• Le coup d’état au Brésil

    Imprimer


    Ce Samedi à midi, une dizaine manifestants se sont rassemblées sur la place des Nation Unies pour dénoncer le coup d’état parlementaire au Brésil.

    DEM_5390.jpg


    Coup d’état au BrésilLe processus d’impeachment actuellement en cours contre la Présidente Dilma Roussef n’est pas démocratique, est illégitime et hors loi.
    Pas démocratique parce que la force motrice pour l’impeachment est l’opportunité d’imposer sur le peuple brésilien un agenda d’austérité qui a été rejeté dans les quatre dernières élections présidentielles.
    Il est illégitime parce qu’il a été orchestré par un establishment corrompu avec le claire but d’arrêter les investigation de schémas de corruption en cours.


    Il est hors loi parce qu’il n’y a pas de base légale, vu que les accusations contre la Présidente Rousseff ne constituent pas un « crime de responsabilité » (une condition nécessaire pour justifier l’impeachment d’un président au Brésil.


    Ce processus comporte des sous-entendus misogynes, racistes et élitistes, ce qui se reflète à travers les premières mesures du président provisoire et illégitime Michel Temer.

    DEM_5404.jpg

    DEM_5411.jpg

    DEM_5417.jpg

    DEM_5432.jpg

    DEM_5448.jpg

    www.photographygeneva.com

    ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

    Tous droits réservés
    Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

    Pour toute demande, merci de me contacter.

    DEM_5454.jpg

    Lien permanent 2 commentaires
  • La samba ! Pour des transports publics plus rapides

    Imprimer

    Même le temps de danser la samba ! Pour des transports publics plus rapides

    C’est en musique et en danse que les Verts genevois ont revendiqué aujourd’hui l’accès à des transports publics plus rapides, comme le réclame leur initiative populaire, soumise au peuple le 5 juin. Danseuses de samba, percussionnistes et militant-e-s écologistes ont ainsi rappelé à la population genevoise qu’elle dispose de trams et de bus trop lents et que ce n’est pas une fatalité : un OUI à l’initiative pour des transports publics plus rapides changerait la donne.

    Deux danseuses de samba, une dizaine de percussionnistes et de militant-e-s Vert-e-s genevois-e-s ont attiré l’attention des badauds aujourd’hui à 17h30 à Plainpalais. Profitant d’une absence (fréquente !) de trams à l’arrêt de Plainpalais, cette joyeuse bande s’est furtivement glissée sur les rails du tram pour danser la samba, sur les rythmes effrénés des percussions. En toile de fond apparaissait une banderole avec le message suivant : « même le temps de danser la samba ! Pour des transports publics plus rapides » (voir photos en annexe).

    Les Verts genevois ont ainsi privilégié le registre humoristique pour rendre visible leur campagne en faveur de transports publics plus rapides à Genève. En effet, plus les transports publics sont lents, moins leur cadence est élevée. En effet, les enquêtes de satisfaction révèlent qu’une vitesse commerciale faible est une des raisons principales provoquant un frein à l’utilisation des transports publics, avant même le facteur coût. Justement, les transports publics genevois connaissent la vitesse commerciale la plus basse de Suisse, stagnant à 15,2 km/h.

    Il est donc urgent et indispensable d’augmenter la rapidité de nos transports publics à Genève, pour que les cours de samba ne prennent désormais plus place sur les arrêts de trams, mais bien dans les parcs publics et autres espaces de danse ! Pour cela, votons toutes et tous OUI sans hésiter à l’initiative pour des transports publics plus rapides !

    Contacts :
    Nicolas Walder, Président des Verts genevois, 079 550 05 13
    Mathias Buschbeck, Député, Commissaire des transports, 076 341 41 02
    http://www.verts-ge.ch/nos-idees/communiques-de-presse/item/3845-meme-le-temps-de-danser-la-samba-pour-des-transports-publics-plus-rapides.html#.Vz2CLauu_Og

    DEM_4535.jpg

    DEM_4554.jpg

    DEM_4570.jpg

    DEM_4612.jpg

    DEM_4642.jpg

    DEM_4663.jpg

    DEM_4685.jpg

    DEM_4695.jpg

    DEM_4721.jpg

    DEM_4740.jpg

    DEM_4754.jpg

    DEM_4768.jpg

    DEM_4792.jpg

    DEM_4802.jpg

    DEM_4819.jpg

    DEM_4820.jpg

    http://www.photographygeneva.com/gallery/action-detonante-coloree-et-rythmee-par-les-percussions-envoutantes-de-la-samba/

    ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

    Tous droits réservés
    Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

    Pour toute demande, merci de me contacter.

    DEM_4822.jpg

    Lien permanent 3 commentaires
  • Les médias du monde saluent la décision du Conseil administratif de la Ville de Genève

    Imprimer

    Je vous envoie le lien contenant les réactions des médias qui saluent la décision du Conseil administratif de la Ville de Genève de ne pas retirer la fameuse image du photographe Demir Sönmez.

    http://www.photographygeneva.com/exposition-place-des-nations/

    _Remerier pour expo.jpg

    Les médias du monde saluent la décision du Conseil administratif de la Ville de Genève de ne pas retirer la fameuse image du photographe Demir Sönmez.

    Exposition « Place des Nations/Place de peuples » : Les medias du monde entier en parlent.

    Je saisis cette occasion pour remercier toutes les personnes et les institutions qui ont contribué à la réalisation de mon expositions, tenue sur la Places des Nations à Genève du 15 avril au 1er mai 2016.

     

    http://www.photographygeneva.com/exposition-place-des-nations/

    Lien permanent 0 commentaire
  • Handicap: 37e édition du tournoi de football des Schtroumpfs à Bernex

    Imprimer

    37e TOURNOI EUROPÉEN DE FOOTBALL POUR

    PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

    13, 14 et 15 MAI 2016 AU STADE DU SIGNAL DE BERNEX

    DEM_3797.jpg

    DEM_3812.jpg

    DEM_3874.jpg

    DEM_3904.jpg

    DEM_3911.jpg

    DEM_3924.jpg

    DEM_3933.jpg

    DEM_3941.jpg

    DEM_3948.jpg

    DEM_3954.jpg

    DEM_3979.jpg

    DEM_4047.jpg

    DEM_4065.jpg

    DEM_4070.jpg

    DEM_4077.jpg

    DEM_4090.jpg

    DEM_4092.jpg

    DEM_4100.jpg

    DEM_4102.jpg

    DEM_4104.jpg

    DEM_4110.jpg

    DEM_4116.jpg

    DEM_4128.jpg

    DEM_4131.jpg

    DEM_4135.jpg

    DEM_4149.jpg

    DEM_4155.jpg

    DEM_4160.jpg

    DEM_4163.jpg

    DEM_4167.jpg

    DEM_4175.jpg

    DEM_4181.jpg

    DEM_4190.jpg

    DEM_4195.jpg

    DEM_4200.jpg

    DEM_4208.jpg

    DEM_4212.jpg

    DEM_4215.jpg

    DEM_4221.jpg

    DEM_4225.jpg

    DEM_4234.jpg

    DEM_4240.jpg

    DEM_4247.jpg

    DEM_4257.jpg

    DEM_4268.jpg

    DEM_4276.jpg

    DEM_4287.jpg

    DEM_4289.jpg

    DEM_4289.jpg

    DEM_4302.jpg

    DEM_4311.jpg

    DEM_4315.jpg

    DEM_4319.jpg

    DEM_4330.jpg

    DEM_4333.jpg

    DEM_4351.jpg

    DEM_4358.jpg

    DEM_4373.jpg

    DEM_4376.jpg

    http://www.photographygeneva.com/

    ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

    Tous droits réservés
    Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

    Pour toute demande, merci de me contacter.

    Lien permanent 0 commentaire
  • Manifestation contre DAECH et AL NUSRA

    Imprimer

    Environ 30 personnes issues des communautés Alévis se sont rassemblées dimanche après-midi sur la Place des Nations pour dénoncer un massacre commis contre les Alaouites par DAECH et AL Nusra en Syrie.

    DSC_8664.jpg

    DSC_8624.jpg

    DSC_8702.jpg

    DSC_8678.jpg

    DSC_8728.jpg

    DSC_8685.jpg

    DSC_8752.jpg

    DSC_8779.jpg

    DSC_8765 - copie.jpg

    ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

    Tous droits réservés
    Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

    Pour toute demande, merci de me contacter.

     

    Lien permanent 1 commentaire
  • Michael Møller distingué par la Ville de Genève

    Imprimer

    Le directeur général de l'ONU à Genève est honoré par la municipalité genevoise. Michael Møller recevra ce jeudi au Palais Eynard la médaille "Genève reconnaissante" de la maire Esther Alder, ont annoncé mardi la Ville de Genève et l'ONU.

    Cette distinction récompense depuis 1932 des personnalités qui contribuent au rayonnement de la ville de Calvin. Les ONG Trial et l'Appel de Genève avaient été honorées l'année dernière.

    Le directeur général de l'ONU est salué par le conseil administratif pour s'être attelé de manière dynamique à la revalorisation de la Genève internationale, une action soulignée dans le passé par les diplomates suisses. Il a aussi largement ouvert l'ONU au public genevois et rapproché les communautés locales et internationales.

    Michael Møller a été confirmé par le secrétaire général de l'ONU en juillet 2015 comme directeur général. Il était directeur par intérim depuis novembre 2013. Avant de prendre ses fonctions, M. Møller était directeur exécutif de la Fondation Kofi Annan de 2008 à 2011.

    Il totalise plus de trente années d'expérience en tant que fonctionnaire des Nations unies. Il a notamment été représentant spécial du secrétaire général pour Chypre de 2006 à 2008. Il a occupé plusieurs mandats en Iran, au Mexique, en Haïti et à Genève, où il a commencé sa carrière en 1979 auprès du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). sda-ats

    DEM_3647.jpg

    DEM_3655.jpg

    DEM_3656.jpg

    DEM_3667.jpg

    DEM_3681.jpg

    DEM_3682.jpg

    DEM_3684.jpg

    DEM_3686.jpg

    DEM_3691.jpg

    DEM_3698.jpg

    DEM_3700.jpg

    DEM_3702.jpg

    DEM_3707.jpg

    DEM_3711.jpg

    DEM_3717.jpg

    DEM_3718.jpg

    DEM_3720.jpg

    DEM_3722.jpg

    DEM_3732.jpg

    DEM_3737.jpg

    DEM_3738.jpg

    DEM_3739.jpg

    DEM_3746.jpg

    DEM_3758.jpg

    DEM_3762.jpg

    DEM_3764.jpg

    DEM_3770.jpg

    DEM_3773.jpg

    DEM_3774.jpg

    DEM_3778.jpg

    DEM_3783.jpg

    DEM_3784.jpg

    DEM_3787.jpg

    DEM_3788.jpg

    DEM_3794.jpg

    ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

    Tous droits réservés
    Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

    Pour toute demande, merci de me contacter.

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Action d'occupation du Crédit Suisse pour la sortie des énergies fossiles

    Imprimer

    COMMUNIQUÉ

    A Genève, mobilisation pour la libération des énergies fossiles


    Aujourd’hui, 10 mai 2016, environ 70 militant.e.s pour le climat et la justice sociale, réuni.e.s pour dénoncer l'implication de la place financière de Genève dans les énergies fossiles, ont décidé d'exiger des principales banques concernées qu'elles cessent leur soutien à cette industrie climaticide.

    Les militant.e.s ont donc occupé temporairement, pacifiquement mais avec détermination, la place financière genevoise symbolisée par le Crédit Suisse. Après la clôture d’un rassemblement festif sur la place Bel-Air, les militant.e.s du Collectif de soutien à Breakfree2016 et d’ANV Action Non- Violente COP21 ont invité les passant.e.s à les suivre pour adresser musicalement un courrier à l’attention de la direction de la banque lui demandant de désinvestir des énergies fossiles (courrier en annexe). Une quinzaine de personnes ont pu entrer dans la banque, une cinquantaine est restée bloquée à l’extérieur par une intervention de la police. Le courrier demandait fermement au Crédit Suisse :

    1. de transférer massivement leurs investissements des énergies fossiles vers les énergies renouvelables

    2. de refuser tout crédit pour le charbon – et en particulier lignite - l'énergie fossile la plus polluante

    La demande de dialogue des militant.e.s a été mise à mal par l’intervention de la police qui a rapidement mis fin à la prestation musicale joyeuse par la confiscation du matériel. Les militant.e.s se sont donc assis.e.s et ont été évacué par les forces de l’ordre. Devant la banque, par une mise en scène, des militant.e.s couvert.e.s de charbon ont dénoncé les dégâts des énergies fossiles sur notre planète.

    L’action ayant pour ambition première de sensibiliser, tant les banques que les passant.e.s, de l’implication de la place financière genevoise dans la situation climatique a pu se terminer pacifiquement. Les militant.e.s ayant nettoyé derrière elles/eux ont rappelé que leur but est la justice climatique. Il s’agit de construire un monde où le fossile reste dans le sol et où il fait bon vivre pour chacun.e quel que soit son lieu de domicile sur notre planète.

    Au terme de l’action, 4 personnes ont été contrôlées, dont le militant-rappeur d’ANV-COP21 Max Rademacher qui risque, selon la police, 3'000 CHF d’amende pour non-respect des ordres de quitter la banque. Cette action qui demande aux banques de la place genevoise, de manière non-violente et joyeuse, de respecter l’accord de Paris est pleinement légitime, en particulier si l’on considère que le gouvernement suisse l’a validé. De ce fait, cette amende sera solidairement contestée du fait de la légitimité de l’action.


    Durant l’événement, les militant.e.s ont appelé les passant.e.s, les client.e.s particulier.e.s comme institutionnels (fonds de pension, etc.), à transférer leurs fonds ailleurs. Exemple consternant, aujourd’hui, un compte courant dans une banque comme le Crédit Agricole, à partir d’une entrée mensuelle de 1'000 CHF, émet à l’année, par ses placements, autant de CO2 que le fait de rouler quotidiennement en 4x4.

    Cette action a permis de dénoncer les banques dans leur rôle important dans l’augmentation des émissions de CO2. Pour celles présentes à Genève, leurs chiffres de soutien aux énergies fossiles sont édifiants:

    • Citigroup pour 76’457 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 6’576 pour le renouvelable)
    • JPMorgan Chase pour 76’394 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 4’394 pour le renouvelable)
    • BNP Paribas pour 56’687 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 6’232 pour le renouvelable)
    • Deutsche Bank pour 53’011 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 5’095 pour le renouvelable)
    • HSBC pour 39’340 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 4’875 pour le renouvelable)
    • UBS pour 38’736 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 2’237 pour le renouvelable)
    • Crédit Suisse pour 38’417 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 4’844 pour le renouvelable)
    • Société Générale pour 36’943 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 5’586 pour le renouvelable)
    • Crédit agricole pour 35’179 millions de dollars de soutien aux énergies fossiles (seulement 4’918 pour le renouvelable)

    Actuellement, au vu des engagements insuffisants des différents Etats, l'accord de la Conférence climatique de Paris (COP 21) ne permettra pas de limiter l'augmentation moyenne de la température du globe en dessous de 1,5° ou 2°C, comme préconisé par les scientifiques du GIEC, mais tendent plutôt vers un réchauffement de 3° à 4°C.

    Pour cela, il faudrait que plus de 80% des réserves de combustibles déjà connues restent sous terre, ce à quoi ni nos gouvernements ni les industries pétrolières, gazières et charbonnières ne veulent s'engager. C'est à nous, citoyen.ne.s, face à l’urgence de la situation, d’exiger l’application de l’accord de Paris !

    Un des moyens est d'assécher le financement des énergies fossiles en faisant pression sur les banques, les assurances, les fonds de pension, etc. pour qu'ils cessent de financer ces activités...L'action de ce jour n'est qu'un début !

    Notre moyen est la désobéissance civile climatique : durant le mois de mai 2016, une vague mondiale d’actions de masse cible les projets fossiles les plus dangereux de la planète afin d’arrêter l’extraction du charbon, du pétrole et du gaz et d’accélérer une transition juste vers une énergie 100% renouvelable. Déjà commencées au Pays de Galles, aux Philippines, en Nouvelle Zélande ou en Australie, les actions se poursuivent au Canada, aux Etats-Unis, au Brésil, au Nigéria, en Afrique du Sud, en Turquie, en Indonésie, et dès vendredi, près de nous en Allemagne.

    Du 13 au 16 mai les militant.e.s européen.ne.s convergeront vers les mines de charbon de Lusace (près de Berlin) pour bloquer l'extraction du charbon lignite dans le cadre de l'opération ENDE GELÄNDE 2016.


    C’est le début d’une vague de fonds qui a pour objectif de rappeler que les énergies fossiles appartiennent au passé. Nous visons un avenir renouvelable et une justice climatique !

    Information relayée par le collectif de soutien à Breakfree2016
    www.breakfree2016.org

    DEM_3376.jpg

    DEM_3398.jpg

    DEM_3378.jpg

    DEM_3407.jpg

    DEM_3427.jpg

    DEM_3450.jpg

    DEM_3458.jpg

    DEM_3461.jpg

    L1290141.jpg

    L1290129.jpg

    DEM_3489.jpg

    DEM_3510.jpg

    DEM_3517.jpg

    DEM_3521.jpg

    DEM_3528.jpg

    DEM_3540.jpg

    DEM_3543.jpg

    DEM_3596.jpg

    DEM_3610.jpg

    DEM_3625.jpg

    <Pour voir la suite des photos >

    http://www.photographygeneva.com/gallery/action-mondiale-pour-la-sortie-des-energies-fossiles/

     

    ©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

    Tous droits réservés
    Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

    Pour toute demande, merci de me contacter.

    L1290158.jpg

    Lien permanent 0 commentaire