22/08/2016

Tous les jours action contre le massacre du peuple kurde

Une cinquantaines s’est rassemblée devant la poste du Mont-blanc pour protester contre le massacre de la population kurde à Gaziantep par la coalition Erdogan – état islamique.

Les manifestant ont dénoncé ce massacre et ils ont fait appel à toutes les personnes  originaires du Kurdistan et leur amis à toutes manifestations spontanées  un plan de génocide et en cours.

L1001948.jpg

L1001956.jpg

L1001993.jpg



La déclaration de presse sur l’attentat de Gaziantep.

Erdogan commanditaire du massacre à Gaziantep montre sont vrai vissage !

C’est plus de 50 morts et 90 blessés que l’on décompte parmi la population civile après l’attaque menée par un kamikaze dans le district de Dilok de la ville de Gaziantep, lors d’une cérémonie de mariage d’un jeune couple kurde. Les victimes sont pour l’essentiel des enfants et des femmes.

Malgré son empressement de condamner cet acte barbare, Erdogan n’est pas la victime mais bien le commanditaire de cet attentat. Fort d’avoir maté la tentative de coup d’état du 15 juillet 2016 et ainsi en sauter sur l’occasion pour consolider son hégémonie politique et idéologique dans la région il s’est empressé d’emprisonner et torturer des milliers de militaires partisans de l’axe occidentale et les civiles ayant des affinités avec la confrérie de Gulen. Quant aux forces de gauches et progressistes c’est depuis longtemps qu’elles sont la cible privilégiée.

Reste bien sur le problème essentiel, à savoir les kurdes !

Après une politique de destruction massive des villes kurdes bombardées à l’artillerie lourde durant un an comme ce fut le cas à Sur et Cizre, ils continuent de représenter un obstacle à son désire expansionniste et son idéologie islamiste et ce malgré l’occasion en or offerte à lui par le coup d’état avorté.

Ainsi, très vite Erdogan s’est approché de la Russie, de l’Iran et de la Syrie pour tout en jouant avec la carte de victime mettre en œuvre son propre programme d’ingénierie sociale qui débute avec la tentative même du coup d’état.
Croyant le monde dupe et sans clairvoyance, et ce en profitant au maximum du chaos laissé par la tentative du coup d’état -qu’il a lui-même qualifié d’une faveur de dieux, pour jouer la victime sur la scène internationale, il s’est très rapidement mis d’accord avec la Russie, l’Iran et Esad pour contrer la coalition internationale sur le terrain en Syrie. Bien sûr en présentant cela comme étant une manouvre innocente et cala bien même que la purge des généraux favorable à l’OTAN avait était faite.

Rappelons que la proximité d’Erdogan avec l’état islamique et avec les autres extrémistes a toujours fait l’objet de grands d’ébats et d’irritations. Tout le monde sait qu’Erdogan a grandement contribué au soutien de l’état islamiste en raison de sa phobie envers les kurdes et que par conséquent les kurdes sont leur ennemi commun. De surcroit, là où le gouvernement turc est faible les terroristes du l’EI courent à la rescousse. L’embrouille d’Erdogan est totale et bien menée.

Ainsi tout est mis en œuvre par Erdogan et ce conjointement avec l’EI pour consolider son pouvoir et réaliser son plan d’une Turquie faisant partie des superpuissances de ce monde. L’obstacle c’est les kurdes et le moyen c’est l’Etat Islamique.

Que dire de plus ?

A chacun son rôle !

Erdogan fournie la logistique et les armes !

L’Etat Islamique massacre les kurdes !

Erdogan joue la victime !

L’Etat Islamique contribue à la réalisation du projet d’Erdogan !

Centre Kurde de la Société Démocratique de Genève

L1001962.jpg

L1001967.jpg

L1001977.jpg

L1001987.jpg

L1002007.jpg

L1001999.jpg©Photography Geneva by Demir SÖNMEZ

Tous droits réservés
Aucune image ne peut être reproduite ou transmise, même partiellement, sous aucune forme, y compris l’illustration de pages web, sans avoir eu préalablement l’autorisation écrite de l’auteur. Toute violation pourra être poursuivie.

Pour toute demande, merci de me contacter.

www.photographygeneva.com

 

Commentaires

Toute les tueries qui atteignent la Turquie sont du pain béni pour Erdogan. Le pseudo putsch lui permet d'imposer sa dictature, les attentas qui atteignent pourtant toujours en majorité des kurdes lui permettent d'intensifier sa répression envers eux.
Daech son allier d'hier est le bouc émissaire tout trouvé par le sultan pour expliquer les attentats avant même qu'une enquête digne de ce nom soit menée. Ne dit on pas chez nous que c'est la première poule qui chante qui a fait l’œuf.

Écrit par : norbert maendly | 23/08/2016

Les commentaires sont fermés.