur et nationaliste.

Si l'Amérique (continent américain) est une terre qui a été musulmane, elle appartient définitivement à l'Islam et cela légitime tous les combats à venir pour la libérer des infidèles que se la sont accaparée.

Ce principe appartient à la doctrine de l'Islam et c'est par exemple l'un des arguments figurant dans la revendication des attentats de Madrid.

Écrit par : archi-bald | 19/11/2014

Les commentaires sont fermés.