28/03/2015

La diaspora sahraouie interpelle l'ONU à Genève


Une cinquantaine de Sahraouis, représentant la diaspora sahraouie en France,   a manifesté hier, vendredi 27 mars, sur la place des Nations. Ses revendications sont très clairs.
 
Après presque 40 ans d'occupation du Sahara occidental par le Maroc, et 40 ans de violations des Droits de l'Homme, (disparitions forcées, aveux sous la  torture, détention arbitraire, violences policières lors de chaque manifestation pacifique de la population civile, etc.), les Sahraouis exigent que, selon les résolutions onusiennes, leur droit à un référendum d'autodétermination soit enfin respecté.
 
La MINURSO (forces onusiennes sur place) a dans son mandat la préparation du référendum d'autodétermination et cet objectif déterminant pour le futur du peuple sahraoui ne doit plus être entravé par les obstacles dressés par le Maroc. De plus, le Conseil de sécurité sera sollicité par des Etats et des ONG, fin avril 2015, pour qu'il élargisse le mandat de la MINURSO aux Droits de l'Homme afin que les forces onusiennes puissent protéger la population civile sahraouie. Les manifestants ont appuyé cette demande et signé, à ce sujet, une lettre au Secrétaire général de l'ONU et au Conseil de sécurité Aujourd'hui, les forces onusiennes sont aveugles et sourdes devant les violences policières et la répression subies par le peuple sahraoui. Cela doit cesser.
 
Lors de la dernière journée du Conseil des Droits de l'Homme qui s'est tenue en mars à l'ONU, la manifestation a voulu rompre avec le silence médiatique qui recouvre trop souvent la situation au Sahara Occidental. 

DSC_8482.jpg

DSC_8487.jpg

DSC_8490.jpg

DSC_8493.jpg

DSC_8498.jpg

DSC_8508.jpg

DSC_8524.jpg

DSC_8529.jpg

DSC_8530.jpg

DSC_8532.jpg

DSC_8548.jpg

DSC_8557.jpg

DSC_8568.jpg

www.photographygeneva.com

Les commentaires sont fermés.