20/12/2015

L'Appel Spirituel de Genève: le radicalisme est-il une fatalité?

A l'occasion de sa cérémonie annuelle l'Appel Spirituel de Genève a invité le professeur Mondher Kilani de l'Université de Lausanne pour une réflexion sur le radicalisme et la fatalité.

L'exposé fort intéressant a plu et surpris un public venu nombreux comme comme chaque année à l'Espace Fusterie ce merveilleux lieu de rencontre et de dialogue au cœur de Genève.

L'Appel Spirituel de Genève qui date de septembre 1999 a été lu en français par Shady Ammane membre du Comité, en anglais et en arabe par ses petites cousines réfugiées de Syrie fraîchement arrivées à Genève fuyant la ville de Alep devenu un enfer.

Le pasteur William Mac Comish President de l'Appel a annoncé sa démission et présenté la nouvelle présidente la pasteure Marie Cénec.

Dans son discours il a dénoncé le mensonge et l'hypocrisie de ceux qui sont à l'origine du chaos dans le monde et la terreur des terroristes qu'ils ont engendré.

Il continuera avec les membres du Comité de l'Appel à servir la paix toujours et partout.

Violon, chant, musique soufie, méditation ont accompagné la cérémonie et la bénédiction ci-dessous lue à plusieurs voix par tous les membres du Comité de l'Appel a réjouis et apaisé l'assemblée:

  • Que la route s'ouvre à ton approche,
  • Que le vent souffle toujours dans ton dos,
  • Que le soleil inonde et réchauffe ton visage,
  • Que la pluie ruisselle dans ton champs,
  • Et abreuve doucement ton jardin,
  • Que jusqu'à notre prochaine rencontre,
  • Dieu te garde dans le Creux de Sa Main...


Merci à la Fondation pour Genève qui chaque année soutien notre Appel et nous offre le verre de l'amitié et de la paix.

Bonnes fête de fin d'année et nos voeux meilleurs pour l'An neuf 2016: Lumière, Espérance et Paix pour le monde et l'Humanité.

 

DSC_6959.jpg

DSC_6962.jpg

DSC_6965.jpg

DSC_6968.jpg

Les photos: Maurice GARDIOLIMG_6504.JPG

IMG_6511.JPG

IMG_6573.JPG

IMG_6580.JPG

IMG_6585.JPG

IMG_6590.JPG

IMG_6612.JPG

IMG_6644.JPG

IMG_6708.JPG

Merci pour les photos Maurice GARDIOLDSC_6970.jpg

DSC_6971.jpg

DSC_6978.jpg

DSC_6981.jpg

DSC_6985.jpg

DSC_6991.jpg

DSC_6995.jpg

DSC_6999.jpgDSC_7002.jpg

DSC_7005.jpg

©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

Tous droits réservés
Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

Pour toute demande, merci de me contacter.

Commentaires

Merci Demir pour ce beau reportage avec mes meilleurs pour 2016 à toutes et à tous...

Écrit par : Ouardiri Hafid | 20/12/2015

Une belle parole soufie: "Il faut avoir un cœur tout blanc blanc comme neige."

Ainsi qu'une autre par Khalil Gibran concernant chaque religion aussi bien que chacun d'entre nous soit de "Prendre garde que les racines de la mauvaise herbe que tu vois pousser dans le jardin de ton voisin ne soient pas dans ton propre jardin".

Magnifique message de paix apporté par l'Appel spirituel de Genève.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 22/12/2015

Belles paroles, beaux messages de paix, inspiration, mais tout ça ne touche pas les terroristes! J'ai pensé qu'on allait trouver ensemble des solutions à ces massacres brutales par des musulmans radicalisés, mais on est partis sans résoudre ce problème urgent. Moi, je vois les solutions et je les offre ici:
Seulement les musulmans peuvent arrêter le terrorisme musulman, en contrôlant les prêches et réunions dans les mosquées, renvoyant les imams qui incitent à la violence. Les imams modérés doivent expliquer dans les mosquées, sur Internet et par la TV, par exemple dans le programme "Islam" sur France 2 les dimanche matin, expliquer que dieu n'aime pas les meurtriers et ils seront condamnés à l'enfer.
Livia Varju
Bien sûr. le problème est que les terroristes suivent les commandements du Coran, qui répète plus de 100 fois, de "tuer les infidèles". Il faut reformer Islam supprimant dans le Coran toutes les incitations à la violence. En plus, il faut confronter les pays, comme l'Arabie saoudite et Qatar, qui financent les imams radicales et les terroristes.

Écrit par : Livia Varjui | 25/12/2015

Les commentaires sont fermés.