04/08/2015

Manifestation de solidarité avec la communauté Yézidie

Lundi 3 août 2015, plus de mille personnes se sont rassemblées au Parc des Cropettes puis sur la place des Nations-Unies à l'occasion du premier anniversaire du début de l’offensive de l’État Islamique sur la ville et le mont Sinjâr, durant laquelle plus de 600 civils kurdes yézidis furent massacrés pendant leur fuite et plusieurs milliers enlevés et portés disparus. 

DSC_8708.jpg

 

 

L1280211.jpg

L1280217.jpg

L1280235.jpg

DSC_8721.jpg

DSC_8758.jpg

DSC_8766.jpg

DSC_8773.jpg

DSC_8779.jpg

DSC_8786.jpg

DSC_8790.jpg

DSC_8794.jpg

DSC_8807.jpg

DSC_8815.jpg

DSC_8822.jpg

DSC_8825.jpg

 

Le Conseil Yezidi de Sinjar en Irak et le Conseil Yezidi irakien en Exil

 
Nous demandons à l’Union Européenne et aux USA leur soutien politique dans l’installation de la paix et de la sécurité
 

Lw 3 aout 2014 les terroriste de l’Etat islamique attaquent la communauté Yézidis vivant au pied de la montagne de Sinjar (Shangal). Créant la fuite de près d’un demi-million de Yezidis de leurs maisons pour éviter la mort certaine que leur réservaient les djihadistes de l’EI. Des milliers de Yézidis sont capturés par l’Etat Islamique. Au total plus de 10 00 Yézidis seront soit exécutés, soit enterrés vivant dans des fosses. Des millier de filles et de femmes Yézidis seront capturées et refendues sur le marché d’esclaves sexuelles ou offertes butin de guerre à des émirs de l’organisation terroriste. Des milliers d’enfant sont ainsi capturés, arrachés des bras de leurs parent pour devenir de parfaits djihadistes.
 
Un après le soixante-quatorzième génocide contre la communauté yézidis, la situation ne s’est guère améliorée. La ville de Sinjar est toujours sous l’occupation des djihadistes de l’Etat Islamique. Plus d’un demi-million de Yézidis vivent dans des camps de réfugiés ou même l’eau vient à manquer. Plus de cinq milles cinq cent femmes sont toujours aux mains des islamistes et sont systématiquement violés, battues plusieurs fois par jour. Trois mille cinq cent enfants yézidis se trouvent dans des camps de rééducation islamique de Daesh, afin de devenir plus tard des bombes humains. On retrouve certain de ces enfants yézidis jusqu’en Afghanistan. Les Yezidis qui constituent peuple millénaire de la Mésopotamie sont en train d’être exterminé.
 
Contrairement aux Chrétiens et au Juif, nous les Yézidis nous ne pouvons pas prétendre au statut de « Dhimmi », car nous ne faisons pas partie des « gens du livre » au sien d’un système régie par la Charia, les Yézidis n’ont pas le droit d’exister. C’est soit la conversion à l’islam, soit la confrontation. Enfin les Yézidis sont les gardiens des anciennes croyances de la civilisation mésopotamiennes préislamique. Or les terroristes djihadistes détruisent toutes l’histoire, toute civilisation et religion antérieures à l’islam.
 
Ni Bagdad, ni erbil ne nous ont protégés contre l’EI et contre nos voisins arabe quand ils sont venus nous massacrer, C’est suite à cela qu’une force armée Yézidis, YBS (Unité de Protection de Sinjar) et le conseil Yézidis de Sinjar ont été fondé par les Yézidis dans le but de créer une auto-gouvernance. Nous demandons aux nations Unis et à l’Union Européenne de reconnaitre et de soutenir l’auto-gouvernance nécessaire à la survie du peuple Yézidis en Irak. L’Europe ou aucun autre pays ne peut accueillir un demi-million de Yézidis doit soutenir les forces Yézidis à reconquérir leurs terres et ainsi favorisé le retour de ses réfugiés sur leurs terres ancestrales.

 

DSC_8837.jpg

L1280241.jpg

L1280245.jpg

L1280249.jpg

DSC_8858.jpg

DSC_8869.jpg

DSC_8872.jpg

DSC_8874.jpg

DSC_8884.jpg

DSC_8896.jpg

DSC_8900.jpg

DSC_8905.jpg

DSC_8924.jpg

DSC_8946.jpg

L1280250.jpg

L1280253.jpg

L1280259.jpg

Copyright ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ. 

Tous droits réservés

www.photographygeneva.com

 

Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

 

Pour toute demande, merci de me contacter.  

Commentaires

Je pense souvent à ces bébés que des mères Yazidis doivent abandonner dans la montagne parce qu'elles n'ont plus rien à leur donner à boire. Pas de photos de ces pauvres petits êtres et de leur agonie sur les blogs des donneurs de leçons. C'est atroce!

Écrit par : Claude | 04/08/2015

Les commentaires sont fermés.