22/07/2016

Non aux putschistes ! Non aux Islamo-Fascistes !

A L’OPINION PUBLIQUE

 

Non aux putschistes ! Non aux Islamo-Fascistes !

 

Le 15 juillet 2016 un groupe de soldats de l’armée turque a tenté un coup d’état. Cette tentative de putsch a été réprimée par l’AKP dans un intervalle de 6 heures.

L’opinion publique mondiale se préoccupe sérieusement du déroulement de ce coup d’état, de savoir à qui il sert, de son but et de ses conséquences sociales et politique. Ceci d’autant plus que le gouvernement de l’AKP est lui-même issu d’un coup d’état civil qui a commencé le 7 juin 2015 en réaction aux résultat des voix obtenues par le parti HDP lors des législatives. Notons que c’est dans un tel contexte que l’AKP a décidé d’une guerre contre le peuple kurde le 24 juillet 2015 alors même qu’il n’était pas majoritaire au parlement.

La chasse à l’homme, les arrestations, les gardes à vue, les licenciements, les tentatives de lynchage de putschistes et l’égorgement de certains d’entre eux débuté par le gouvernement de l’AKP continuent.

Depuis le 15 juillet, plus de 50 milles cadres, juges, procureurs, préfets, sous-préfets, enseignants à l’université, généraux, militaire et policiers ont été mis en gardes à vue dans des salles sportives et puis ainsi certains d’entre eux ont été condamnés et mis en prison.

Les protestations contre cette tentative de coup d’état des partisans de l’AKP qui sont descendus dans la rue à l’appel du gouvernement de l’AKP et d’Erdogan, soit disant pour protester contre une tentative de coup d’état ont pris la forme d’un appel en faveur d’un état gouverné par la charia. Ainsi, dans de nombreuses régions où vivent les kurdes ou les alévis des tentatives de provocations de guerre civile ont eu lieux.

Sous le couvert de défendre la démocratie et à l’image de ce qui se passe en Turquie, les partisans de l’AKP sont aussi descendus dans la rue en Europe pour manifester en faveur de la charia

Le 22 juillet 2016 entre 17 h et 20 heures, certaines associations et institutions islamistes en Suisse (Droit Pour Tous Association; COJEP International; Fondation Communauté Musulmane-Genève;Mouvement RACHAD; Alliance Internationale des Droit de l’Homme; MUSIAD Switzerland; Centre Islamique de Genève; ORIW Organisation Racisme Islamophobia Watch; Ligue des Musulmans de Suisse; Association Turque de Sion; Association Ez-Zeitouna; Association Turquie de Lausanne; Association Justice pour Tous; Association Amies du Peuple Syrien; Human Rights Solidarity; UETD Switzerland) organisent une manifestation « Non au coup d’état en Turquie, Oui à la Démocratie » à la place des nations. 

Nous sommes inquiets de constater qu’il est plutôt question d’un soutien au gouvernement de l’AKP et à son Président Erdogan lors de cette manifestation et que ceci a plutôt l’air d’une démonstration de force des islamistes en Suisse.

Car, nous nous interrogeons ! et demandons ?

Qu’ont fait ces institutions et associations islamistes lorsque durant ces dernières années l’armée et le gouvernement de l’AKP faisaient pleuvoir des bombes sur le peuple kurde, que des dizaines de villes, de quartiers, de districts et village étaient entièrement détruits, que des milliers d’individus étaient massacrés et que des millions de personnes étaient forcées à l’exode ?

De la même façon, qu’ont-ils fait lorsque des milliers de politicien kurdes, journalistes, artistes, défenseurs des droits de l’homme étaient mis sous garde à vue, torturés et arrêtés ?

Alors que tout ceci était fait au peuple kurde bien même qu’il soit aussi de confession musulmane, ces institutions n’ont jamais fait preuve de solidarité islamique. C’est à se demander si c’est eux qui décident qui est ou non musulmans !

Alors que le monde entier sait qu’Erdogan est totalitaire et que lui et son gouvernement entretiennent des relations proches avec les organisations terroristes tel que l’Etat Islamique et El-Nusra et que c’est Erdogan lui-même qui applique l’état d’urgence déclaré le 20 juillet 2016, de quelle démocratie en Turquie parle-t-on ?

Défendre Erdogan et l’AKP c’est défendre un système Islamo-Fasciste.

Défendre Erdogan et le pouvoir de l’AKP, c’est défendre les organisations qui ont commis des crimes contre l’humanité tel que l’Etat islamique, El-Nusra (etc).

Si le but de ces associations et institutions islamistes est de dire « Non au coup d’état en Turquie, Oui à la Démocratie » lors de cette manifestation, nous n’avons rien à y objecter. Mais si au contraire c’est pour soutenir le pouvoir de l’AKP ceci équivaut à s’associer aux crimes de ce dernier.

Nous les démocrates et progressistes originaires de la Turquie qui vivons en Suisse, nous affirmons fermement notre opposition contre tout régime répressif.

Nous sommes autant opposés au coup d’état qu’au régime Islamo-Fasciste d’Erdogan.

Nous voulons une république démocratique où toutes les nations puissent s’exprimer librement, que toutes les croyances puissent être pratiquées, que chacun puisse s’exprimer librement dans l’unité.

Genève, le 22 juillet 2016

Maison Populaire de Genève, Centre de la Société Démocratique Kurdes de Genève, Centre Kurde des Droits de l’Homme, Centre Culturel des Alevis de Genève

Non puschies.jpg

 

Commentaires

En somme, le vrai putsch c'est le contre-putsch d'Erdogan. Bon courage à vous tous.

Écrit par : Lydia Simba | 23/07/2016

Les commentaires sont fermés.