12/08/2016

Manifestation à Genève contre le dictateur Erdogan

Plus d’une centaine de kurdes se sont rassemblés sur la Place des Nations à Genève afin de réclamer des nouvelles de leur leader, Abdullah Öcalan, et pour montrer leur inquiétude face à la politique de consolidation du pouvoir d’Erdogan qui prend une tournure inédite. Les kurdes ont par la même occasion exprimé la nécessité de la reprise des dialogues pour résoudre la question kurde.

“L’ambiance s’est échauffée hier sur la place des Nations quand cinq jeunes ont escaladé les grilles de l’ONU pour, semble-t-il, tenter de mettre le drapeau turc en berne. Ils ont été arrêtés par la police. Autre incident: le journaliste photo Demir Sönmez, collaborateur occasionnel du Courrier (et qui signe les photos ci-contre), assure avoir été violement poussé au sol par un pandore alors qu’il se trouvait sur le trottoir, occasionnant un bris de lunettes.” (Le Courrier http://www.lecourrier.ch/node/141462 )

 

Comme toujours la police genevoise ne respecte pas liberté d’expression ni le travaille des journalistes.
 
C’est incompréhensible! Même ma carte de presse ne m’a pas protégé contre cette violence aveugle. Un policier m’a interpelé en me disant “Je vous connais bien, dégagez”. Je voudrais savoir comment la police genevoise me connais?

Le monde entier me connais comme « Reporter-photographe, je pense que la police genevoise me prends pour un dictateur comme Erdogan. J’interpelle ici Monsieur Maudet, « vos services de police ou bien ils ne respectent pas la liberté d’expression ou bien on leur a donné comme consigne de me molester lors de mes couvertures de manifestations.

Le 5 janvier 2016 à l’aéroport de Genève, mon matériel de photos a été endommagé par vos gendarmes, hier on m’a cassé mes lunettes et demain ?

M. Maudet j’attends une intervention de votre part pour éclaircir cette cabale contre moi et mon travail.


La tentative de putsch du 15 juillet en Turquie a ouvert la voie à la sale guerre et à la politique antidémocratique que mène Erdogan en Turquie et sa partie Kurde! Les répercussions de cette tentative de putsch et sa récupération par Erdogan pour consolider son pouvoir sont d’ores et déjà claires. Or il sied de rappeler que le vrai coup d’Etat contre la démocratie et les droits humains a eu lieu il y a un an lorsque Erdoğan a intensifié la guerre et a envoyé son armée dans les villes kurdes, enlevé l’immunité des députés, incarcéré des maires et démis de leurs fonctions.
 
On peut le dire sans équivoque : si les résultats des élections du 7 juin avaient été respectés et que le processus de paix avait continué, cette tentative de putsch n’aurait pas eu lieu. L’impasse de la question Kurde et la non démocratisation de la Turquie ont toujours favorisé les conditions pour de tels coups d’Etat. Ce qui s’avère davantage inquiétant  c’est quujourd’hui la volonté d’Erdogan à consolider son pouvoir a atteint un seuil critique. Le mécanisme anti coup d’Etat mis en marche par Erdogan prend le chemin des dictats de la région.
 
Dans de telles conditions, l’état de santé d’Abdullah Öcalan est pour le moins préoccupante pour le peuple kurde dans son ensemble. Lors des visites de ses avocats, de représentants de l’Etat ou encore des comités du HDP, Abdullah Öcalan a toujours souligné le risque d’un putsch en Turquie et les éventuelles menaces dont il pourrait lui-même être la cible. Ce n’est pas sans raison que le peuple kurde s’inquiète et revendique des nouvelles de son Leader Abdullah Öcalans. Car tous ses droits sont usurpés et cela revient à ne pas respecter la volonté des millions d’individus qui le soutiennent. Par conséquent, un comité du HDP doit être immédiatement autorisé à se rendre sur l’île d’Imrali afin de rendre visite à Öcalan.

La Turquie passe par un processus important. Pour cela nous appelons tous les organismes et toutes les personnes responsables, sensibles et susceptibles d’être influents à agir pour cette cause. Les organismes internationaux doivent intervenir au plus vite pour dissiper cette angoisse et incertitude du peuple kurde. Pour cela, nous leur demandons de se rendre à Imrali et d’intervenir pour que la famille d’Öcalan et ses avocats puissent lui rendre visite. Tout doit être fait pour que nous puissions avoir des nouvelles de notre leader Abdullah Öcalan !

DEM_3209.jpg

DEM_3223.jpg

DEM_3230.jpg

DEM_3242.jpg

DEM_3257.jpg

DEM_3258.jpg

DEM_3258.jpg

DEM_3264.jpg

DEM_3284.jpg

DEM_3274.jpg

DEM_3297.jpg

DEM_3320.jpg

DEM_3325.jpg

DEM_3354.jpg

DEM_3374.jpg

DEM_3377.jpg

DEM_3379.jpg

DEM_3382.jpg

DEM_3387.jpg

DEM_3392.jpg

DEM_3399.jpg

DEM_3406.jpg

DEM_3412.jpg

DEM_3417.jpg

DEM_3427.jpg

DEM_3434.jpg

DEM_3461.jpg

DEM_3470.jpg

 

©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

Tous droits réservés
Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

Pour toute demande, merci de me contacter.

 

DEM_3480.jpg

Commentaires

Et voilà, c'était couru d'avance ! Vous voilà opposés à vos chers amis.

Où sont les Ramadan et autres Ouadiri, vos alliés d'hier ? Vous qui n'aviez de cesse que de leurs cirer les pompes, vous l'idiot utile.

Écrit par : Giona | 14/08/2016

Bonjour pauvre accusateur,

Je n'ai pas à me justifier parce que la liberté n'est vissée au corps, a l'esprit et au coeur...

Ne vous en déplaise cher accusateur sachez que j'étais bien là quant à vous qui vous cachez derrière votre lâche annoonymat où étiez vous???

Libérez vous de votre minable esprit et peut-être comprendrez un jour que la liberté mérite d'être défendue par des êtres de conscience et non par de vulgaires calomniateurs insignifiants de votre espace.

Monsieur Demir ne cire les pompes de personne ayez le courage de vous dévoiler pour assumer vos abominables insultes.

Certain(e)s peuvent témoigner de ma présence même si en vérité je n'en ai pas besoin....

Votre commentaire n'est sac de haine...


Mais comment faire pour caractériser les caractériels de votre genre sinon par le qualificatif de pervers: pauvre de vous!
Soignez vous!

Hafid Ouardiri
www.fec-geneve.ch

Écrit par : Ouardiri Hafid | 14/08/2016

"Bonjour pauvre accusateur"

Salut Janus !

"Je n'ai pas à me justifier parce que la liberté n'est vissée au corps, a l'esprit et au coeur..."

Effectivement, la liberté chez vous n’est vissée nulle part et d'ailleurs n'est-ce pas là le dogme fondamental de l’islam qui fait de vous un soumis ? La soumission et la liberté font rarement bon ménage, plutôt un cocktail pour schizophrène ou bien pour affabulateur.

"Ne vous en déplaise cher accusateur sachez que j'étais bien là quant à vous qui vous cachez derrière votre lâche annoonymat où étiez vous???"

Oh le vilain ! Le lâche anonymat dites-vous, rien de moins. Non Ouardiri, je ne suis dupe d’aucune de vos fourberies caractéristiques, réservez les a vos idiots utiles et autres candides. A ce propos, toujours en guerre contre Voltaire Môôssieur le libre penseur ? Toujours à tenter, par la harangue, la menace et le chantage, d’en interdire, pour des motifs fallacieux, la représentation de certaines de ses œuvres ? Les avez-vous seulement jamais lues ?

Pour votre gouverne je ne participe d’aucune de vos grotesques représentations de série Z mais il faut vous dire pour ma défense que je n’en ai pas fait une profession, moi, j’exerce un métier honnête.

"Libérez vous de votre minable esprit et peut-être comprendrez un jour que la liberté mérite d'être défendue par des êtres de conscience et non par de vulgaires calomniateurs insignifiants de votre espace."

Ouardiri Ouardiri ! Le vernis n’est pas bien épais. Vous m'attaquez, vous m'insultez et de surcroît vous posez en victime. Pauvre chou ! Toute cette danse du ventre pour éviter d'aborder le sujet miné de ce billet, c'est caractéristique.

Vous vous targuez de liberté alors que vous êtes une insulte vivante à la liberté. Inspirez vous humblement de vos compatriotes Kamel Daoud ou bien Boualem Sansal qui défendent réellement et à leurs risques et périls, eux, cette valeur sacrée si malmenée en terre d’islam plutôt que de la bafouer, ici, sur le continent d’accueil qu’exècre votre ingrat de camarade Ramadan, avec l’aplomb des sots. Inspirez-vous de ces lanceurs d’alertes qui n’ont de cesse que de sonner le tocsin plutôt que de tenter d’anesthésier le chaland avec vos mièvreries sournoises. Et à ce propos, épargnez-vous cette tarte à la crème de "l'islamophobie", je suis d’une part totalement insensible à cette escroquerie intellectuelle et d'autre part vos compatriotes cités en exemple sont autrement plus cruels et féroces quand il s’agit de mettre l’Occident en garde contre elle.

"Monsieur Demir ne cire les pompes de personne ayez le courage de vous dévoiler pour assumer vos abominables insultes."

Si j'ai bien compris, quand vous ne faites pas commerce de liberté dévoyée, vous brandissez votre sabre de bois pour défendre la veuve et l'orphelin ? Mazette ! Qui pensez-vous encore duper ? Monsieur Demir je présume.

"Certain(e)s peuvent témoigner de ma présence même si en vérité je n'en ai pas besoin...."

Alléluia !

Et donc je présume que par cette supposée présence vous signifiez que vous condamnez, sans réserve aucune, les purges ordonnées par Erdogan ainsi que sa dérive islamo-fasciste assumée depuis qu’il a déclenché sa "nuit de cristal"? Non ? Oui ? Oui mais non, dans le plus pure style Tarikien ?

A moins que cette présence supposée ne se voulait qu'en qualité d’observateur, neutre (sic).

"Votre commentaire n'est sac de haine..."

Je sais, vous qui n’êtes qu’amour, tolérance et paix, comme il se doit, tout ce qui déroge à votre "catéchisme" ne peut être perçu par vous que comme étant l’expression de la haine. En fait, c'est ce que l'on appelle être psychorigide, pour le mieux.


"Mais comment faire pour caractériser les caractériels de votre genre sinon par le qualificatif de pervers: pauvre de vous!"

Essayez clairvoyant.

Et la prochaine fois, tentez de refreiner vos pulsions pour ne rester que dans le sujet du billet qui n'est pas moi, ce serait plus respectueux à l’égard de Monsieur Demir.

Écrit par : Giona | 14/08/2016

@Giona

"....pour ne rester que dans le sujet du billet ..."

C'est un exemple de commentaire type dont il nous abreuve à chaque fois qu'il est cité ou qu'il n'est pas du reste ....

"A moins que cette présence supposée..."

Vous faites bien de dire "supposée"! J'ai beau chercher sur les photos... Ben rien... Habituellement il ne passe pas inaperçu!

Il n'en reste pas moins que nous assistons au génocide du peuple kurde par Erdogan, mais que seule la diabolisation d'Israël - qui "assassine des enfants" d'après des commentateurs dans cette blogosphère, a le vent en poupe! Sont occultés les enfants morts au Yemen et en Syrie ou le nombre des morts culminait à 470.000 - en fevrier 2016 - Quid du nombre d'enfants en 2016 sachant qu'il y a eu 12000 enfants morts en août 2015!?

- Raids aériens syriens et russes sur le nord rebelle, près de 70 morts en 24h - Le Soir‎ - Il y a 2 jours

- Image pour le résultat associé aux actualités
Syrie : des raids russes et syriens font plusieurs dizaines de morts en 24 heures
FRANCE 24‎ - Il y a 47 minutes

Écrit par : Patoucha | 14/08/2016

On voit que "Giona" qui transpire la haine par tous ses pores a bien senti la réponse fulgurante d'Ouardiri Hafid. Moi je ne suis pas toujours en phase avec Ouardiri Hafid, mais là, je le suis à 100%.

Écrit par : Moshe | 14/08/2016

Sönmez, au lieu de critiquer la police genevoise, retournez dans votre pays d'origine (que vous avez lâchement quitté) et observez comment travaillent les flics là-bas.
Ensuite vous pourrez nous faire un rapport de synthèse...

Écrit par : JMC | 15/08/2016

JMC... du grand n'importe quoi mon vieux. Si Sönmez a du quitter son pays c'est justement parce que chez lui, les droits fondamentaux des gens ne sont pas respectés. En conséquence il sait très bien comment cela se passe dans son pays dont les flics ne sont pas ses nationaux..

Cela d'une part. D'autre ce n'est pas parce que ailleurs on ne respecte les droits qu'ici il faut les imiter. Tu veux quoi ? Un nivellement par le bas ??

Et avant d'insulter quelqu'un en le traitant de lâche, regarde toi dans un miroir. Insulter quelqu'un tout en restant dans l'anonymat est bien plus que lâche. Tu carbures à quoi ? A la jalousie ?

Écrit par : Moshe | 15/08/2016

Et vous " Moshe", vous carburez au pseudo israélite? Rhabillez-vous...... Et n'employez pas les mots que je vous ai servis: "transpire la haine de - le "par " n'y change rien - tous ses pores" . Décidément! le plagia est devenu le sport favori pour certains dans cette blogosphère.

"Réponse fulgurante "...... Lol

Écrit par : Patoucha de mon iPad | 15/08/2016

"retournez dans votre pays d'origine"

Ben, vous vous faites un ennemi en la personne de votre "pote"....... JMC!

Écrit par : Patoucha de mon iPad | 15/08/2016

Je ne prends pas votre défense JMC, car j'ai autant de sympathie pour vous que vous en avez pour moi... Mais cela me rassure de voir la police à l'œuvre dans de tels débordements et ce, par ras-le-bol. Un ras-le-bol général!

Écrit par : Patoucha de mon iPad | 15/08/2016

Il ne manquait plus que la "Patoucha"..

Son commentaire, comme d'hab, dénote son sectarisme absolu. Alors il n'y a qu'un israélite qui a le droit d'utiliser mot Moshe ? C'est breveté ? Par qui ? Par Yahvé je suppose ?

Le verbe "transpirer" aussi peut-être ? Le mot "haine" aussi ? L'expression "transpire la haine" est de votre cru peut-être ?

Et si je vous dis que vos commentaires quasi sans exception "suintent la haine" cela vous convient ? Car c'est vrai que vos (tous) commentaires, suintent la haine envers les palestiniens. Le mépris profond dont vous faites preuve envers cette population sans défense s'appelle plus exactement du racisme. Un racisme que n'a rien à envier à l'antisémitisme le plus radical.

Voilà. Vous, Giona et JMC, vous avez en cela en commun. La haine de vos semblables.

Écrit par : Moshe depuis ma PlayStation | 15/08/2016

Vraiment moches les commentaires de Moshe...

Écrit par : JMC | 16/08/2016

Mais voyons ma Chère Patoucha, vous savez bien que je vous adore...

Écrit par : JMC | 16/08/2016

"C'est breveté ? Par qui ? Par Yahvé je suppose ?"

Hé oui! Moïse! Celui à qui Yahweh a remis les tables de la loi - Les Dix Commandements - Et pour la petite histoire de Moshe à l'inculte Johann - car là je reconnais votre empreinte - Histoire de Moshé: (L'accent aigu pour la prononciation)

Moïse relève de l'histoire biblique. Son berceau fut déposé sur les eaux du Nil, par sa mère, afin qu'on ne le tuât point, comme Pharaon en avait donné l'ordre. Recueilli par la propre fille de Pharaon et élevé à la cour, Moïse prît l'initiative de libérer le peuple juif de la servitude d'Egypte en le conduisant vers la terre promise : La Palestine, treize siècles avant la venue de Jésus Christ."

Read more at http://www.prenoms.com/prenom/signification-prenom-MOSHE.html#zSyKDyakzcGvHOW7.99

"transpire la haine est de votre cru peut-être ? "

LOL Une expression? NON Mais plutôt une phrase AUSSI de mon cru! Ne pas omettre de "tous ses pores" Tout comme "suintent la haine de tous ses pores" "vous avez en commun" En revanche "La haine de vos semblables." Egalement plagié par la plagiaire de Leïla Babès, la Zakia, pour ne pas la nommer!

Alors, oui! La Patoucha est toujours présente quand on la plagie!

"Moshe depuis ma PlayStationet" qui tombe tout seul dans le panneau.

Imiter n'est pas égaler.

Écrit par : Patoucha | 19/08/2016

"Mais voyons ma Chère Patoucha, vous savez bien que je vous adore..."

Pincez-moi là! Je rêve JMC? Répétez-le svp!

Tout bien réfléchi, pourquoi pas? N'étant pas rancunière, je prends! :)

Bien à vous et bonne soirée JMC

Écrit par : Patoucha | 19/08/2016

Les commentaires sont fermés.