12/12/2015

Rassemblement pour le Climat

Communiqué de presse :

A l'occasion du rassemblement sur le compte à rebours du changement
climatique LA COP21 va faire encore plus de victimes

Plus de 150 personnes se sont réunies ce samedi à midi devant l'horloge fleurie comme symbole du compte à rebours avant la catastrophe climatique et quelques uns ont tracé une ligne rouge symbolisant celle que les gouvernements avaient fixé (2° de réchauffement au maximum) et qu'ils avouent à travers les contributions volontaires issue de la COP21 (+ de 3° de réchauffement) ne même plus chercher à atteindre! Contrairement à ce que l'on entend à travers la communication impeccable des organisateurs, il s'agit d'un véritable crime contre l'humanité! Nous appelons les peuples à se mobiliser toujours plus en 2016!

Conclusion en cours de la COP21

La radio officielle française a annoncé hier que la réussite du sommet de la COP21 se mesurerait... à ce que les médias en diraient ! Malheureusement, cela ne figure que très imparfaitement la réalité des crimes climatiques en train d'être commis. En effet, on sait d'ores et déjà que le texte qu'ils vont accepter en principe aujourd'hui est très mauvais! Ils vont le présenter comme historique, parce qu'il sera probablement signé par 190 pays, et qu'il y a une déclaration d'intentions de ne pas dépasser les 2°C, mais ce sont des déclarations sans mesures concrètes, en décalage complet avec les contributions volontaires qui amènent à + de 3° de réchauffement, et qui ne sont elles-mêmes pas contraignantes. Pourtant, cette limite des 2° avaient été fixée comme ligne rouge à ne pas dépasser par ces mêmes gouvernements ! Si on additionne toutes ces contributions volontaires, au lieu du triomphalisme affiché on va vers des crimes climatiques de plus en plus massifs ! De plus, l'accord n'inclut pas les transports aérien et maritime, qui représentent près de 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre !

Principale illusion entretenue : ils essayent de présenter comme compatibles développement, croissance du commerce et protection du climat. C'est non seulement un sommet pour rien, mais en plus il est climaticide, avec une augmentation de la température d'au moins 3°C, ce qui signifie des millions du victimes supplémentaires dues au changement climatique.

Victimes des crimes climatiques
Si avec une augmentation de 0,8°C et une déréglementation climatique (ouragans, typhons, inondations, sécheresses extrêmes, incendies de forêts) il y a déjà plus de 600'000 morts en vingt ans selon l’ONU, imaginons ce qui va arriver avec une augmentation du 3°C! Le nouvel accord ne tire pas les conséquences de la responsabilité partagée et différenciée, à nouveau les pays riches n'assument pas leur responsabilité historique dans le changement climatique, aujourd'hui plus de 2/3 des émissions de CO2 dans l'atmosphère ont été émises pas les pays du Nord, mais ce sont les pays les plus pauvres de la planète qui vont subir les plus graves conséquences, ainsi que les couches
sociales les plus vulnérables du Nord, comme nous l’avons vu notamment avec le cyclone Katerina à la Nouvelle Orléans ou encore avec les inondations dramatiques à Chennai (Madras) la semaine passée. De plus, au Nord comme au Sud, les crimes climatiques touchent d'abord les plus précaires, ceux qui sont déjà les plus vulnérables.

Aux décomptes macabres qui sont connus, il faut ajouter qu'il n'y a pas que la mortalité directe : il y a tous ceux qui ont perdu ou perdront leur lieu de vie, ou les ressources qui leur permettent de vivre au quotidien et qui contraint et contraindra de plus en plus de gens à la migration forcée avec les conséquences dramatiques que l'ont connaît. Un seul exemple d'actualité : en Syrie, avant la guerre civile, il y a eu une très forte sécheresse, qui a détruit les récoltes, et poussé entre 1,5 et 2 mio de Syriens à migrer vers les villes.
Cela n'exonère en rien la responsabilité du dictateur Al Assad, mais montre en quoi le réchauffement est un multiplicateur des inégalités existantes.

« Les gouvernements veulent brûler notre planète »
Nous nous sommes notamment réunis pour :

- Dénoncer la répression qu'a subi le mouvement pour la Justice Climatique.

- Rappeler que si nous voulons avoir une chance de ne pas dépasser la ligne rouge des 2°C il faut laisser les 80% des énergies fossiles (gaz, charbon et pétrole) dans le sol et pour cela il fait s'attaquer au pouvoir des multinationales : et donc contrer le discours culpabilisant qui vise à faire porter la responsabilité sur des comportements individuels quotidiens, alors que 90 entreprises sont responsables des 2/3 des émissions de CO2.

- Mettre en évidence la responsabilité historique des gouvernements réunis à la COP21 comme complice d'un crime climatique contre l'humanité d'aujourd'hui et pour les générations futures. Ce samedi après-midi, Naomi Klein a conclu sur la base des conclusions de la COP21 : « Les gouvernements veulent brûler notre planète ».

- Comme le disait notre banderolle, nous savons donc que seule la mobilisation des peuples pourra sauver le climat.  

Raisons d'espérer
Les mobilisations s'intensifient et nous devons y prendre part selon trois axes :

1° blocage : stopper le projet d'aéroport caduc à Notre-Dame des Landes, autres grands projets inutiles, en Suisse combattre notmment le tunnel supplémentaire au Gothard ou l'agrandissement de l'aéroport de Genève.

2° non-coopération : participer et étendre la campagne de désinvestissement (fossil free en CH), dénoncer les fausses solutions comme au Grand Palais, où les pires pollueurs
étaient invités d'honneur.

3° construction : élaboration d'alternatives vers une transition énergétique juste qui tienne compte du climat mais aussi de la justice sociale ! Naomi Klein parle de « démocratie énergétique ». Il faut soutenir des initiatives comme celle d'Uniterre sur la souveraineté alimentaire , toutes celles sur la mobilité douce, la promotion des énergies renouvelables à la place du nucléaire et des fossiles, ...

Pour conclure, voici ce que Naomi Klein a déclaré hier à Paris: « Il y a une contradition fondamentale entre l'impératif de croissance qui est au coeur du capitalisme et ce dont notre planète a besoin pour pouvoir nous accueillir ». Nous devons avoir le dernier mot face à l'incurie des gouvernements et à la tyrannie des multinationales, tenons-nous informés pour que les mobilisations suivantes en 2016 soient de plus en plus massive et déterminées !

DSC_5955.jpg

DSC_5961.jpg

DSC_5964.jpg

DSC_5973.jpg

DSC_6004.jpg

DSC_6026.jpg

DSC_6049.jpg

DSC_6066.jpg

DSC_6074.jpg

DSC_6099.jpg

DSC_6109.jpg

DSC_6114.jpg

DSC_6128.jpg

<Pour voir la suite des photos > 

http://www.photographygeneva.com/gallery/rassemblement-su...

©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

Tous droits réservés
Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

Pour toute demande, merci de me contacter.

 

Commentaires

sursaut republicain chez nos voisins savoyards , Decaillet- Goetelen-DJ-Scherb "elle et lui"et quelques autres devront encore attendre , leur grand soir , malgré les alertes , les flux forcément migratoires, le Coran alternatif, etc.

Écrit par : briand | 13/12/2015

Les commentaires sont fermés.